Fibre : Bercy pousserait Free à investir plus

14

L’État voit dans le projet de mariage entre Orange et Bouygues Telecom une opportunité unique de pousser Free à s’engager plus lourdement sur le terrain de la fibre optique.

Selon Les Échos, Bercy prévoit de profiter d’un possible futur rachat de Bouygues Telecom par Orange, pour accélérer le déploiement du très haut débit en France.

Le plan échafaudé par le ministère est relativement simple : dans un premier temps, Orange rachèterait Bouygues Telecom — pour permettre le déroulement d’une telle opération, le groupe Bouygues rentrerait au capital de l’opérateur historique, jusqu’à 10% du capital total comme le veulent les rumeurs. Et, dans un second temps, Orange revendrait le réseau mobile de Bouygues, accompagné d’un portefeuille de fréquences, à Free. Ce compromis, pensé pour faire bonne figure face aux autorités concurrentielles, permettrait à Free de récupérer un réseau complet rapidement. Le montant de l’opération, initialement fixé à 1,8 milliard d’euros (lors du rachat avorté de SFR par Bouygues Telecom) pourrait être revu à la hausse, vers un total de 2,2 à 2,3 milliards d’euros pour le tout (réseau et fréquences).

Mais Free pourrait également tenter de racheter lui-même Bouygues Telecom à la place d’Orange. Et c’est là que réside l’astuce de Bercy : Free devrait s’engager à investir plus dans le déploiement de la fibre optique jusqu’au domicile (FTTH), en co-investissement avec Orange. Le trublion serait prêt à s’engager sur une somme de 300 millions d’euros par an sur cinq ans, selon les informations des Échos.

Ces informations n’ont pas été confirmées par les principaux intéressés.

Source : Les Échos

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

14 commentaires


  1. 300 millions d'euro pendant 5 ans ? C'est tout 
    Je croyais que pour le plan THD on était sur du 30 milliards d'euro à dépenser jusqu'en 2022.  ;D

  2. Free, un "trublion" pour la fibre ? C'est une blague ? Entre le rachat de B.T pour "3 francs 6 sous" ou une participation "quasi symbolique" à la fibre, ça fait encore de beaux cadeaux mis aux pieds de X.N. Les engagements de Iliad ne sont bons que pour ceux qui y croient, on en a vu pas mal d'autres piétinés sans soucis.
    Au bout du compte si je comprends bien, Iliad va donc parvenir à ses fins (qu'on puvait deviner depuis pas mal de temps déjà) : se contenter de faire mine de construire un réseau mobile en attendant qu'un vrai réseau existant tombe comme un fruit mûr dans son escarcelle. mais bon...

  3. Si BT est en train de mourir, c'est par la faute de sa direction qui a été incapable de vendre sa 4G. En voulant faire de gros bénéfices, ils se sont torpillés.  Pourtant ils avaient une position enviable pour faire croître leur nombre d'abonnés, il leur suffisait de s'aligner sur Free pour prendre des parts de marché.
    A vouloir le beurre, la crème, et la crémière, ...

  4. Réagir sur le forum