Stéphane Richard estime que Free ne respecte pas ses engagements de couverture

15

Minority report

Cela faisait quelque temps qu’un des concurrents de Free Mobile n’avait pas remis en question la couverture du réseau du quatrième opérateur. En ce début d’année 2013, la surprise vient de Stéphane Richard, PDG d’Orange, qui ouvre les hostilités…

Dans une interview consacrée aux Échos, il constate que Free a pris du retard sur son déploiement d’antennes 3G. En effet, selon l’ANFR (Agence nationale des fréquences), Free n’a déployé que 1779 antennes en 2012, sur les 2500 qu’il s’était publiquement fixé.

Pour le PDG d’Orange, « tout le monde vivrait très mal » le fait que Free ne soit pas sanctionné pour ce retard. « S’il ne tient pas ses engagements, il faut qu’il soit sanctionné. Et là, il y a un problème ». Même si « ce n’est pas surprenant que quelqu’un qui parte de zéro ait du mal en 2012 », estime-t-il, faisant référence aux difficultés croissantes à poser de nouvelles antennes dans les grandes villes, auxquelles Free a du se frotter.

Il n’en reste pas moins que, si Free a pris du retard sur le rythme qu’il s’était lui-même fixé, il couvre bien plus que les 27% de la population qu’il devait atteindre début 2012. La prochaine échéance fixée par sa licence lui laisse désormais jusqu’en 2015 pour couvrir 75% de la population. À l’heure actuelle, Free respecte donc bien ses obligations de couverture…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

15 commentaires

  1. Tiens c'est marrant ça... c'était pas eux qui s'étaient fait épinglés par l'ARCEP, parce qu'ils ne respectaient pas leur engagement de couverture 3G (il y 2,3 ans je crois - SFR et Bouygues étaient concernés aussi il me semble), et ils s'en étaient tirés avec un simple avertissement ?

    Sinon, il est clair que Free doit accélérer son déploiement, engagements tenus ou pas.

  2. Donc m'sieur Richard, quand vous vous ne respecter pas vos OBLIGATIONS, on ne peux rien dire, par contre quand Free ne respecte pas ses ENGAGEMENTS prient EN INTERNE (donc pas la moindre obligation), ils faut les sanctionner ? Ça va ? vous avez vu la vierge ou quoi ? Ou alors vous voulez vous rabibocher avec les deux autres enfoirés peut-être ?

  3. C'est surtout le titre que je trouve rigolo ! Je me demande bien où le rédacteur de cette news a pu trouvé cette affirmation de la part du PDG d'orange.

    Je crois que le bon titre aurait été celui là

    Stéphane Richard estime que Free ne respecte pas ses engagements d'investissements

  4. Si on peut sanctionner tous ceux qui ne tiennent pas leur engagement, les prisons vont être rapidement pleines avec nos hommes politiques, nos chefs d'entreprise, de projets,...

    J'ai promis de rapporter du pain ce soir... pourvu que je tienne cet engagement.

  5. ils n'en on pas marre ces conccurents de "toujours" attaquer quelqu'un. Quand c'est pas l'un c'est l'autre, ils n'ont pas autre chose à faire.

    C'est bien connu, les plus faibles attaquent toujours le plus fort  ::)

  6. Arnaut78 a écrit :

    C'est surtout le titre que je trouve rigolo ! Je me demande bien où le rédacteur de cette news a pu trouvé cette affirmation de la part du PDG d'orange.

    Tu n'as pas du bien lire.

    Stéphane Richard estime que Free ne respecte pas ses engagements d'investissements[/b]

    Qu'est-ce donc que des "engagements d'investissement" ?

  7. C'est très simple. En Mars, quand Free Mobile a été attaqué de toutes parts, média, opérateurs concurrents, gouvernement via Besson, Iliad a publié un communiqué de presse dans lequel il indiquait que tout ceci n'était que mensonge, qu'il attaquerait toute personne mettant en doute son réseau et a promis publiquement qu'à la fin de l'année, il y aurait 2500 sites actifs, preuves indéniables que Free investissait dans son réseau.



  8. J'imagine que votre news vient en partie suite au papier de la tribune.
    Pour moi SR évoque explicitement les objectifs d'investissement dans son réseau propre, non ?

    Cependant, «est-ce acceptable que Free ne respecte pas ses engagements? Non. Tout le monde vivrait assez mal qu'il y ait une mansuétude des pouvoirs publics» à l'égard de Free Mobile, même s'il ne s'agit pas des obligations prévues dans la licence mais d'objectifs annoncés par les dirigeants de la maison-mère, Iliad, en mars dernier («A fin 2012, Free Mobile disposera de plus de 2.500 sites actifs», or l'Agence nationale des fréquences en a relevé 1.779 et lui a accordé 2.277 autorisations dans son observatoire des déploiements). «S'il ne tient pas ses engagements, il faut qu'il soit sanctionné. Et là, il y a un problème», selon le patron de France Télécom.


    http://www.latribune.fr/technos-medias/telecoms/20130114trib000742423/effet-free-mobile-orange-ne-croit-pas-a-la-consolidation-.html

  9. Arnaut78 a écrit :

    C'est très simple. En Mars, quand Free Mobile a été attaqué de toutes parts, média, opérateurs concurrents, gouvernement via Besson, Iliad a publié un communiqué de presse dans lequel il indiquait que tout ceci n'était que mensonge, qu'il attaquerait toute personne mettant en doute son réseau et a promis publiquement qu'à la fin de l'année, il y aurait 2500 sites actifs, preuves indéniables que Free investissait dans son réseau.

    Et c'est bien ce qui est indiqué dans l'article que tu viens de lire (normalement ?).
    C'est l'objectif que Free s'est publiquement fixé. Ce n'est en rien un engagement auquel il est tenu.
    Au pire, si certains peuvent se plaindre, ce sont éventuellement les actionnaires d'Iliad, à qui on a communiqué des prévisionnels un peu trop optimistes.

  10. Réagir sur le forum