Free Mobile rencontre à nouveau l’opposition à ses antennes

0

Si la polémique autour de la pose des antennes-relais de Free Mobile avait déjà sévi à Paris, c’est désormais dans le Val-de-Marne, à Nogent-sur-Marne, que des habitants s’opposent à l’arrivée du quatrième opérateur de téléphonie mobile…

Un groupe de riverains, s’opposant à la pose d’émetteurs pour téléphones portables sur leur immeuble depuis le décès d’une de leurs habitantes en avril dernier, ont en effet découvert avec surprise que Free Mobile était à la recherche d’un site d’implantation précisément dans leur zone, au « 92 ; rue François-Rolland ». « Nous vivons cette nouvelle possibilité d’implantation comme de la provocation », s’insurge Frédéric Lamprecht, secrétaire de l’association des Nogentais.

« Free n’a pas ciblé cet immeuble, seulement une zone de recherche », rétorque Karine Mullet, responsable du service environnement de la ville, rapportée par Le Parisien. « Ils cherchent dans ce secteur, mais nous leur avons déconseillé ce site précis en leur expliquant qu’il y avait eu une forte mobilisation […] d’ailleurs, ils n’ont encore déposé aucun dossier en mairie », conclut-elle.

L’opérateur pourrait se heurter, à l’échelle locale, à des dizaines de problèmes similaires dans les mois à venir et devra sans doute faire preuve de beaucoup de pédagogie pour mettre en place ses antennes, indispensables au déploiement de son réseau 3G.

On constatera enfin qu’en l’absence de dépôt de dossier à cette date, dans une ville pourtant périphérique de Paris, le déploiement des antennes de Free Mobile ne semble pas vraiment avoir beaucoup avancé…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.