Free Mobile aurait bien franchi les 3 millions d’abonnés

23

Selon des sources industrielles concordantes rapportées par La Tribune, Free Mobile aurait bien dépassé le cap symbolique des 3 millions d’abonnés, à la fin mars 2012.

Cette estimation rejoint des chiffres similaires déjà communiqués il y a une semaine par l’institut Kantar Worldpanel ; au global, Free Mobile détiendrait environ 4,5% du marché de la téléphonie mobile en France.

Le seuil des 3 millions de clients était la limite de validité initialement fixée par Free pour ses premières offres ; au-delà, l’opérateur se réservait le droit de revoir ses tarifs, potentiellement à la hausse. Finalement, pour l’instant, il n’en est rien ; gageons que Free réserve ses éventuelles annonces en attendant la révélation des chiffres officiels du 1er trimestre 2012.

Toujours selon La Tribune, c’est SFR qui aurait, proportionnellement, le plus été touché par les départs de clients vers Free Mobile ; l’opérateur au carré rouge encaisse moins bien le choc que ses deux autres concurrents, et aurait perdu quelques 600 000 abonnés dans la période, principalement en raison de sa riposte moins efficace que les opérateurs low-cost Sosh (Orange) et B&You (Bouygues Telecom).

Orange, de son côté, s’assure une stabilité financière supplémentaire grâce à l’accord d’itinérance conclu avec Free. Gervais Pellissier, directeur général délégué de France Télécom, révèle à La Tribune que ce contrat a été conclu pour « trois années d’exclusivité » : Free conservera donc son itinérance avec Orange jusqu’à janvier 2015 au minimum. Au-delà, le nouvel entrant pourra renouveler son contrat avec Orange pour trois années supplémentaires, ou signer avec un autre opérateur s’il le préfère.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

23 commentaires

  1. 600 000 x 3 ça ne fait que 1.8 million de personnes ; ça ne suffit pas pour expliquer les plus de trois millions d'abonnés supposés de Free, même en incluant l'ensemble de l'augmentation 'naturelle' du marché de la téléphonie mobile sur trois mois.
    Donc je n'y vois que trois explications:
    - soit l'un des trois opérateurs a perdu bien plus que 600 000 clients.
    - soit Free Mobile n'a pas encore ses 3 millions d'abonnés.
    - soit l'augmentation 'naturelle' du marché de la téléphonie mobile a été beaucoup plus forte que la normale, ce qui tendrait à faire penser que de nombreux utilisateurs ont pris une deuxième carte sim en profitant de l'aubaine du forfait à zéro (ou deux) euros. Une bonne nouvelle qui n'en serait pas forcément une pour Free étant donné qu'un grand nombre d'abonnés au forfait 'social' indiquerait une rentabilité relativement faibles, donc des difficultés à venir concernant le financement de leur infrastructure.
    My 2 cents.

  2. Moi je vois une explication supplémentaire : 1,8 millions de portés + 1,2 millions de personnes qui ont pris un abonnement à 0/2€ « pour voir » sans résilier leur offre actuelle.
    Reste à voir ce que ces personnes ont « vu » et si elles vont résilier leur abonnement actuel ou pas...

  3. surtout que 600 00 c'est pour SFR (annoncé comme "le plus touché") les 2 autres doivent donc être bien plus bas... ce qui porte le nombre de résilé plus vers les 1,5 millions ....

  4. Les opérateurs parlent toujours de résiliation d'abonnée, donc a priori ils n'incluent pas tous les départs des clients en offre prépayé.
    Et je pense qu'il y a pas mal de gens (dont je fais partie) qui sont passé d'une offre prépayé au forfait free 0/2€.

  5. Réagir sur le forum