Netflix chez Free, un problème d’IPv6 ?

22

Les problèmes de débit rencontrés par les utilisateurs de Free sur Netflix pourraient être, au moins partiellement, liés à l’utilisation d’IPv6.

Ce n’est un secret pour personne, les débits atteints par les Freenautes sur Netflix ne sont pas toujours au beau fixe. Ces problèmes font régulièrement les gros titres, et ont même pris un nouveau tournant, alors que Free attaque Netflix en justice, à qui il reproche de publier chaque mois une mesure de débits qu’il considère trompeuse.

Pourtant, il semblerait qu’un geste simple permette d’améliorer la situation pour les utilisateurs de Freebox dont les débits sur Netflix sont les plus abyssaux : désactiver l’option IPv6 dans les paramètres de leur Freebox ! Screenshots à l’appui : sur fast.com (le site de mesure de débits de Netflix), on passe d’un anémique 460 kbps en IPv6, à un très confortable 11 Mbps en IPv4.

L’IPv6, grande oubliée des Internets

Encore minoritaires à travers le monde, les utilisateurs d’IPv6 sont des « anomalies » françaises dont l’existence n’est pas toujours correctement prise en compte, y compris par les plus grands acteurs du web. Ce n’est pas le premier problème du genre, et les plus attentifs se souviendront d’une époque où l’accès aux services Google (YouTube y compris) était très nettement ralenti en IPv6. À défaut d’une meilleure solution, on ne peut donc que recommander aux Freenautes de ne pas activer l’option IPv6.

Il nous semble également important de dire que, même si les témoignages que nous avons reçus sont tout à fait crédibles et dignes d’intérêt, nous ne sommes pas parvenus à reproduire ce comportement de notre côté. Que ce soit en IPv4 ou IPv6, les débits mesurés étaient strictement identiques pour notre part (12 Mbps en fin de soirée).

Si l’IPv6 joue indéniablement un rôle dans le débit rencontré par certains utilisateurs sur Netflix, il semble donc que d’autres paramètres rentrent également en jeu. Nous sommes curieux d’entendre vos retours : n’hésitez pas à tester et à nous faire part de vos propres débits, avec et sans l’option IPv6 !

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

22 commentaires

  1. Ce n'est aucunement une solution de désactiver l'iPv6, car cela bloque d'autres service comme par exemple l'Apple Store et ses mises à jour.
    Et Il y a surement d'autres mauvaises surprises ...

  2. FxBruno a écrit :

    Ce n'est aucunement une solution de désactiver l'iPv6, car cela bloque d'autres service comme par exemple l'Apple Store et ses mises à jour.
    Et Il y a surement d'autres mauvaises surprises ...

    J'ai toujours été en iPv4 et j'ai le même soucis.
    En journée : 12Mbps sur fast.com
    En soirée : 240Kbps sur fast.com (même s'il y a un peu de mieux pour l'instant depuis 2-3 jours, 2Mbps).

  3. FxBruno a écrit :

    Ce n'est aucunement une solution de désactiver l'iPv6, car cela bloque d'autres service comme par exemple l'Apple Store et ses mises à jour.

    Je suis assez surpris par ce genre de déclaration.
    Non, repasser en IPv4 ne "bloque" rien (encore heureux, du reste, 99% des internautes dans le monde l'utilisent toujours !).

    Et il semble que le conseil soit utile pour pas mal d'utilisateurs (à défaut d'être fiable dans 100% des cas). Dès lors, pourquoi ne pas le donner ?

  4. C'est tout à fait crédible ! Le routage en IPV6 n'est pas le même. De plus, il y a une traduction d'adresses sur les tronçons ne supportant pas IPV6. Les serveurs gérant IPV6 peuvent être facilement saturés. En principe, ils doivent gérer le trafic marginal en ce moment mais quand Netflix passe par là, c'est une bonne partie du trafic qui peut passer en IPV6. Les serveurs IPV6 ne sont probablement pas calibrés pour cela. Pour les cas où cela n'a pas d'impact, c'est probablement que la route empruntée ne passe pas par les serveurs saturés.

    Free a également une piste pour travailler: si le bridage n'est pas volontaire, ils sauront maintenant sur quoi agir (si leur volonté est de fournir un bon service et les baisses de débit étaient dues aux problèmes techniques).

  5. Christophe a écrit :

    Je constate un sacré changement avec l'ipv6 désactivé :

    2.9 Mbps avec ipv6 / 16Mbps sans ipv6

    Merci pour l'astuce

    Bonjour,
    1.9mb/s en ipv6
    16mb/s en ipv4 !
    Merci.

  6. FxBruno a écrit :

    Ce n'est aucunement une solution de désactiver l'iPv6, car cela bloque d'autres service comme par exemple l'Apple Store et ses mises à jour.
    Et Il y a surement d'autres mauvaises surprises ...

    Non, c'est faux. Il n'existe que très peu de services qui ne sont disponibles qu'en IPv6. La plupart des services qui supportent IPv6 le font en dual-stack, et sont donc également accessibles en IPv4. Donc désactiver IPv6 n'empechera pas d'y acceder. L'apple store et ses mises a jour est bien évidemment accessible en IPv4 aussi.
    Au contraire meme, je recommande fortement de désactiver IPv6, Netflix ou pas. Non pas que je sois réfractaire, mais en l'état, tel que Free l'a implémenté, c'est honteux. Aucun filtrage possible au niveau du routeur, et donc la porte ouverte à des intrusions. Alors certes, trouver une IPv6 cible est beaucoup plus compliqué que de scanner des blocs d'IPv4, mais un jour certains auront des surprises, c'est garanti.

  7. Effectivement, désactiver l'IPv6 permet de retrouver des débits et temps de réponse normaux vers certains services ... alors qu'avant cet automne (et la suppression de certains liens IPv6 à l’internationale), c'était exactement l'inverse  :o

  8. Aussi étonnant que ça puisse paraître, j'ai moi aussi l'impression que ça passe beaucoup mieux depuis que l'ipv6 est désactivé. Ce qui m'étonne le plus, c'est que je suis en ipv6 depuis que j'ai la Freebox Revolution, mais ces soucis de débit sont anciens de seulement quelques mois, donc la vraie question est, c'est que ce qui s'est passé pour que l'ipv6 devienne un tel calvaire ?

    Du coup là, les sites qui auparavant étaient problématiques passent beaucoup mieux, je n'ai pas Netflix mais la plateforme de streaming sur laquelle je regarde mes films et séries fonctionne de nouveau.

  9. Hello,
    je confirme : chez moi j'ai mon propre résolveur DNS (un rasp pi avec bind), et je viens de "man-in-the-middler" la zone complète netflix.com en y forçant les serveurs google en ipv4 (hors de question de virer l'IPv6 global).
    Pour les connaisseurs:
    zone "netflix.com" {
    type forward;
    forwarders { 8.8.8.8; 8.8.4.4; };
    };
    après un ipconfig /flushdns sur mon PC windows, blam, le test de fast.com est passé de 360 kbps ce soir à 29 Mbps (fibre)
    ...

  10. Réagir sur le forum