Le Syndicat de la presse indé en ligne s’oppose au blocage de pubs par Free

62

Le SPIIL (Syndicat de la presse indépendante d’information en ligne) s’est fendu d’un article dénonçant la position de Free, et son blocage par défaut des publicités sur Freebox Révolution depuis une mise à jour déployée jeudi.

Représentant de nombreux pure players du web, parmi lesquels Mediapart ou @rrêt sur images (ayant pourtant tous deux fait le pari d’un modèle payant par abonnement sans publicité), le SPIIL s’oppose au blocage des publicités par défaut chez Free, qu’il considère comme contraire à la neutralité du net, « quelles que soient les motivations de Free ».

Bien que cet argument soit contestable, comme l’a rappelé Benjamin Bayart sur son blog, le SPIIL estime pour sa part qu’« aucun FAI n’a le droit de décider à la place des citoyens ce à quoi ils ont ou non accès sur Internet » et pointe du doigt le risque d’autres dérives : « censures éditoriales, commerciales, économiques, politiques, idéologiques, communautaires, nationales, religieuses, etc., livrées au seul bon vouloir du fournisseur d’accès et, donc, de ses propres stratégies marchandes et financières ».

« Free s’attaque donc à un principe démocratique essentiel et impose le pouvoir sans partage de ses propres logiques d’entreprise. Par ailleurs détenteur de licences de téléphonie accordées par la puissance publique, il ne peut unilatéralement décider de porter atteinte à la neutralité du fonctionnement des infrastructures numériques. Sinon ce serait accepter la privatisation d’un bien public, le libre droit d’accès aux informations et aux services sur Internet.

C’est pourquoi le SPIIL demande à Free de revenir sur sa décision et de laisser le libre choix à l’internaute sur ses conditions de navigation sur Internet. »

Source : SPIIL

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

62 commentaires

  1. Libre choix  c'est le cas ..
    De ne pas faire la mise a jour ...
    Ou de supprimer ce blocage par la case a cocher dans l'option ajoutée a cet effet par la mise a jour
    La montagne qui accouche d'une souris
    Ou est le probléme  ?

  2. Je sais que la comparaison est quelque peu foireuse, mais je vais la faire quand même :D
    Les filtres anti-spam, activés par défaut sur nos boites mail, on en fait un tel foin? Pourtant, il n'est pas rare d'avoir des faux positifs... :/
    Quoi qu'il en soit, si free voulait créer le buzz et alerter la populace de la manière dont sont financés les contenus "gratuits" sur le net, c'est plus que réussi.
    Si c'était juste une bourde de leur part... Là par contre... Y a des baffes qui se perdent. Quand on pense qu'une simple désactivation par défaut n'aurait pas fait autant parler, il y a quand même de quoi pencher vers la première supposition...

  3. tout ce bruit diffus (buzz qu'ils appellent ça) est à rapprocher de certains avis que j'ai lus il y a quelques temps ici où là, avis qui disaient fort justement que l'esprit communautaire d'internet du début est désormais complètement "perverti" par les sites commerciaux.
    On peut le regretter ou pas, mais je me dis (en me faisant l'avocat du diable) que si le net avait gardé son fameux esprit originel, il ne serait pas autant développé...
    Tout ça pour rappeler que cette impression de liberté et de gratuité dans l'utilisation du net est bien trompeuse, non ? D'une manière ou d'une autre, faut qu'on crache au bassinet, quoi  :(

  4. Réagir sur le forum