Privacy : sur Freebox Delta, Alexa, OK Freebox et micros sont désactivables à l’envi

3

Les assistants connectés intégrés à la Freebox Delta rendront de grands services à certains utilisateurs, mais ils ne plaisent pas à tout le monde. Et Free en a bien conscience…

Parmi les nouveautés intégrées à la nouvelle Freebox Delta, figure l’assistant Alexa d’Amazon, ainsi qu’un assistant maison qu’il est possible d’appeler via le mot-clé « OK Freebox ». Le deuxième permet de piloter à la voix les fonctions spécifiques aux applications Freebox, notamment la télévision (« Chaîne suivante », « Regarder TF1 », etc.). Alexa, sans surprise, fera tout ce qu’on est en droit d’attendre d’un assistant connecté complet, de la météo à la musique.

Lors de nos entretiens avec les concepteurs de cette nouvelle Freebox, nous avons pu avoir confirmation que ces assistants sont totalement facultatifs. Au premier lancement, vous pourrez choisir si vous souhaitez activer l’un ou l’autre, les deux, ou si vous préférez n’en avoir aucun. De quoi rassurer les utilisateurs qui se posaient quelques questions relatives à leurs données personnelles et aux GAFA : le recours à Amazon restera une option !

Des micros désactivables via un switch physique

Quel que soit le paramétrage choisi, ce n’est pas votre seule option. À tout moment, vous pouvez choisir de couper les micros dont disposent la Freebox Delta, via un switch actionnable sur son dessus (mis en évidence en photo, ci-dessous).

Il ne s’agit pas d’une commande logicielle, mais d’un véritable interrupteur coupant le circuit des micros au niveau matériel, nous précise-t-on. Que ce soit pour une courte durée ou à terme, vous pouvez donc choisir de ne jamais être écoutés. Un gage de confiance que Free se devait de fournir à ses utilisateurs, obéissant à la tendance privacy by design qui pousse les constructeurs à proposer des options similaires (pour obstruer physiquement les webcams, par exemple), ces dernières années.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

3 commentaires

  1. c'est super! mais un bouton physique en plastique ne veut pas dire que l'alimentation du micro est coupé mécaniquemnt par un interrupteur, sur un laptop souvent le bouton physique qui désactive le wifi est un switch logiciel, par exemple avec certains modèles de laptop il est possible d'activer le wifi par une simple commande même si l'interrupteur physique est sur off, c'est la raison pour laquelle on peut trouver des tutoriels qui expliquent comment monter un interrupteur qui va couper l alimentation.

    Et pour ceux qui voudrait juste ne pas avoir une douzaine de fonctionnalités qui n'ont aucune utilité pour eux et ne pas payer une fortune pour ces trucs dont non seulement on a pas besoin, pas l'utilité mais surtout qu'on ne veut pas y'a t'il une option ? Non car la version amputée l'est tellement qu'elle impose de choisir entre internet sur l ordi du bureau ou la télé
    vision sur le télé dans le salon.

    ça fait vraiment mal de le dire mais avec le bug de DECT qui ampute la freebox revolution des téléphones sans fil depuis mars 2018, la nouvelle freebox était la seule porte de sortie pour continuer l aventure chez free, comme c'est un foutage de gueule il va falloir quitter free après 16 ans chez eux pour aller chez l'escrorange et revenir 10 ans en arrière.

  2. La petite précision rajoutée en fin d'article vient dire que l'interrupteur viendrait couper physiquement l'alimentation électrique des micros, ça reste à vérifier mais si c'est le cas alors ça pose une autre question: qu'en est il de la fonction de détection des bruits suspects quand on veut avoir l'assurance de ne pas être écouté par les assistants vocaux ? ces deux fonctions sont elles couplées? pour pouvoir utiliser la détection de bruit suspect faudra t'il se soumettre à la surveillance des espions vocaux ?

  3. froniouz a écrit :

    La petite précision rajoutée en fin d'article vient dire que l'interrupteur viendrait couper physiquement l'alimentation électrique des micros, ça reste à vérifier mais si c'est le cas alors ça pose une autre question: qu'en est il de la fonction de détection des bruits suspects quand on veut avoir l'assurance de ne pas être écouté par les assistants vocaux ? ces deux fonctions sont elles couplées? pour pouvoir utiliser la détection de bruit suspect faudra t'il se soumettre à la surveillance des espions vocaux ?

    C'est un système différent. Les alertes du pack Sécurité reposent sur les capteurs fournis dans le pack Sécurité. Ceci pour plein de raisons (notamment, parce que si tu ne veux pas du pack Sécurité, tu n'as pas à t'inquiéter de la présence de capteurs inutiles dans ta box). Ça permet aussi au système d'alarme d'être autonome même en cas de coupure d'électricité (les accessoires et le module sécurité disposant d'une autonomie grâce à une alimentation batterie ou piles).

    Les micros dont il est question ici sont bien ceux de la Freebox Delta pour les assistants connectés.

  4. Réagir sur le forum