Un an de Free Mobile : le point de vue d’Angélique Berge

7

Alors que nous célébrons aujourd’hui le premier anniversaire de l’offre Free Mobile, Angélique Berge (directrice de la relation abonné de Free) publie sur la page officielle de l’opérateur sur Facebook une prose en forme de ressenti sur cette première année écoulée.

La voici :

HAPPY BIRTHDAY FREE MOBILE : Dans la famille Free Mobile, je demande les 4 millions et quelques de membres !

Il y a un an jour pour jour, le trublion que nous sommes s’attaquait directement à la téléphonie mobile pour forcer la concurrence à s’aligner en dessous de 20 €. La suite, nous la connaissons : des centaines d’articles de presse pour couvrir la success story de Free, un vrai « illimité » qui ravit les consommateurs qui nous écrivent et nous appellent continuellement juste pour dire « merci FREE », une croissance du parc d’abonnés unique au monde et une réputation désormais mondiale, de nouveaux services mis à disposition des Freenautes (EAP SIM, FreeWiFi secure), …

Et pourtant, les débuts n’auront pas été faciles, le trouble-fête dérange et les polémiques s’enchaînent : conférence de lancement, couverture réseau, contrat d’itinérance, pertes d’emplois de la concurrence, caractéristiques de l’offre, débit Internet, modalités d’achat du mobile, … les attaques fusent de toutes parts ! Les premières mésaventures liées à la congestion du réseau en rapport avec le succès de l’offre jette le doute sur le nouvel entrant, mais les consommateurs ne sont pas dupes et nous nous nourrissons des critiques : 3,6 millions d’abonnés en 6 mois, plus de 4,4 millions après 9 mois, et combien encore ces 3 derniers mois pour nous aider à souffler notre première bougie. Free Mobile, c’est avant tout une promesse tenue ! Records de conquête. Non, « la vague Free » n’est pas retombée, au contraire, l’essai est transformé et les résultats impressionnants ! Le tarif moyen de l’abonnement a largement baissé, les opérateurs proposent des forfaits low cost et sans engagement, de nouveaux centres d’assistance Free Mobile voient le jour en région parisienne, les Free Centers se multiplient, l’achat du mobile nu se démocratise, conséquence logique d’une offre transparente, et les ménages français ont tous gagné en pouvoir d’achat selon plusieurs études et de très nombreux témoignages.

Merci de votre confiance, nous vous accompagnerons au mieux de vos besoins sur 2013.

A.B

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

7 commentaires

  1. voui, joyeux anniversaire. Il y a un an, j'avais un forfait 1h de com sans rien d'autre pour 26 euros car engagement 2 ans (sinon c'était 30 euros). C'est bien tombé puisque les deux ans finissaient en décembre 2011.
    Aujourd'hui, avoir un illimité pour environ 20 euros est la norme, le standard. Du coup, merci Free, que dire d'autre ?  :D

  2. 1 an d'existence et le paysage des opérateurs téléphoniques a été complètement bouleversé.
    L'arrivée de Free a permis une baisse significative des forfaits téléphonique et a mis fin au monopole des big three.
    La facture téléphonique a presque été divisé par 2. Free a fait plus pour l'inflation que les derniers gouvernements.
    Maintenant il reste des connexions 3G pas terrible, une itinérance douteuse, un service client plutôt mauvais.
    Mais c'est le prix à payer du low cost et c'est normal.
    Les dernières nouvelles sur Free et Niel :
    [url=http://www.itespresso.fr/free-mobile-un-an-petit-poucet-secoue-cocotier-telephonie-60601.html]http://www.itespresso.fr/free-mobile-un-an-petit-poucet-secoue-cocotier-telephonie-60601.html[/url]

  3. Jean - Pierre du 67 le

    [b][font=arial]Bonjour,
    Joyeux anniversaire à free mobile, un an dans quelques semaines ça fera 1 an que je l'ai je dois dire 0 problème contrairement à ma freebox en ce moment.  ;) :) [/font][/b]

  4. bon anniv à Free ..  et à moi ! 
    ça fait pile poil 1an que j'ai rejoint la meute qui dévore petit à petit les 3 autres.  :P
    Mais non je déconne, la concurrence il en faut .

  5. Réagir sur le forum