L’ARCEP se prépare à vérifier la couverture 3G de Free Mobile

9

Plus que 9 mois pour accoucher d’un beau réseau

Dans un communiqué de Presse daté du 1er avril, l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) communique les résultats de ses contrôles du déploiement 3G en France.

Le document se conclut par le rappel des prochaines échéances pour Orange et SFR mais également Free Mobile.

Free Mobile s’est en effet engagé à couvrir 27% de la population avec son réseau 3G 2 ans après la délivrance de sa licence. L’ARCEP rappelle donc à l’opérateur qu’elle contrôlera la réalité de cette couverture le 12 janvier 2012.

La course contre la montre continue donc pour trouver des points hauts disponibles, signer des accords avec leurs propriétaires, installer les antennes et les relier au réseau national de Free.

Rappelons que Free mobile ne pourra pas ouvrir une offre commerciale avant que cette première étape dans le déploiement soit atteinte. C’est la condition sine qua non pour que l’accord d’itinérance avec Orange prenne effet, ce qui permettra à Free de proposer une offre 2G et 3G sur tout le territoire couvert par le réseau de l’opérateur historique, soit, normalement, 98% de la population française à cette date.

Source : ARCEP

Partager

A propos de l'auteur

[Rédacteur]
Geek. Hacker.

9 commentaires

  1. je leur souhaite d y arriver mais 9 mois ca me semble quand meme très très court. A 3kms de chez moi , Orange et SFR sont en train d'installer un nouveau relais , le pylone ( qui est un faux arbre ) vient juste d'etre posé (et oui car depuis 2004 plus question de poser des pylônes qui ne s’intègrent pas a l’environnement même s'ils coûtent 3 fois plus cher en moyenne ) et il faut encore construire le local qui abrite la bsc. Le permis de construire avait pourtant été déposé en 2009 .. seulement entre les riverains qui s'opposaient a cette nouvelle antenne ( pourtant a 1km de la plus proche habitation ) , et les élus qui ont imposé un cahier des charges drastiques concernant l'integration , il aura fallu 2 ans pour que tout le monde se mette d'accord ...

  2. hiroko a écrit :
    je leur souhaite d y arriver mais 9 mois ca me semble quand meme très très court. A 3kms de chez moi , Orange et SFR sont en train d'installer un nouveau relais , le pylone ( qui est un faux arbre ) vient juste d'etre posé (et oui car depuis 2004 plus question de poser des pylônes qui ne s’intègrent pas a l’environnement même s'ils coûtent 3 fois plus cher en moyenne ) et il faut encore construire le local qui abrite la bsc. Le permis de construire avait pourtant été déposé en 2009 .. seulement entre les riverains qui s'opposaient a cette nouvelle antenne ( pourtant a 1km de la plus proche habitation ) , et les élus qui ont imposé un cahier des charges drastiques concernant l'integration , il aura fallu 2 ans pour que tout le monde se mette d'accord ...
    Bonjour BTS, pas BSC!

  3. De toute manière, free n'a pas le choix, sans cette couverture minimum, point d'autorisation valable pour commencer l'exploitation. Après, je pense qu'il est plus aisé de couvrir 30% de la population que d'atteindre les presque 100%. Couvrir Paris et ses environs, plus quelques villes denses suffira à Free pour atteindre ses premiers objectifs. Après, peut-être que free nous sortira de leur chapeau magique une solution technique leur permettant d'être plus malin et efficace que leurs concurrents... Qui sait?

  4. Je pense que free sait très bien ce qu'elle fait , ce qu'elle annonce et ce qu'elle réalise et comment devrait-elle procéder pour couvrir 27% de la population avec son réseau 3G d'ici Janvier et tant qu'elle s'est engagée elle arrivera surement à tenir ses engagements comme toujours.

  5. Joearchi a écrit :
    De toute manière, free n'a pas le choix, sans cette couverture minimum, point d'autorisation valable pour commencer l'exploitation. Après, je pense qu'il est plus aisé de couvrir 30% de la population que d'atteindre les presque 100%. Couvrir Paris et ses environs, plus quelques villes denses suffira à Free pour atteindre ses premiers objectifs. Après, peut-être que free nous sortira de leur chapeau magique une solution technique leur permettant d'être plus malin et efficace que leurs concurrents... Qui sait?
    Je ne suis pas certain que Paris soit la première cible de Free compte tenu des difficultés et du coût de déploiement des antennes. Je pense qu'ils vont plutôt se concentrer sur les zones moyennement dense, et déployer au maximum de l'UMTS 900 pour faire de la couverture (leur réseau sera vide au départ, il auront pas forcément besoin de beaucoup de capacité). Concernant le chapeau magique, j'en doute fort. Free bosse avec les même équipementiers que les autres. Les ingénieurs télécoms de Free viennent des autres opérateurs ou des constructeurs, et les lois de la physique sont ce qu'elles sont... Si il y avait une solution magique, ça se saurait ;)

  6. ...est-ce que ce sera comme les dates clés du déploiement de la BLR/WiMAX (attribuées en fin 2006)...où tous les acteurs n'avaient pas respectées leurs engagements contractuelles (Juin 2008) sur les couvertures de zones....et que ni l'ARCEP, ni personne n'a bronché pour remonter les bretelles des Bolloré et autres...aucune réflexion ni même pénalités de retard. Super les gars, c'est la fête au village...qui n'est pas encore couvert par le WiMAX :-) arf!

  7. hiroko a écrit :
    je leur souhaite d y arriver mais 9 mois ca me semble quand meme très très court.
    Il reste 9 mois mais Free n'a sûrement pas commencé la semaine dernière.

  8. Réagir sur le forum