Free souhaite couvrir l’ensemble du territoire en 3G

0

A la condition d’avoir la licence…

Une fausse rumeur prétendait que Free ne souhaitait couvrir que les zones de fortes densités de populations. Maxime Lombardini (Directeur général d’Iliad) lors de l’émission BuzzMedia a largement démenti et expliqué le déroulement des prochaines étapes pour l’arrivée du quatrième opérateur de téléphonie mobile.

Tout d’abord, il revient sur le fait qu’il est important qu’une part des numéros mobiles 06 restent réservés au nouvel arrivant puisque ce préfixe est clairement identifié comme mobile contrairement au futur 07.

L’attribution de la quatrième licence mobile ayant lieu cet été, le déploiement prendra 18 mois environ pour l’ouverture de l’offre (début 2011) et couvrira un maximum de population.

Lombardini annonce aussi la rupture avec les pratiques des concurrents concernant les engagements de durées.

La future offre se voudra très agressive au niveau des prix. Pour assurer le déploiement de ce réseau qui coûtera un milliard, Free n’a pas besoin de partenaires, mais ne ferme pas la porte non plus. Concernant les menaces sur les emplois que font d’autres opérateurs, Free réfute en bloc le classique argument.

La fibre optique n’a pas été oubliée, mais pas de nouvelle annonce, seulement la confirmation que le projet avance et s’intensifiera dans les 18 mois à venir.

Maxime Lombardini en profite pour redire son opposition à l’idée de couper l’accès internet pour les actes de piratages, il trouve cela « pas très moderne » à l’heure où l’on fait tout pour démocratiser l’usage d’internet dans tous les foyers.

Partager

A propos de l'auteur

Je suis à Freenews depuis 2005. Je suis modérateur, rédacteur et membre du Conseil d'Administration de l'association. Je bosse dans un service d'expertise technique d'Enedis à Tours. Premières connexions Internet (en 33,6) en 1997 avec des factures monstrueuses ! Freenaute de la première heure, j'ai fais parti des forfaits 50H bas débit bien avant l'ADSL. Un vrai Freenaute historique...

Les commentaires sont fermés.