Fibre : l’Avicca dénonce une « course de retardement » des opérateurs

0

L’Avicca, ou Association des Villes et Collectivités pour les Communications électroniques et l’Audiovisuel, publie un communiqué dans lequel elle dénonce une « course de retardement » volontaire, de la part des opérateurs, sur le déploiement du très haut débit en France.

Selon l’association, les opérateurs privés, pour la plupart regroupés au sein de la Fédération Française des Télécoms, mènent une stratégie freinant l’essor du très haut débit et l’aménagement du territoire.

« Non contents d’attaquer des projets de réseaux d’initiative publique en très haut débit, comme celui des Hauts de Seine (ndlr : cf. notre article), les opérateurs privés mènent une guérilla judiciaire contre la réglementation nouvelle qui permet aux collectivités et à l’Etat de connaître leurs réseaux afin d’aménager le territoire », indique l’Avicca dans un communiqué.

De par leurs actions, « les opérateurs viennent de faire un véritable pied-de-nez au programme « France Numérique 2012 », qui avait mis l’adoption rapide du décret en position n°2 », estime-t-elle. « Plus grave, ils retardent la mise en œuvre des schémas directeurs territoriaux d’aménagement numérique institués par la loi relative à la lutte contre la fracture numérique, schémas qui ouvrent droit aux aides prévues dans le Programme national Très haut débit. L’AVICCA demande en conséquence que les modifications législatives et réglementaires nécessaires soient adoptées sans délai. »

- Lire le communiqué de l’Avicca sur son site web

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.