Orange : « la moitié du réseau Free n’est pas opérationnel ! »

120

Le réseau de Free Mobile fonctionne-t-il exactement comme prévu ? Orange a de gros doutes à ce sujet, et n’hésite plus à les exprimer. Selon l’opérateur historique, « environ la moitié du réseau de Free n’est pas opérationnel ».

Selon une information que nous avions déjà rapporté, publiée par Le Figaro, certains opérateurs ont mandaté des huissiers pour vérifier le bon fonctionnement du réseau Free Mobile sur place. Depuis, les trois opérateurs (Orange, SFR et Bouygues Télécom) ont démenti l’information : chacun nie avoir fait appel à des huissiers face à Free.

Cela n’empêche pas Orange d’exprimer ses doutes. Un ingénieur de la firme explique à Challenges : « d’après les premières remontées en provenance du réseau, nous constatons qu’environ 85% des appels passés par les abonnés d’Orange vers les abonnés de Free sont acheminés par le réseau Orange, et nous en déduisons que 15% environ le sont par les antennes de Free (…) or, si Free respectait son taux de couverture annoncé, les pourcentages devraient être en toute logique de 73% et de 27%. Ce différentiel laisse supposer qu’environ la moitié du réseau de Free n’est pas opérationnel ».

Même si la base de calcul est contestable, la situation préoccupe les dirigeants d’Orange : « on a eu du mal à y croire, car le fonctionnement du réseau de Free avait été vérifié et validé par l’Arcep », déclare un ingénieur au siège de France Télécom. L’opérateur pense que Free dispose d’un certain nombre d’antennes « éteintes »

De son côté, Free dément à nouveau tout dysfonctionnement du réseau.

Les accusations d’Orange sont graves et pourraient être lourdes de conséquences : le trafic important généré sur le réseau d’Orange pourrait rapidement faire monter la facture de l’itinérance, que Free devra régler. D’une manière générale, s’il s’avère que Free ne respecte pas ses impératifs de couverture (25% de la population au minimum), cela pourrait remettre en cause l’intégralité de l’accord… et donner une solide base de contestation aux concurrents, SFR et Bouygues Télécom en tête.

Source : Challenges

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

120 commentaires

  1. Pour ma part je ne comprends pas pourquoi mon portable (en 3G) bascule systématiquement sur le réseau orange alors même que le réseau Free est actif avec une très bonne réception. Si je veux rebasculer, il faut que je le fasse manuellement avec Android... jusqu'à ce qu'il rebascule automatiquement sur Orange...

  2. SBL a écrit :
    La vérité doit être comme d'habitude un peu entre les deux avec Orange dans le rôle de la police et Free dans celui des manifestants...
    +1

  3. Ils ont juste oublié un truc les lumières d'Orange : les émetteurs Free sont exclusivement 3G et par conséquent on ne peut pas faire d'appel autrement qu'en 3G => faire des stats sur les *appels* n'a donc aucune valeur car les utilisateurs de Free, et surtout ceux qui ont prix le tarif à 2€, n'ont pas tous des téléphones 3G...

  4. et ça se dit ingénieur ? 85% des appelle passe par le réseau orange donc free ne couvre que 15% du territoire ! la blague. pour le calculer faudrait au minimum savoir le pourcentage d'abonné free mobile qui se trouve dans la zone de couverture de free mobile.

  5. En même temps, il suffit que les premiers abonnés soit en dehors des zones de couvertures des antennes Free Mobile , alors forcement ces mêmes abonnés vont passer par le réseau Orange... non ?

  6. Le relais free à coté de chez moi que je captais depuis des semaines et qui avait disparu hier malgré une dizaine de recherche réapparait à chaque recherche aujourd’hui, bizarre...

  7. Leurs stats sont bidons. On pourrait estimer que tous les mobifreenautes sont présents dans la partie du territoire non couverte c'est à dire dans les 75%. Dans ce cas-là ils ne passeraient que par le réseau Orange. Pour le moment, on a + de chance d'être sur le réseau Orange que celui de Free, surtout si tu sors des grandes villes.

  8. les autres opérateurs font tout pour écraser Free... c'est quand meme mibanle de leur part. J'ai bien recu ma carte SIM et celle-ci est activé et ca fonctionne parfaitement. L'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (abrégé en ARCEP) n'aurait jamais donné l'accord à free apres l'audit effectué s'il ne recouvrait pas 27%. les operateurs veulent faire peur à la population. ce sont boen de gros escros.

  9. Réagir sur le forum