Des retours à la concurrence «quasi-inexistants» selon Maxime Lombardini

8

Maxime Lombardini, directeur général d’Iliad-Free, a indiqué que les cas de clients Free Mobile repartis chez un opérateur concurrent après quelques mois étaient « quasi-inexistants ».

Contrairement à ce que plusieurs opérateurs concurrents, comme Orange (qui parle d’un reflux d’abonnés en sa direction), ont pu laisser entendre, les abonnés Free Mobile ne seraient pas repartis en masse peu après leur inscription.

Lors d’un passage sur les ondes de BFM Business, mardi, Maxime Lombardini a affirmé qu’il s’agissait d’un « élément de propagande » utilisé par ses concurrents. Le flux de retour est « totalement anecdotique (…) on pourrait presque connaître ces abonnés qui nous ont quitté pour retourner vers leur opérateur par leur prénom ». C’est « quelque chose de quasi-inexistant », a-t-il insisté.

Sans vouloir communiquer de chiffre précis, il a évoqué « quelques milliers d’abonnés » repartis vers leur opérateur initial depuis le lancement de Free Mobile.

À voir, l’intervention complète de Maxime Lombardini en vidéo :

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

8 commentaires

  1. Il y a aussi le cas de clients Free qui pour migrer du forfait à 19 € vers 2€ (ou 16€ vers 0€), sont obligés de résilié leur ligne Free pour aller chez un opérateur pendant quelques semaines puis  rebasculer chez Free avec le forfait désiré. Maintenant que le raz de marée est passé, c’est une opération qui demande une petite semaine.

  2. On verra au mois de septembre, lors de la publication des résultats d'Iliad si Free a un modèle économique viable.
    Pour l'instant, le CA de Free Mobile paye à peine l'itinérance Orange.

  3. on peut supposer que ceux qui sont partis sont parmi les plus exigeants, voire les plus gros consommateurs.
    si tel est le cas c'est plus gênant au niveau du CA qu'au niveau de la marge.  ;)

  4. Sans parler du fait que, en face et contraints forcés, ils sont bien obligés de s'adapter à ce modèle économique et bouffer leurs ignobles marges passées...

  5. Réagir sur le forum