Joyeux anniversaire : Free Mobile a 5 ans !

9

Il y a cinq ans, le 10 janvier 2012, Free convoquait la presse pour l’annonce en fanfare de ses offres Free Mobile, qui ont transformé le marché.

Un matin de janvier

Jusque là peu habitué aux lancements en public, Free a misé gros ce mardi 10 janvier 2012. Attendu au tournant depuis des mois, le fournisseur d’accès ménage l’effet de surprise jusqu’à la dernière seconde : ainsi, les invitations à la presse seront envoyées la veille de la conférence !

Réitérant la formule expérimentée avec la Freebox Révolution l’année précédente, Xavier Niel monte sur scène et annonce deux forfaits : l’un à 19,99 € (ou 15,99 € pour les abonnés Freebox) intégrant les appels, SMS, MMS illimités et 3 Go de données en 3G ; l’autre à 2 € (ou 0 € pour les abonnés Freebox) avec 60 minutes de communication et 60 SMS. Il tient ainsi sa promesse de diviser les prix du pays par deux.

La présentation, dont la retransmission vidéo est assurée en direct par l’opérateur sur le web, fait parler d’elle. Intro humoristique réalisée par Nicolas et Bruno (« Message à caractère informatif »), piques adressées à la concurrence, effets de suspense, formules choc (le fameux forfait RSA ou « racket super-arnaque »)… Le résultat est là : dès le midi, tout le monde ne parle que de Free et ses nouvelles offres mobiles.

Le coup de massue de Niel et ses équipes fait immédiatement la Une des journaux télévisés de 13h — sauf sur TF1, la chaîne du groupe Bouygues…

Cinq ans après, des forfaits qui font toujours référence

Bond dans le temps. Cinq ans après, Free Mobile est au coude-à-coude avec Bouygues Telecom pour la place de troisième opérateur mobile du pays (chacun revendique un peu plus de 12 millions d’abonnés). Partant de presque rien, il couvre désormais lui-même plus de 85% de la population en 3G et 73% en 4G.

Free a fait évoluer son offre par petites touches : le forfait à 2 € a doublé la durée des communications incluses (120 mn), est passé aux SMS illimités, et propose même un petit quota de 50 Mo de données. Le forfait à 19,99 € a fait évoluer son enveloppe de données, jusqu’à 50 Go, pour accompagner le lancement surprise de la 4G. Fréquemment, de nouvelles destinations internationales sont intégrées au forfait à 19,99 €, qui peut être utilisé depuis les USA, l’Europe et d’autres pays jusqu’à 35 jours par an.

L’arrivée a eu l’impact attendu sur la concurrence : bon gré, mal gré, celle-ci a dû adapter ses tarifs (à défaut de totalement s’aligner). Orange s’en est le mieux tiré, notamment grâce aux confortables revenus générés par l’accord d’itinérance avec Free. Vivendi a préféré vendre SFR, désormais dans le giron du groupe Altice (Numericable). Bouygues Telecom continue de faire cavalier seul, pour le moment, non sans mal — après un plan social en 2014, l’opérateur a été contraint de quitter la symbolique tour Sequana, son siège d’Issy-les-Moulineaux.

Un avenir au-delà de nos frontières…

Incontestablement, l’arrivée de Free Mobile a animé le marché en France métropolitaine, et a permis à Iliad de prendre une nouvelle dimension. Le groupe cherche maintenant à étendre ses frontières : 2017 sera l’année du lancement de l’offre Free Mobile dans les DOM-TOM, ainsi qu’en Italie.

Le petit frenchie sera-t-il capable de renouveler l’exploit ? Certains en doutent, à commencer par son (futur) concurrent Telecom Italia, persuadé que les prix sont déjà suffisamment bas en Italie. C’est oublier que les opérateurs français tenaient le même discours en France, avant 2012… et ce lancement qui a tout changé.

On souhaite à Free Mobile un très bel anniversaire et cinq nouvelles années de révolutions tarifaires, de roquettes et de coups de pied dans la fourmilière ! 😉

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

9 commentaires

  1. petrusko a écrit :

    C'est plutot sur ce point que ca n'a jamais évolué... ces fameux 50 Mo...

    De mémoire si, justement ça a évoluer. Si je me souviens bien il n'y avait pas du tout de data au départ, elle était au tarif actuel (quand tu dépasse les 50Mo) même plus cher il me semble . Il a fallu attendre 1 an, 1an 1/2 pour avoir un peu de data inclus gratos.

    Maintenant, Free est devant, tant que les autres ne font pas mieux, il n'a pas vraiment de raison d'évoluer. Au contraire, ceux qui veulent plus passent sur l'offre à 19€.
    Mais il est certain que si un opérateur vient à proposer un forfait avec 100Mo pour 2€, Free ne tardera pas à réagir.

  2. Ok il me semblait que ca avait toujours été présent... bon.

    Ceci dit, j'ai souvenir d'avoir lu il y a peu une news qui annonçait un futur opérateur à 1.90€ et 200Mo, et le reste quasi équivalent au forfait 2€ de free... à fouiner dans les webzines de ces derniers jours...

  3. Oui, il y a eu un truc comme ça qui est paru, il ya quelques jours, un petit opérateur, ou un nouveau, un nom que je ne connaissais pas en tout cas, mais j'ai pas retenu pour autant  ::)

  4. En effet, c'est le forfait Syma Mobile à 1,90 € :
    https://www.freenews.fr/freenews-edition-nationale-299/concurrence-149/syma-mobile-lance-forfait-mobile-free-killer-a-190-e

    Bon anniversaire Free Mobile, ça serait sympa d'avoir un forfait intermédiaire aux alentours de 10 € avec quelques gigaoctets (entre 1 et 5 Go).

  5. CDiscount vient de proposer un forfait à 2 € avec :
    200 minutes (120 pour FREE) et 0,05 € par mn supplémentaire (comme FREE)
    200 SMS (illimités pour FREE)
    200 Mo (50 pour FREE)
    Comme quoi il est possible de faire mieux ... mais ce n'est que sur l'hexagone (les tarifs à l'international sont à vérifier pour comparer l'offre globale).

  6. Free n'applique pas la même politique selon les pays. Rien ne dit qu'ils feront la même chose en Italie.
    En Suisse, Free a fait un forfait tout inclus à 2000 Fr par an ! (1800€ ! ) Et ça marche !

  7. Réagir sur le forum