Vers une saturation des réseaux

13

Le trafic des données sature les réseaux mobiles. Les possesseurs d’iPhone, smartphones ou encore de clés 3G sont de plus en plus nombreux et provoquent de véritables bouchons sur les ondes aux heures de pointe. Un nouvel opérateur est demandé d’urgence, mais il faudrait avant tout des infrastructures capables d’absorber la charge.

Il ne suffit pas de vendre des iPhone, des clés 3G, encore faudrait-il un réseau capable d’absorber la charge qui lui est soumise. Jusqu’à présent les réseaux de téléphonie mobile transmettaient de la voix et des SMS. L’arrivée d’appareils capables d’aller sur Internet provoque une augmentation du trafic.


Le trafic de données des clients SFR a été multiplié par 10 en 2008. 01Net. publie un article où il est question de cet engorgement : « Un appareil du type de l’iPhone, d’Apple, consomme 30 fois plus qu’un téléphone portable classique, et une clé 3G représente 450 fois plus de trafic, explique Pierre-Alain Allemand, directeur général des réseaux du groupe SFR. »

Comment ne pas penser dans ce contexte à l’arrivée d’un nouvel opérateur. Celui-ci arriverait à point nommé pour investir dans des infrastuctures.

Source 01Net.

Partager

A propos de l'auteur

Rédacteur Alsace-Lorraine ; domotique

13 commentaires

  1. SFR n'a pas constaté une augmentation de 10%. C'est le trafic qui a été multiplié par 10 (soit une augmentation de 900%...) Cette augmentation de trafic explique d'ailleurs que les forfaits illimités dans aucun bridage ne peuvent pas exister (pour l'instant) sous peine de faire tomber les réseaux.

  2. lepoulpe a écrit :
    Cette augmentation de trafic explique d'ailleurs que les forfaits illimités dans aucun bridage ne peuvent pas exister (pour l'instant) sous peine de faire tomber les réseaux.
    Exact. D'où l'importance pour le nouvel entrant d'avoir une bande de fréquences suffisamment large pour supporter la charge. Et si je me rappelle bien, le nouvel entrant n'aura que 10MHz en tout, contre 15MHz pour les opérateurs actuels, non ? Si les 15MHz ne suffisent déjà plus aux opérateurs actuels avec leurs forfaits data bridés, ça n'augure rien de bon pour ceux qui espèrent du nouvel entrant un vrai forfait avec data illimitée. A noter également que les technologies évoluent petit à petit. Et plus ça avance, plus une même bande de fréquence est utilisée de façon efficiente (ie. "on est capable de transmettre un plus grand nombre de bits/seconde/MHz", équivalent à "pour une bande de fréquence donnée, on est capable de tenir un débit total plus important"). Bref, vivement la 4G (LTE) !

  3. nouknouk a écrit :
    Cette augmentation de trafic explique d'ailleurs que les forfaits illimités dans aucun bridage ne peuvent pas exister (pour l'instant) sous peine de faire tomber les réseaux.
    Exact. D'où l'importance pour le nouvel entrant d'avoir une bande de fréquences suffisamment large pour supporter la charge. Et si je me rappelle bien, le nouvel entrant n'aura que 10MHz en tout, contre 15MHz pour les opérateurs actuels, non ? Si les 15MHz ne suffisent déjà plus aux opérateurs actuels avec leurs forfaits data bridés, ça n'augure rien de bon pour ceux qui espèrent du nouvel entrant un vrai forfait avec data illimitée.
    C'est pire que ça : le nouvel entrant n'aura qu'une fréquence (5 MHz). Les opérateurs actuels en ont 3 et ils commencent tout juste à utiliser la 3e. C'est bien pour ça qu'ils seront éventuellement intéressés par des "bouts" de la 4e licence. L'autre astuce pourra être de faire de la 3G sur la bande GSM (UMTS900), mais c'est aujourd'hui plutôt considéré pour couvrir en 3G les zones peu denses. Cependant, le problème actuel des opérateurs est plutôt sur la partie de collecte (entre les antennes et le cœur de réseau) et sur le cœur de réseau lui-même.

  4. lepoulpe a écrit :
    C'est pire que ça : le nouvel entrant n'aura qu'une fréquence (5 MHz).
    Non, il aura bien 2 x 5MHz utilisables toutes les deux en 3G.
    Cependant, le problème actuel des opérateurs est plutôt sur la partie de collecte (entre les antennes et le cœur de réseau) et sur le cœur de réseau lui-même.
    Non: l'actualité récente (notamment SFR) parle d'un fibrage des antennes relais par le réseau interne de l'opérateur, mais jusqu'à maintenant les antennes étaient déjà fibrées, simplement ils sous-louaient les fibres à FT. Quand au coeur de réseau, il est fibré depuis longtemps. Heureusement d'ailleurs !

  5. nouknouk a écrit :
    C'est pire que ça : le nouvel entrant n'aura qu'une fréquence (5 MHz).
    Non, il aura bien 2 x 5MHz utilisables toutes les deux en 3G.
    Non. Le lot de 15MHz a été découpé en 3 lots de 5MHz dont un seul est réservé à un nouvel entrant (rien ne l'empêche d'en acheter deux, mais il devra payer 2x210M€). http://www.arcep.fr/index.php La seconde bande dont tu parles doit être la bande 2G (900MHz) qui va avec. Rien n'empêche de faire de la 3G dessus (UMTS900) mais ce n'est pas tout à fait la même techno et ce n'est pas la même chose que répartir le trafic à un endroit précis sur plusieurs fréquences.
    nouknouk a écrit :
    Cependant, le problème actuel des opérateurs est plutôt sur la partie de collecte (entre les antennes et le cœur de réseau) et sur le cœur de réseau lui-même.
    Non: l'actualité récente (notamment SFR) parle d'un fibrage des antennes relais par le réseau interne de l'opérateur, mais jusqu'à maintenant les antennes étaient déjà fibrées, simplement ils sous-louaient les fibres à FT. Quand au coeur de réseau, il est fibré depuis longtemps. Heureusement d'ailleurs !
    Ce n'est pas juste une question de techo de transport physique, c'est le coût de l'acheminement. Quand tu dis qu'ils louent des fibres à FT, ils ne louent pas la fibre, ils payent une liaison de X Mbps de l'endroit où est la station de base vers un équipement SFR (un RNC en 3G). Et ça, ça coute un bras. Si ils la relient eux-même, ils devront payer à 9C donc bon... Concernant le cœur de réseau, je ne parlais pas des backbones de transport, mais des équipements (SGSN,GGSN...) par lesquels passe le trafic et qui doivent être redimensionnés.

  6. Ca change du discours de ces derniers temps qui indiquait que les forfaits illimités étaient possibles, et techniquement réalisable. Ca veut surtout dire que si Free arrive, il proposera pas de l'illimité data et voix.

  7. Salut, Est ce que ce sont les réseaux eux mêmes qui saturent ou justement les filtrages: les passerelles vers internet ? Les réseaux doivent être redimensionnés , certes, aujourd'hui on est encore à quelque chose comme 1x E1 (2Mbit/s) par BTS ce qui est très court pour les volumes de données auxquels l'adsl nous a habitués . Mais il est probable que le principal goulot d'étranglement sont les passerelles qui, tôt ou tard devront disparaitre, si il faut créer un vrai réseau .

  8. Ca veut surtout dire qu'on en sait rien de ce que fera free si jamais il parvient (ce que je souhaite) à avoir 5MHz. Si ils reservent l'offre uniquement à leurs clients Freebox, et/ou s'ils se serviront de la techno femtocell sur les Fb v6 (v7 ?) cela peut changer beaucoup de chose. Donc bon on peut spéculer encore pendant des années ou attendre et voir ce qu'ils vont faire !

  9. Réagir sur le forum