L’Arcep se penche sur le prix de la terminaison d’appel SMS de Free Mobile

21

Les opérateurs ne parvenant pas à un terrain d’entente autour du prix de la terminaison d’appel SMS de Free Mobile, l’Arcep annonce se pencher sur le dossier…

La terminaison d’appel SMS (autrement dit le coût facturé par l’opérateur destinataire à l’opérateur émetteur pour chaque SMS reçu) est le sujet de discordes entre les opérateurs en place et le nouvel entrant, Free Mobile ; ce dernier réclame une TA fixée à 2,85 centimes d’euro par SMS, jusqu’à fin juin 2012, puis 2,35 ct€/SMS pour le second semestre. Un coût jugé « inacceptable » par ses concurrents, qui facturent en moyenne 1,35 ct€ par SMS de leur côté…

Résultat, en attendant d’y voir plus clair, chaque opérateur pratique le « bill and keep » : aucun opérateur ne facture Free Mobile, et inversement.

Pour mettre fin à ce différend, le régulateur met en place une « analyse des marchés de gros de la terminaison d’appel SMS », portant sur l’ensemble des nouveaux entrants : Free Mobile, mais aussi Lycamobile et Omea Telecom (Virgin Mobile). « Après des travaux préparatoires, une consultation publique sera lancée dans le courant du mois d’avril », annonce l’Arcep.

En parallèle, le régulateur continue ses travaux sur la terminaison d’appel vocal. Suite à une analyse et une consultation publique, un projet de décision devrait être prochainement transmis à la Commission européenne.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

21 commentaires

  1. free est une entrepreise normale si tant est qu'une entreprise normale ne cherche pas à arnaquer ses clients.
    Ce qui ne tient pas de la normalité c'est la situation qui prévalait avant l'arrivée de free sur le secteur du mobile.
    Un SMS hors forfait à 1ctm est effectivement révélateur.
    Est aussi révélateur du fait que le troll est ta seulle compétence le fait de comparer le prix du SMS sortant au coût du SMS entrant...

  2. Il est clair que proposer à ses clients des sms moins chers que les frais de terminaison d'appel SMS peut choquer. En même temps, free a joué de la même manière avec les téléphones mobiles illimités sur son offre révolution.
    Cependant, je ne vois pas ce qu'il y a de choquant: les frais sont facturés à celui qui appelle. Du coup, offrir des SMS illimités ou pas chers (pour l'offre 2€/0€) à ses propres abonnés devrait limiter le surcoût pour les autres opérateurs; on peut en effet tout à fait envisager qu'un abonné freemobile va envoyer plus de SMS que son homologue chez un autre fournisseur.
    De toute manière, ces frais de terminaisons risque de devoir baisser drastiquement pour l'ensemble des opérateurs: si eux aussi suivent le prix de vente unitaire à 1 ct, il n'y a aucune raison pour que la terminaison coût à moyen long terme trois fois plus cher. C'est peut-être là l'intérêt de free: faire baisser les coût entre opérateurs pour s'assurer une marge suffisante?

  3. Quand le nombre d'abonnés de chaque opérateur s'équilibrera le mieux serait de supprimer les frais de TA  ( la gestion doit aussi créer des frais, les fournisseurs seraient peut être gagnants en les supprimant ? ).

  4. Réagir sur le forum