Rumeur – Nouvelle fonctionnalité en approche sur Freebox OS : les VMs

5

Selon un membre Twitter Tiino-X83 qui a décortiqué le dernier code source de Freebox OS 6.6 (interface de gestion de la Freebox disponible sur http://mafreebox.freebox.fr actuellement en version 4.0), la prochaine mise à jour cachera dans les entrailles de son code source, un Grille-Pain…

Ce grille pain (sûrement le nom de code de la fonctionnalité) serait en fait le support des VMs par le Freebox Serveur.
Comme Tiino-X83 le décrit sur sa page https://twitter.com/TiinoX83/status/1133137867834875904

Les VM : KEZAKO ?

Dans les configurations classiques vous avez un ordinateur physique (ou un serveur) sur lequel est installé un système d’exploitation (Windows, Linux, Mac,….) dans lequel vous installez des logiciels. Si vous voulez un Linux et un Windows s’exécutant simultanément, vous devez avoir 2 machines physiques.

Serveur classique
Serveur classique

Avec la virtualisation, sur une machine physique vous allez pouvoir installer x systèmes d’exploitation qui s’exécuteront simultanément. Chacun pensant se trouver sur une machine physique différente.
Résultat : sur une machine physique vous pouvez installer 10 machines virtuelles.

Virtualisation
Virtualisation

Les VMs : Pour quoi faire ?

Si l’ajout du support des VMs directement sur le Freebox serveur est confirmé cela ouvrira une multitude de possibilités.
Imaginons quelques exemples :

  • Vous voulez un serveur web auto-hébergé (avec l’IP fixe et une fibre cela devient possible pour les particuliers). Actuellement, il faut pour cela une machine physique, allumée en permanence, pour laquelle vous devez avoir un plan de sauvegarde.
    Avec le support des VMs, il suffit de se connecter à Freebox OS, installer un serveur web (une distribution Linux Centos fera l’affaire). Votre serveur est accessible à tout moment puisqu’il est installé sur votre box. Il est également protégé d’une panne disque via le RAID mis en place sur le Freebox serveur.
  • Vous voulez un cloud personnel accessible depuis l’extérieur, installez une VM spécifique avec par exemple OwnCloud.
  • Vous voulez votre propre serveur Minecraft privé, installez le sur une VM, il sera toujours accessible…

Les applications peuvent être multiples et variées, et nous ne connaissons pas, à l’heure actuelle, les plateformes supportées.

Et vous ? Dans le cas où les VMs arrivent un jour sur votre Freebox, quelle en sera votre utilisation ?

Partager

A propos de l'auteur

5 commentaires

  1. Merci pour ce bel article. Une fonction VM me permettrait d'installer Libre Office et Calibre et un serveur de fichiers rattachés au domicile : modes d'emploi des appareils ménagers, howto, courriers, ebooks, etc.

  2. Reste à savoir à quoi auront accès ces machines virtuelles... Ce serait génial de pouvoir installer un serveur domotique alternatif à celui de Free (Jeedom, Domoticz...), et que celui--ci ai accès aux antennes intégrées à la Freebox !

  3. * la fonctionnalité de VMs serait très intéressante, si bien sûr elle devient réelle...

    * les usages en resteraient tout de même restreints et accessibles à un public bien spécifique et chevronné : les informaticiens.
    Ce serait des personnes qui installeraient Linux car processeur ARM  : ben oui je rappelle que la Freebox fonctionne avec un processeur de type ARM et pas x86 donc impossible d'installer Windows ni MacOS sur ces VMs... si je dis une connerie, n'hésitez pas à donner votre avis :-)

    * pas uniquement la fibre :
    La fibre n'est pas encore généralisée dans toute la France, et il y a encore beaucoup de monde en ADSL, et ces VMs fonctionneraient également sur des connexions de type ADSL

    * mes usages en seraient variés :
    - un serveur Linux Mint avec interface graphique pour des usages quotidiens : courriers, bureautique, etc : ce serait accessible du monde entier et pas seulement depuis le domicile (ca éviterait de laisser son pc allumé en permanence) ;
    - un serveur Linux Debian pour des besoins de domotique (avec le logiciel domoticz) : ca serait accessible du monde entier et pas seulement depuis le domicile et ca éviterait de brancher un raspberry pi à côté en permanence ;
    - un serveur Linux Debian pour faire office de serveur web (apache2 ou nginx) pour applications (sites web, developpements perso, etc) : ca éviterait de brancher un pc à côté en permanence ou de louer un espace d'hébergement chez OVH ou autre ;
    - etc... ;

    * attention au piratage :
    Si on laisserait allumé et accessible ce genre de VMs, alors il faudrait aussi monter en compétence sur les aspects de la sécurité (firewall iptables, blocages si trop d'accès : je sais pu le nom du soft mais c'est couplé avec iptables) : pareil si vous avez des idées, n'hésitez pas à donner votre avis :-)

  4. Réagir sur le forum