Free Mobile : en 2019, le débit encore plus limité en itinérance Orange

7

Bonne année ! En ce début 2019, les limitations de débit imposées aux clients Free Mobile sur le réseau d’itinérance (Orange) sont toujours plus drastiques.

Depuis 2016, le débit proposé sur le réseau d’itinérance est progressivement réduit chez Free Mobile par paliers. Ce bridage volontaire est inscrit dans les conditions générales de l’opérateur. Et le 1er janvier 2019 marque une nouvelle étape dans cette transition, puisque les débits tombent désormais à 768 kbps en réception et 384 kbps en émission.

Le prochain (et dernier) palier sera atteint en 2020 :

  • Dès septembre 2016 : 5 Mbps en réception, 448 kbps en émission
  • 2017 et 2018 : 1 Mbps en réception, 448 kbps en émission
  • 2019 : 768 kbps en réception, 384 kbps en émission
  • 2020 : 384 kbps en réception et en émission

Une manière de programmer l’extinction de l’itinérance

Ces restrictions ont pour but avoué de mettre fin, de façon progressive, à l’utilisation de l’itinérance. Répondant aux prérogatives de l’ARCEP, qui lui impose un désengagement progressif de l’itinérance Orange d’ici à fin 2020, Free a trouvé la parade pour ne pas avoir à pratiquer d’extinction par zones géographiques. Vivement critiqué par Bouygues Telecom, ce procédé a toutefois reçu le feu vert du régulateur.

Taux d’utilisation des réseaux par les abonnés Free Mobile (du 26/12/2018 au 01/01/2019)
Source : Free Mobile Netstat

Il appartient désormais à Free de poursuivre le déploiement de son réseau mobile, pour éviter que ses clients ne se retrouvent avec une expérience de plus en plus dégradée. S’il n’existe pas de mesure officielle du taux d’utilisation du réseau propre, l’application Free Mobile Netstat permet d’estimer que les freenautes participant à la collecte de données sont connectés au réseau Free Mobile 73,8% du temps — un pourcentage en augmentation lente, mais constante.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

7 commentaires

  1. C'est finalement dommage pour Free. Quand on se retrouve sur le réseau Orange alors qu'il y a du réseau Free mais que le téléphone considère que le signal est meilleurs chez orange, ça donne juste envie de partir voir ailleurs...

  2. Boups a écrit :

    C'est finalement dommage pour Free. Quand on se retrouve sur le réseau Orange alors qu'il y a du réseau Free mais que le téléphone considère que le signal est meilleurs chez orange, ça donne juste envie de partir voir ailleurs...

    Une station de base accepte la connexion d'un téléphone si un niveau de signaux minimum est atteint.  Tant que la connexion reste  au dessus de ce seuil, il reste sur le réseau Free Mobile.  Un téléphone passe en itinérance s'il  descend uniquement sous ce seuil.

  3. Bonjour,

    En effet plutôt mauvaise nouvelle car même dans les grandes villes, il faut jouer du mode avion pour espérer récupérer le signal Free ...
    Peu importe où je suis c'est souvent l'itinérance qui domine ...

  4. fabfree a écrit :

    Une station de base accepte la connexion d'un téléphone si un niveau de signaux minimum est atteint.  Tant que la connexion reste  au dessus de ce seuil, il reste sur le réseau Free Mobile.  Un téléphone passe en itinérance s'il  descend uniquement sous ce seuil.

    Sauf que si tu es en itinérance sur le réseau Orange, et que tu viens à portée d'un réseau Free, même de niveau suffisant mais inférieur à celui d'Orange, le mobile reste en itinérance et bascule pas sur le réseau Free. Il faut effectivement jouer du mode avion pour forcer la reconnexion sur le réseau Free

  5. sevyc64 a écrit :

    Sauf que si tu es en itinérance sur le réseau Orange, et que tu viens à portée d'un réseau Free, même de niveau suffisant mais inférieur à celui d'Orange, le mobile reste en itinérance et bascule pas sur le réseau Free. Il faut effectivement jouer du mode avion pour forcer la reconnexion sur le réseau Free

    C'est dû au fait de la tempo de 30mn, au bout de ce laps de temps, le téléphone vérifie tous les réseaux présents. Donc s'il trouve celui de Free Mobile, il repasse dessus.
    Si le réseau Orange venait à tomber, même une courte période, alors le téléphone initierait une recherche de réseaux et repasserait sur Free Mobile (à part pour certains modèles qui gèrent d'une manière particulière l'itinérance).

    Si le signal le + fort l'emportait alors le passage en mode avion serait ineffectif !

  6. fabfree a écrit :

    C'est dû au fait de la tempo de 30mn, au bout de ce laps de temps, le téléphone vérifie tous les réseaux présents. Donc s'il trouve celui de Free Mobile, il repasse dessus.
    Si le réseau Orange venait à tomber, même une courte période, alors le téléphone initierait une recherche de réseaux et repasserait sur Free Mobile (à part pour certains modèles qui gèrent d'une manière particulière l'itinérance).

    Si le signal le + fort l'emportait alors le passage en mode avion serait ineffectif !


    ça m'intéresse cette histoire de modèles de téléphone qui gèrent de manière particulière l'itinérance, vous avez plus d'infos à ce sujet ? Un site à me conseiller ?

    Merci

  7. Antman a écrit :

    ça m'intéresse cette histoire de modèles de téléphone qui gèrent de manière particulière l'itinérance, vous avez plus d'infos à ce sujet ? Un site à me conseiller ?

    Merci

    Non, mais il y avait les Samsung, cela avait été particulièrement visible lors des tests de l' ARCEP.  Comme l'itinérance est un mécanisme concernant un déplacement à l'étranger certains constructeurs considèrent qu'il n'est pas utile de refaire un test régulier de la présence de l'opérateur normal, le retour  dans le pays entrainera la perte du réseau étranger.
    On conçoit aisément que cela pose des problèmes pour des les frontaliers qui voient /voyaient leur téléphone bloqué sur le réseau étranger... ou comme dans un cas Free Mobile!

  8. Réagir sur le forum