Taux d’utilisation du réseau Free Mobile : en baisse à l’approche de l’été

0

Le taux d’utilisation global du réseau Free Mobile, mesuré par l’application Free Mobile Netstat sur les téléphones des abonnés volontaires, est à la baisse ce mois-ci.

Il nous est déjà arrivé d’évoquer l’existence de Free Mobile Netstat, cette app qui permet d’évaluer le taux d’utilisation du réseau propre de Free Mobile (face au réseau d’itinérance d’Orange). Au fil des années, l’outil a permis de mettre en évidence le développement du réseau Free, avec un taux d’utilisation passé d’à peine 15% lors de son lancement en août 2012, à plus de 77% de nos jours.

Certes, cette initiative communautaire n’est pas totalement représentative, puisqu’elle n’évalue le taux d’utilisation que sur les smartphones des utilisateurs volontaires, forcément un peu plus technophiles que la moyenne — et donc, plus généreusement équipés en femtocells, smartphones 4G, etc. Mais ces statistiques demeurent tout de même ce qui se rapproche le plus d’une statistique nationale à l’heure actuelle.

Un taux d’utilisation en baisse à l’approche des beaux jours

Un phénomène, qui se reproduit d’année en année, est particulièrement intéressant à constater : en hausse perpétuelle, le taux d’utilisation du réseau Free observe pourtant une baisse de quelques pourcents à l’approche de l’été, aux alentours de mai-juin, pour ne reprendre sa course ascendante que vers fin août.

Cette année n’a pas dérogé à la règle. La baisse a même commencé particulièrement tôt : le mois de mai a été le théâtre d’une baisse du taux d’utilisation, passant de 77,8% fin avril à 75,9% fin mai.

Cette baisse traduit une réalité toute simple : les utilisateurs de Free Mobile Netstat ont profité, cette année, des ponts offerts par les jours fériés de mai pour partir en week-end. On observe ainsi nettement sur le graphique les baisses marquées du 1er mai, du 8 mai et du week-end de l’ascension.

En s’éloignant de leur domicile (et donc de leur potentielle Freebox avec femtocell), pour des zones potentiellement plus rurales et donc moins bien desservies par le réseau Free Mobile, les utilisateurs provoquent la traditionnelle « baisse des vacances ». Un phénomène qui ne se dément décidément pas…

Source : Free Mobile Toosurtoo

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Impossible de commenter cet article.