Freebox OS : cachez ce code Google que je ne saurais voir

21

On connaît tous l’opposition farouche, parfois même qualifiée de guerre, opposant Free à Google. L’opérateur n’hésite plus à inviter ses abonnés à utiliser Dailymotion plutôt que YouTube, et même à proposer un outil de blocage de publicités ciblant spécifiquement les régies détenues par Google…

À mille lieues de ce discours, une trouvaille surprenante a été faite par notre confrère sebclick, responsable du site Freebox-v6.fr : la nouvelle interface Freebox OS, déployée hier sur Freebox Server, fait appel à Google Analytics, l’outil de statistiques en ligne édité par le géant de Mountain View.

Un rapide coup d’œil au code source de la page ne fait aucun doute…


Si Google Analytics demeure un outil populaire chez les webmasters, on ne peut s’empêcher de voir une certaine contradiction dans le discours de Free, qui aurait parfaitement pu utiliser un autre service de statistiques — cela ne manque pas.

Finalement, il semblerait bien que personne ne puisse se passer de Google… Faites ce que je dis, pas ce que je fais ?

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

21 commentaires

  1. Aheuuuu ils utilisent google analytics pour savoir quand on utilise l'interface d'administration de la freebox ?
    - Ils auraient pu avoir leur solution "interne", vu que ça tourne sur la freebox...
    - Ils ont besoin de savoir quand on accède à ces pages ?

  2. Mouais, perso je ne vois pas le rapport, en quoi avoir un différend avec Google sur un sujet précis devrait forcément impliquer un boycott complet des solutions que Google propose?
    Si Free trouve que l'outil de statistiques de Google est le plus pertinent choix, ce serait bien bête de ne pas l'utiliser, car faire autrement serait se rajouter du travail, avec tous les impacts négatifs que cela suppose.

  3. Oui, le gars qui a codé ça ne doit pas trop suivre l'actualité Free-google.
    À mon avis, cette boulette ne tardera pas à être corrigée.

  4. C'est drôle de mettre en avant dans l'article le différent entre Google et Free pour l'utilisation de ce service alors que j'y vois un problème tout de même plus grave.
    Ça ne dérange personne qu'il y ait des statistiques de fait sur votre utilisation de l'interface par une société complètement indépendante de Free ? Je peux comprendre la nécessité de voir les services utilisés (et encore), mais que cela reste tout de même en interne …

  5. A partir de là, il faut que free arrête le développement des applis sous android et arrête la vente de smartphones sous cet OS. Pas gagné.

  6. LA question qu'il faut se poser, c'est pourquoi Free veut tout savoir sur notre utilisation de la nouvelle interface ?
    Est-ce que les données collectées sont anonymes, ou bien elles sont liées a l'abonné Freebox ?

  7. Bah, google analytics se bloque très bien avec ghostery par exemple (extension firefox). Ainsi que adsense, trade doubler ou zanox par exemple...

  8. @ JalaL: cela peut permettre justement d'utiliser les statistiques à bon escient: % d'utilisateurs utilisant l'interface, quelles fonctionnalités sont les plus souvent utilisées, éventuellement tirer des conclusions sur ce qui doit être modifié pour améliorer l'ergonomie...
    Ou ça peut être un bête copier-coller d'un bout de code qui incluait une référence à google analytics mais qui n'est pas collecté au final... :/

  9. La freebox V5 est elle concerné ?
    Là je tombe de haut...
    Si je comprend bien, vu que c'est directement dans le boitier TV on peut même pas bloquer l'envoi des données sur les serveurs de google ?
    :o

  10. Réagir sur le forum