En janvier, Free a accéléré le déploiement de son réseau mobile

98

Le mois dernier, Stéphane Richard, PDG d’Orange, s’émouvait du retard de déploiement pris par Free Mobile, constatant que l’opérateur n’avait déployé fin 2012 que 1779 antennes, sur les 2500 qu’il s’était fixé pour objectif.

Si le nouvel entrant respecte ses obligations de couverture, telles que fixées par sa licence, il semblait évident qu’il prenait du retard sur son rythme de déploiement — prenant le risque de manquer la prochaine échéance, correspondant à 75% de couverture de la population début 2015. Mais Free semble décidé à ne pas laisser le retard se creuser : ainsi, en janvier, il a accéléré sensiblement le déploiement de son réseau, constate La Tribune.

Au 1er février 2013, le trublion disposait de 1456 antennes-relais actives (en 3G 900 MHz), soit un déploiement intensifié de 27% par rapport au mois précédent. Au total, l’opérateur dispose de 2316 autorisations (comprenant également les antennes non-actives et/ou en cours de déploiement), et se rapproche donc doucement des 2500 sites déployés qu’il s’était initialement fixé pour fin 2012.

L’opérateur reste toutefois lucide : malgré l’utilisation des fréquences 900 MHz dans les zones les plus denses depuis le début de l’année, lui permettant d’améliorer sa couverture dans les grandes villes et leurs agglomérations (Bayonne, Lille, Lyon, Marseille, Nice, Paris, Strasbourg et Toulouse), « avec environ 2000 sites, notre couverture reste modeste et discontinue », admet un dirigeant de Free. « Tant que nous n’aurons pas de couverture homogène, la part du trafic restera inférieure au taux de couverture ».

Source : La Tribune

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

98 commentaires

  1. C'est bien pour FreeMobile qu'un peu plus de sites deviennent actifs. Cela va réduire un peu la facture Orange. Par contre, pour que le déploiement s'accélère, il faudrait que le nombre de sites actifs et le nombre de déclarations suivent la même progression, sinon, cela risque de bloquer à un moment ou un autre.
    Et côté nouvelles déclarations, c'est vraiment peu sur les deux derniers mois (environ 40 chaque mois).


  2. [b]Quand on parle de la 4G des autres opérateurs, par exemple, on, (enfin les trolls) parle généralement des antennes, pas de sites. Permettez donc que j'en fasse de même.[/b]
    Et bien non, justement ! Je pense que tout le monde ici aimerait que tu évites des comportements de troll ! Comme nous parler de ta passion des investissements SFR versus Free Mobile qui est totalement hors sujet.
    C'est pas un match de supporter OM/PSG.
    Pour la 4G, les chiffres de l'ANFR sont aussi sans appel et c'est bien de sites également dont il s'agit.
    En 2600 Mhz
    Orange          409 sites actifs
    SFR                275 sites actifs
    BT                  297 sites actifs
    Free Mobile      13 sites actifs
    BT est un cas particulier pour l'instant car il a aussi déployé 51 sites en 1800 Mhz, la pluspart n'ayant pas de 2600 associé, mais visiblement certains sont 1800 & 2600 puisque la somme des supports 4G est de 341, et pas de 297 + 51 = 348).
    En espérant que cela t'aide à mieux comprendre les chiffres dispensés par cet observatoire du déploiement.

  3. Réagir sur le forum