Vers une loi pour généraliser la VOST sur l’ADSL et le câble ?

20

That’s what he said

Le député UMP Denis Jacquat a déposé un projet de loi visant à généraliser la présence d’un canal en version originale sous-titrée pour les films et séries diffusées, sur les réseaux numériques le permettant (câble et ADSL), comme le font déjà quelques chaînes.

Si ce projet de loi peut sembler condamné d’avance au pays de la loi Toubon et de l’exception culturelle, il a toutefois le mérite de reconnaître un intérêt à la diffusion en langue originale : « la visualisation de films étrangers en version originale sous-titrée peut favoriser le développement de la compétence de la compréhension orale », justifie le député, qui constate « une demande de plus en plus forte des étudiants qui souhaitent s’imprégner d’une langue étrangère ».

Accessoirement, cela pourrait « renforcer l’accessibilité à l’emploi des français, notamment des jeunes » pour qui une bonne maîtrise de la langue anglaise est de plus en plus souvent exigée.

Pour le moment, le texte a été renvoyé en Commission des Affaires Culturelles, selon nos confrères de PC INpact.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

20 commentaires

  1. Moi je serais plus radical. J'interdirais tout simplement le doublage qui est une hérésie totale ! J'en profiterais aussi pour réformer l’apprentissage des langues étrangères dans l’éducation nationale, pour qu'enfin nous ne soyons plus les vilains petits canards analphabètes de l'Europe.

  2. C'est pas en imposant qu'on obtient quoi que ce soit. Que les etudiants le reclament, c'est une bonne chose, l'imposer a tous, ca s'appelle de la dictature. On n'est pas les vilains petits canards, je voyage a travers toute l'europe, dans des pays qui n'ont que le VOST et ils ne parlent guere mieux que nous l'anglais ! Donnez le choix et a nous de faire au mieux ...

  3. cube a écrit :
    C'est pas en imposant qu'on obtient quoi que ce soit. Que les etudiants le reclament, c'est une bonne chose, l'imposer a tous, ca s'appelle de la dictature.
    En France, l'école est imposée à tous jusqu'à 16ans. Est-ce que ça fait de la France une dictature ?

  4. Oui enfin bon, un canal spécifique à la VOST, cela veut dire que l'on garde AUSSI la VF. Je suis très favorable à cette idée. D'une part cela permettra à ceux qui veulent profiter des VO d'y avoir accès nettement plus facilement, et cet apprentissage "passif" est effectivement très utile, et complémentaire à une formation académique. La plupart des séries utilisent un langage usuel, pas soutenu, celui qu'on entend au quotidien. Il est rare d'apprendre le langage de la rue dans nos cours de langues, ce qui n'est pas plus mal, mais le connaitre est plus qu'utile. On peut aussi y voir un accès de secours aux personnes malentendantes, qui auront un sous-titrage systématique (bien que pas forcément aussi adapté qu'un vrai sous-titrage pour sourds et malentendants). Bref, légiférer peut paraitre quelque peu violent pour ce type de proposition, mais si cela permet un véritable envol de la VOST, espérons que cela se fasse :)

  5. cube a écrit :
    C'est pas en imposant qu'on obtient quoi que ce soit. Que les etudiants le reclament, c'est une bonne chose, l'imposer a tous, ca s'appelle de la dictature. Donnez le choix et a nous de faire au mieux ...
    Justement il s'agit de donner le choix entre un doublage souvent insupportable et une VOst, pas de dictature là dedans. Je propose un amendement pour avoir les rencontres sportives diffusées sur un canal avec seulement le son du terrain et des arbitres, sans les commentaires nazes de Thierry Violent, Jean-Michel Largué et Jean-Pierre Jeanpierre...

  6. Thibault a écrit :
    C'est pas en imposant qu'on obtient quoi que ce soit. Que les etudiants le reclament, c'est une bonne chose, l'imposer a tous, ca s'appelle de la dictature.
    En France, l'école est imposée à tous jusqu'à 16ans. Est-ce que ça fait de la France une dictature ?
    Pour abonder dans ce sens, on pourrait dire qu'on n'impose pas aux enfants de rentrer dans le monde du travail sans un minimum d'éducation et de culture, ce qui est une avancée humaniste pas négligeable. Bien entendu, certains pays n'obligent pas les enfants à aller à l'école, ce qui fait que lesdits enfants ont la "liberté" d'aller travailler dès 8 ou 9 ans par exemple. mais à tout prendre, je préfère notre usage à nous, en France. pour ce qui est d'interdire purement et simplement le doublage, il faut aussi un peu penser aux personnes n'ayant jamais eu l'accès à l'apprentissage d'une langue étrangère, particulièrement les personnes agées. Et il ne faut pas voir uniquement l'anglais, même si la majorité de nos programmes sont constituées de sous-culture anglo-saxonne à bas prix (non c'est pas un troll, je suis conscient qu'il existe aussi des programmes anglo-saxons de grande qualité !) ; du coup, un film finlandais ou tchèque, voire moldo-valaque ou même syldave non doublé et non sous-titré perdrait peut être un peu de son intérêt... Donc OK pour un canal non doublé et pourquoi pas non sous-titré, mais en complément du canal classique.

  7. Joearchi a écrit :
    Oui enfin bon, un canal spécifique à la VOST, cela veut dire que l'on garde AUSSI la VF. Je suis très favorable à cette idée. D'une part cela permettra à ceux qui veulent profiter des VO d'y avoir accès nettement plus facilement, et cet apprentissage "passif" est effectivement très utile, et complémentaire à une formation académique. La plupart des séries utilisent un langage usuel, pas soutenu, celui qu'on entend au quotidien. Il est rare d'apprendre le langage de la rue dans nos cours de langues, ce qui n'est pas plus mal, mais le connaitre est plus qu'utile. On peut aussi y voir un accès de secours aux personnes malentendantes, qui auront un sous-titrage systématique (bien que pas forcément aussi adapté qu'un vrai sous-titrage pour sourds et malentendants). Bref, légiférer peut paraitre quelque peu violent pour ce type de proposition, mais si cela permet un véritable envol de la VOST, espérons que cela se fasse :)
    En théorie c'est séduisant, en pratique il ne faut pas oublier que les chaînes qui ne proposent pas le choix de la VOST sur certains programmes le font pour de bonnes raisons. Cela peut être du à une limitation technique (c'est le cas pour la plupart des petites chaînes disposant d'une régie de diffusion plus légère que les mastodontes, cf. Allociné par exemple)... et n'oublions pas les problèmes de droits (l'acquisition des droits de diffusions de films ou séries en VF et VOST simultanément peut s'avérer plus chère et potentiellement plus compliquée si la chaîne doit réaliser ses propres sous-titres).
    Bernie38 a écrit :
    pour ce qui est d'interdire purement et simplement le doublage, il faut aussi un peu penser aux personnes n'ayant jamais eu l'accès à l'apprentissage d'une langue étrangère, particulièrement les personnes agées.
    Ou, de manière beaucoup plus pragmatique, penser aux : enfants, déficients visuels, analphabètes, etc.

  8. cube a écrit :
    C'est pas en imposant qu'on obtient quoi que ce soit. Que les etudiants le reclament, c'est une bonne chose, l'imposer a tous, ca s'appelle de la dictature. On n'est pas les vilains petits canards, je voyage a travers toute l'europe, dans des pays qui n'ont que le VOST et ils ne parlent guere mieux que nous l'anglais !
    Alors là! Quid de : Pays-Bas, Danemark, Norvège, Suède, Finlande. Il y a plus de locuteurs anglais qu'en France. Avis d'un autre qui voyageait à travers toute l'Europe et plus.

  9. Bernie38 a écrit :
    pour ce qui est d'interdire purement et simplement le doublage, il faut aussi un peu penser aux personnes n'ayant jamais eu l'accès à l'apprentissage d'une langue étrangère, particulièrement les personnes agées.
    Il n'a jamais été question d'avoir seulement la vostfr, le français sera toujours là, la new parle de rajouter un 2ème canal pour la vostfr

  10. Réagir sur le forum