Qui a la meilleure 4G ? Orange intègre Free à son comparatif

23

Orange avait négligé d’inclure Free Mobile à son site comparatif, quialameilleure4g.com, lors d’une mise à jour la semaine dernière. L’erreur est désormais réparée… avec un petit changement de méthodologie dans l’affichage du taux de couverture des opérateurs.

C’est fait : Orange a finalement intégré Free à son comparatif. Grâce à 20 MHz de fréquences sur la bande 2,6 GHz, le trublion se hisse ainsi au même niveau que l’opérateur historique, pour ce qui est du débit théorique maximum : 150 Mbps.


Mais Orange a visiblement été confronté à une difficulté : comparer la couverture 4G des opérateurs par nombre de communes ne faisait plus vraiment de sens. En effet, il n’existe pas de méthodologie claire : faut-il compter toutes les communes où l’opérateur est présent, ou uniquement celles qui sont très largement desservies par le signal de l’opérateur ? Ainsi, Free Mobile annonçait plus de 1000 communes couvertes avec ses 700 antennes au 1er décembre…

« Afin de maintenir une comparaison objective et loyale », le comparatif change ainsi et affiche, non plus le nombre de communes desservies, mais le nombre d’antennes en service pour chaque opérateur. Ces chiffres étant obligatoirement déclarés par les opérateurs à l’ANFR (Agence nationale des fréquences), ils sont fiables et difficilement contestables.

Voilà qui donne donc, au 1er décembre 2013 :


À égalité avec Free Mobile sur le terrain des débits théoriques, et nettement dépassé par Bouygues Telecom en termes de couverture réseau, Orange ne brille plus vraiment dans son propre comparatif. On est en droit de se demander si l’initiative “Qui a la meilleure 4G”, très favorable au réseau d’Orange lors du lancement du site, n’est pas en train de se retourner contre son instigateur…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

23 commentaires

  1. Comment peux ton laisser free pretendre distribuer de la 4G partout en france avec 700 antennes disponibles ?
    Il n'y a déjà pas de 3 G en ile de france avec FREE alors X.N avant de t'engager dans la bataille de la 4G essaye de aplier au manque de la 3G SVP.


  2. On ne peut pas leur retirer leur honnêteté sur ce point.


    c'est un rattrapage quand même , d'avoir "oublier" Free  la première fois ce n'est pas honnête 

  3. Mort de rire, Free Mobile a voulu jouer au con en parlant de communes où la 4G est accessible au lieu de villes couvertes. Orange a adopté un autre critère, et celui-là il va être difficile de le changer ou de tricher puisque c'est une obligation pour les opérateurs de faire ces déclarations d'antennes actives chaque mois depuis Novembre 2012 !  ;D

  4. Salut je pense qu'il aurait été interessant aussi d'ajouter " qui brouille le plus la tnt ". Super les fréquences en or, les problèmes ne font que commencer. Il parait que le brouilleur paie la facture des antennistes ça va leur revenir à cher.

  5. Arnaut78 a écrit :

    Mort de rire, Free Mobile a voulu jouer au con en parlant de communes où la 4G est accessible au lieu de villes couvertes. Orange a adopté un autre critère, et celui-là il va être difficile de le changer ou de tricher puisque c'est une obligation pour les opérateurs de faire ces déclarations d'antennes actives chaque mois depuis Novembre 2012 !  ;D

    En dehors des guéguerres toujours plus stériles entre les pros et les anti-Free, il me paraît "étonnant" que le nombre d'antennes d'un "grand" opérateur, tel que SFR soit aussi faible à ce jour...
    Se pourrait-il que la "bataille" à la tête du groupe Vivendi, et les lenteurs de décisions du groupe liées à cet état de fait (quand les guerres de chapelles sévissent, dur, dur pour la société où cela sévit!) ait rendu compliqué le financement du déploiement de la 4G chez cet opérateur??? A moins que la capillarité "fine" de son réseau, telle que toujours revendiquée par SFR ne soit devenue un handicap, en devant, en dehors de l'implantation d'antennes 4G, de revoir de A à Z toutes les liaisons entre points d'émission, pour "passer" la data???
    A moins que ce ne soit tout bêtement la perspective de devoir héberger le "coucou", qui provoque des nausées telles aux dirigeants de SFR qu'elles bloqueraient ce développement?
    Non, je suis certain que SFR saura nous sortir un lapin de son chapeau, et de clouer le bec à de telles rumeurs, en déclarant dans les 5 années à venir des dizaines de milliers de nouvelles antennes 4G, aptes à "couvrir" entre autres les fameuses "zones prioritaires", et d'avoir le plaisir d'accueillir son "coucou" préféré! ;) ;) ;)

  6. Il est évident que les n changements de stratégie de ces derniers n'ont pas été favorables à un travail ou des investissements en toute sérénité.

    Il n'en reste pas moins que leur déploiement par plaque et surtout l'usage du 800 MHz va leur permettre d'assurer au moins 40% de couverture 4G à la de l'année.

  7. biomols a écrit :

    Salut je pense qu'il aurait été interessant aussi d'ajouter " qui brouille le plus la tnt ". Super les fréquences en or, les problèmes ne font que commencer. Il parait que le brouilleur paie la facture des antennistes ça va leur revenir à cher.

    +1
    Les opérateurs télécoms se sont fait "gentiment" entuber avec ces fameuses fréquences en or.... Pour eux, ce ne sera bientôt plus de l'or, mais du platine, aux prix où au final cela va leur revenir...
    Aux quelques endroits où des bornes 800 MHz ont été mises en route, les plaintes ont été instantanées... Et le truc vicelard est que l'effet "bombe à retardement" n'est pas à négliger, les phénomènes de propagation étant particulièrement durement ressentis avec la TNT, les multiplex n'étant pas brouillés un jour J pouvant parfaitement être brouillés à J + N (N pouvant représenter des mois!).
    Et on ne parle pas de la future bande des (4G?) 700 MHz, où ce sera du "nanan", car là, on est en plein milieu de la bande UHF, où le filtrage deviendra un peu plus compliqué et surtout imposera une redistribution complète des multiplex actuels, rendant potentiellement impossible une couverture correcte de l'ensemble du territoire par suite de la réduction de puissance des émetteurs pour limiter les interférences, sauf à quasiment quadrupler le nombre d'émetteurs TNT (a moins d'utiliser les antennes des opérateurs télécoms - c'est une idée...)

  8. Réagir sur le forum