L’Arcep soumet aux autorités européennes la terminaison d’appel fixée pour Free Mobile

11

Sans surprise, l’Arcep a soumis son projet de terminaison d’appel vocale mobile pour les nouveaux entrants (Free Mobile, Lycamobile et Omea Telecom), à l’approbation de la Commission européenne et des autorités de régulation européennes.

Ce projet, qui demeure inchangé depuis les premières suggestions de l’Arcep établies en décembre 2011, fixe le coût de la terminaison d’appel comme suit pour les nouveaux entrants :

- un plafond d’entrée à un niveau de 2,4 c€/minute, jusqu’au 30 juin 2012,

- une première baisse à un niveau de 1,6 c€/minute, à partir du 1er juillet 2012 pour six mois,

- une deuxième baisse à un niveau de 1,1 c€/minute, à partir du 1er janvier 2013 pour douze mois.

Free Mobile et ses deux petits camarades bombardés Full MVNO pourront donc profiter d’une terminaison d’appel dégressive qui leur sera favorable pendant 2 ans, pour compenser leur faible nombre d’abonnés par rapport aux gros opérateurs (Orange, SFR et Bouygues Telecom). Le principe d’une TA asymétrique temporaire avait été approuvé par l’Autorité de la concurrence française au mois de décembre.

La Commission européenne et les Autorités de régulation des pays membres disposent d’un délai d’un mois, à partir du 13 mars 2012, pour émettre leurs commentaires sur ce projet de décision.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

11 commentaires

  1. Afin de rétablir l’équilibre de l’info  ;) :

    L’annexe B du document de l’ARCEP …
    http://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/dossiers/termi-appel/projdec-notif-ue-ta-vocal-mvno-mars2012.pdf… apporte de nombreux éléments intéressant au débat sur la pertinence et le montant de la Terminaison d’Appel recommandé pour Free Mobile, Oméa Telecom et Lycamobile.
    Cette Annexe est également une bonne synthèse des arguments pour et contre, de la part des acteurs du marché qui se sont exprimés à l’ARCEP.  8)

    Nota hors sujet : c’est aussi la première fois que je vois un document publique mentionnant l’usage en France de l’astuce des cartes SIM à multi IMSI, qui permet d’ingénieux mécanismes tarifaires pour l’opérateur …  ;)

  2. PoilàGratter a écrit :

    Nota hors sujet : c’est aussi la première fois que je vois un document publique mentionnant l’usage en France de l’astuce des cartes SIM à multi IMSI, qui permet d’ingénieux mécanismes tarifaires pour l’opérateur …  ;)

    Nous ne sommes pas tous spécialisé dans ce domaine, peux-tu détailler STP?
    Merci.

  3. fabfree a écrit :


    Nota hors sujet : c’est aussi la première fois que je vois un document publique mentionnant l’usage en France de l’astuce des cartes SIM à multi IMSI, qui permet d’ingénieux mécanismes tarifaires pour l’opérateur …  ;)

    Nous ne sommes pas tous spécialisé dans ce domaine, peux-tu détailler STP?
    Merci.


    Lycamobile est un opérateur de téléphonie mobile de type « Full MVNO » très rentable, présent dans onze pays, dont la France. Il possède donc un seul cœur de réseau connecté à plusieurs couvertures radio dans différents pays.

    Il utilise une particularité astucieuse (et légale !) qui est rarement mise en œuvre : les cartes SIM à multi IMSI. Ainsi :

    -- Pour les abonnés Lycamobile français en itinérance à l’étranger, ils changent d’IMSI pour bénéficier des accords de roaming d’un grand groupe ...  ;)

    -- Pour les abonnés Lycamobile étrangers en itinérance en France, c’est un IMSI lycamobile français qui est utilisé !

    D’où un tarif très concurrentiel, du genre «jamais international » …  ;)

  4. fabfree a écrit :


    Nota hors sujet : c’est aussi la première fois que je vois un document publique mentionnant l’usage en France de l’astuce des cartes SIM à multi IMSI, qui permet d’ingénieux mécanismes tarifaires pour l’opérateur …  ;)

    Nous ne sommes pas tous spécialisé dans ce domaine, peux-tu détailler STP?
    Merci.

    +1

  5. PoilàGratter a écrit :



    -- Pour les abonnés Lycamobile étrangers en itinérance en France, c’est un IMSI lycamobile français qui est utilisé !

    D’où un tarif très concurrentiel, du genre «jamais international » …  ;)

      Pas mal l'astuce, et quels sont les inconvénients en contre partie si il y en a ?

  6. alainlfanfree a écrit :




    -- Pour les abonnés Lycamobile étrangers en itinérance en France, c’est un IMSI lycamobile français qui est utilisé !

    D’où un tarif très concurrentiel, du genre «jamais international » …  ;)

      Pas mal l'astuce, et quels sont les inconvénients en contre partie si il y en a ?


    1) La mobilité est légèrement plus complexe à gérer;

    2) Pour un opérateur hôte, c'est un peu délicat à expliquer aux Renseignements Généraux qui souhaitent tracer les "flux migratoires"  :D

    3) Pour les statistiques privées ou publiques et la métrologie, il n'y a généralement pas de cases pertinente à cocher, dans la mesure où la notion d'abonné national ou d'étranger en roaming est un peu tordue ...

    4) Il y en a certainement d'autres, mais qui ne me viennent pas à l'esprit spontanément ...

    En tout cas les abonnés Lycamobile des onze pays s'y retrouvent en partie, via une grille tarifaire qui répercute à peu près l'avantage pécunier de la SIM multi IMSI.

  7. PoilàGratter a écrit :

    Lycamobile est un opérateur de téléphonie mobile de type « Full MVNO » très rentable, présent dans onze pays, dont la France. Il possède donc un seul cœur de réseau connecté à plusieurs couvertures radio dans différents pays.

    Il utilise une particularité astucieuse (et légale !) qui est rarement mise en œuvre : les cartes SIM à multi IMSI. Ainsi :
    -- Pour les abonnés Lycamobile français en itinérance à l’étranger, ils changent d’IMSI pour bénéficier des accords de roaming d’un grand groupe ...  ;)
    -- Pour les abonnés Lycamobile étrangers en itinérance en France, c’est un IMSI lycamobile français qui est utilisé !
    D’où un tarif très concurrentiel, du genre «jamais international » …  ;)

    Merci pour ton explication.

    Cela peut expliquer la pression de l'Europe sur les opérateurs pour baisser ces coûts de roaming injustifiés.

  8. PoilàGratter a écrit :


    1) La mobilité est légèrement plus complexe à gérer;


    En tout cas les abonnés Lycamobile des onze pays s'y retrouvent en partie, via une grille tarifaire qui répercute à peu près l'avantage pécunier de la SIM multi IMSI.

      Est ce le seul dans ce cas (présent dans différents pays et utilisant l’astuce des cartes SIM à multi IMSI)  ?

  9. alainlfanfree a écrit :



    1) La mobilité est légèrement plus complexe à gérer;


    En tout cas les abonnés Lycamobile des onze pays s'y retrouvent en partie, via une grille tarifaire qui répercute à peu près l'avantage pécunier de la SIM multi IMSI.

      Est ce le seul dans ce cas (présent dans différents pays et utilisant l’astuce des cartes SIM à multi IMSI)  ?


    De par le monde, il existe plusieurs opérateurs qui utilisent cette astuce. Mais, à ma connaissance, c'est le seul en France.


  10. @ alainlfanfree:

    Un autre opérateur en France souhaitait utiliser cette astuce de SIM multi-IMSI, mais j'ignore si c'est effectif:

    http://www.omeatelecom.fr/wp-content/uploads/Communiqué-de-presse-OMEA-TELECOM_6-décembre-2012.pdf

  11. Réagir sur le forum