Comment se passer du moteur de recherche Google?

0

heureusement reste Gmail…

La domination de Google est telle, qu’elle en deviendrait presque dangereuse. Certains imagineront un big Brother en puissance puisque 9 recherches sur 10 passent sur leurs serveurs.

Savez-vous qu’ils existent d’autres moteurs de recherches qui pourraient bien vous être utiles ?

Tout d’abord, celui qui fait parler de lui actuellement pour sa précision dans la recherche : Wolfram qui en est encore à ses débuts puisqu’en version alpha, mais connaît des débuts prometteurs.
La différence avec les autres moteurs qui mettent à disposition des pages en relation avec les mots clés entrés, Wolfram donne lui une réponse en recherchant dans des bases. Pour l’instant, beaucoup plus axé sur le coté physique et mathématique, celui ci pourrait être le futur de nos moteur de recherches. Uniquement en anglais pour l’instant.

En ces temps de « psychose » sécuritaire, ou l’Hadopisation est dans toutes les bouches, un moteur de recherche se distingue largement du lot en terme de confidentialité. Il s’agit du méta-moteur Ixquick, c’est un moteur de recherche qui collecte ses résultats sur différents moteurs comme Google, Yahoo et d’autres, pour ensuite les présenter à l’utilisateur. Il s’engage à ne pas récolter d’informations personnelles et adresse IP des internautes. Une recherche en tout anonymat en quelque sorte. Vous pouvez mettre Ixquick par défaut dans la barre recherche de firefox. (A venir pour la toolbar Freenews)

Un clin d’œil, vous vous souvenez peut être que Free possède également son moteur de recherche ? Dir.com pour ceux qui ne connaissaient pas.

Derrière ces simples pages de résultats se cache bien souvent une montagne d’argent, de référencements, de publicités et d’influences diverses. Même Microsoft va tenter prochainement de revenir sur le devant de la scène avec Kumo.
N’oubliez pas que si Google tombe en panne comme c’est déjà arrivé, où décide unilatéralement de censurer une partie, votre recherche reste possible facilement sur d’autres moteurs.

- Moteur de recherches WOLFRAM

- Moteur de recherches Ixquick

- Dir.com (moteur de recherches de Free)

- Chiffres de la domination de Google

Partager

A propos de l'auteur

Je suis à Freenews depuis 2005. Je suis modérateur, rédacteur et membre du Conseil d'Administration de l'association. Je bosse dans un service d'expertise technique d'Enedis à Tours. Premières connexions Internet (en 33,6) en 1997 avec des factures monstrueuses ! Freenaute de la première heure, j'ai fais parti des forfaits 50H bas débit bien avant l'ADSL. Un vrai Freenaute historique...

Les commentaires sont fermés.