Nouveaux accords sur la VoD : les professionnels discutent

0

 

Il y a bientôt un an naissait le service de Vidéo à la Demande sur Freebox. Depuis, l’offre Canalplay a été complétée par des déclinaisons (Kids, Mangas…) ; et d’autres univers ont vu le jour, comme iConcerts ou le très récent portail de XoD.

Bref, ce marché a largement fait ses preuves cette année, et les signataires des premiers accords ’pilotes’ l’an dernier vont très prochainement rediscuter les termes et conditions des futurs contrats, pour permettre à chacun d’y trouver son compte…

Le Journal du net regroupe dans un diaporama les points de vue de divers acteurs du marché de la VoD (France Telecom, Free, ARP, SACD, AFA, UPF…).

« Orange est favorable à une disponibilité simultanée entre la vidéo physique et la VOD »
Patricia Langrand, Directrice exécutive Contenus (France Telecom)

« Les abonnements doivent rester limités
aux films de catalogue »

Michel Gomez, Délégué Général ARP (société civile des Auteurs-Réalisateurs-Producteurs)

« La chronologie des médias pour la VOD doit évoluer à 6 mois »
Michaël Boukobza, Directeur Général (Iliad/Free)

« Aucun intérêt public ne justifie de pénaliser un mode d’exploitation transparent sur la rémunération des créateurs »
Pascal Rogard, Directeur Général SACD (Société des Auteurs et des Compositeurs Dramatiques)

« Nous avons besoin de pouvoir proposer
des offres plus attractives »

Giuseppe de Martino, Président AFA (Association des Fournisseurs d’Accès et de services Internet)

« L’offre de VOD par abonnement ne peut être privilégiée par rapport aux chaînes payantes »
Marie-Paule Biosse Duplan, Déléguée générale de l’UPF (Union des Producteurs de Films)

  • Consulter le diaporama du Journal du net.
  • Partager

    A propos de l'auteur

    Les commentaires sont fermés.