Pourquoi nous n’avons pas publié d’avis détaillé sur la Freebox Delta

Alors que certains médias et utilisateurs ont déjà publié leurs premiers tests ou avis sur la Freebox Delta, nous n’avons pas eu cette chance. Aujourd’hui, nous renonçons à pouvoir couvrir correctement le lancement de la dernière box de Free. Explications.

Nous espérions vous présenter aujourd’hui un avis détaillé et complet sur la Freebox Delta, vidéos à l’appui — tout comme nous l’avions fait lors de la sortie de la Freebox Révolution en 2010, et de la Freebox Mini 4K en 2015. Nous sommes fiers de la façon dont nous sommes parvenus à couvrir ces lancements, année après année. Nous nous rendons pourtant à l’évidence, ce ne sera pas possible pour la Freebox Delta. Et puisque vous nous avez interpellés sur ce sujet, nous vous devons des explications.

Malgré nos multiples efforts et demandes auprès de Free, il ne nous a pas été possible d’obtenir la Freebox Delta dans un délai raisonnablement court. Nous constatons qu’un certain nombre de médias ont bien eu accès à la nouvelle box de l’opérateur, et sommes obligés d’en conclure que Free n’a pas souhaité que nous l’ayons à temps. La procédure de migration standard, sur laquelle nous comptons désormais, ne nous permettra probablement pas d’en bénéficier avant encore plusieurs semaines… Trop tard pour publier un avis pertinent, alors que de nombreux abonnés l’ont déjà reçue.

Notre Freebox Delta n’est toujours pas disponible.

Cette situation ubuesque trahit, d’une manière générale, une communication de plus en plus difficile avec Free. Outre le sujet de l’accès à la Freebox Delta, c’est la difficulté d’obtenir la moindre réponse qui nous fait nous interroger, à juste titre. À nos questions régulières nous sont opposées, de plus en plus souvent, des fins de non-recevoir, ou tout simplement le silence.

Quel avenir pour l’association Freenews ?

En filigrane, face à l’impossibilité d’exercer notre travail dans de bonnes conditions et la nécessité de se battre pour la moindre réponse, c’est la question de l’avenir de notre association (loi 1901) qui se pose.

Nous ne demandons évidemment pas à être privilégiés face à quiconque, mais à pouvoir continuer à exercer notre rôle au même titre que n’importe quel média. Nous ne sommes pas dupes et constatons que Free a fait en sorte que les sites et journaux de son choix aient bien accès à la Freebox Delta en temps et en heure. Faisons-nous l’objet d’un blacklistage ? Pour quelle raison ? Sommes-nous simplement devenus trop « insignifiants » pour le mastodonte Free ? Et dans ce cas, pourquoi nous avoir tout de même conviés à la présentation de la Freebox Delta à Paris ? Sincèrement, nous ne comprenons pas cette attitude.

À notre sens, il n’est plus possible de vous informer correctement à l’heure actuelle. Si la situation perdure, nous en tirerons les conséquences et Freenews devra fermer ses portes à regret — comme d’autres acteurs de la constellation Freenaute avant lui.

— L’ensemble de l’équipe Freenews