Découverte : GNUnet, vers un P2P sécurisé

38

C’est l’été, il faut chaud sous vos claviers. Certains prévoient déjà la fin du P2P suite aux lois qui « devraient » prochainement entrées en vigueur…

Mais les P2Pistes et libertaires de tout poil n’ont pas encore dit leur dernier mot.

Le nouveau P2P se veut anonyme et sécurisé !
Séquence découverte …

GNUnet est défini comme suit sur son site de référence [1]

« GNUnet est une infrastructure de réseau pair à pair sécurisé qui n’utilise aucun service centralisé ou de confiance. Une première implémentation au dessus de la couche réseau permet un partage de fichier anonyme et résistant à la censure. L’anonymat est obtenu par le fait que les messages envoyés par un pair ne peuvent pas être distingués des messages routés par ce même pair. Tous les pairs agissent en tant que routeurs et utilisent des connexions chiffrées avec une utilisation stable de la bande passante pour communiquer entre eux. GNUnet utilise un modèle économique simple pour attribuer les ressources. Les noeuds GNUnet prennent en compte les demandes des autres noeuds avec un respect des ressources disponibles ; les noeuds contribuant au réseau sont récompensés par un service de meilleure qualité. »


Lourd programme, qui mérite quelques explications pour les néophytes que nous sommes.

Contrairement à Freenet dont nous parlions lors d’un précédent article (Freenet, un Internet libéré de la censure ?), GNUnet se centralise sur l’échange de fichiers (plutôt comme Emule ou Bittorrent) et non sur le contenu (pseudo web, forums, newsgroups, etc.).

GNUnet permet tout comme Freenet de restreindre les connexions à des personnes de confiance (groupe d’amis, de personnes identifiables par l’utilisateur, mais en contradiction avec l’esprit actuel du P2P)… ce qu’on appelle F2F ou en français « amis à amis »

Les différences par rapport aux logiciels de P2P actuels

Contrairement à Emule et Bittorrent (pour ne citer qu’eux), le contenu des fichiers est chiffré, c’est-à-dire qu’il n’est plus possible pendant son transfert de savoir s’il s’agit d’un fichier texte, d’une image, d’une vidéo ou d’un fichier audio…
Cette technique porte le nom de ECRS (the Encoding for Censorship Resistant Sharing).

L’anonymat a aussi été renforcé par la mise en place d’un système de routage décisionnel (celui-ci décide si oui ou non, il continue à prendre en compte les information du même tiers). Un document plus complet décrit la procédure ici. Ce système particulier de routage se nomme GAP.

Quelques petites choses à savoir pour une utilisation optimale de GNUnet

La recherche de données :

Selon la rareté du fichier recherché ainsi que la rapidité de votre ordinateur, la recherche peut prendre de quelques secondes à plusieurs minutes (jusqu’à 30 selon certains témoignages, cf. ML GNUnet…).

Le niveau d’anonymat :

- 0 bas, peu sécurisé

- 1 moyen, sécurisé, mais plus lent

- 2 fort, très sécurisé, lent…

Le Client :

Une documentation sur le fonctionnement du client (graphique) de GNUnet est disponible à cette adresse : http://www.gnunet.org/gnunetgtk.php….

En conclusion

Encore jeune,et peu utilisé, GNUnet n’est sans doute pas aujourd’hui le logiciel de P2P qui’il vous faudra utiliser pour échanger vos films de vacances. Mais il est aujourd’hui l’une des solutions les plus abouties et sans nul doute la plus sécurisée.

La dernière version de GNUnet est la 0.8.0a, elle est disponible sous Windows et Gnu/Linux (nombreuses distributions).

- Téléchargement

GNUnet viendra-t-il détroner ses prédécesseurs ? Seul l’avenir nous le dira.
Mais ceci est un autre débat, que je vous laisse faire 😉

Partager

A propos de l'auteur

38 commentaires

  1. Sans doute l'un des meilleurs p2p du point de vue de la sécurité des échanges; mais un logiciel à ne pas mettre entre toutes les mains. Par exemple : - la méthode de publication des fichiers est plus ennuyante que celle utilisée par eMule ou Bittorrent. - la méthode de recherche des fichiers nécessitent encore d'être améliorée afin de trouver plus facilement des fichiers par leur nom. (les développeurs taffent se ce point en ce moment). Ainsi, avant une utilisation grand public, je pense qu'il faudra encore attendre les prochaines versions majeures 0.9 voire 1.0 Ceci étant dit, GNUnet est stable et l'échange de fichiers fonctionne bien.

  2. La dernière version de GNUnet est la 0.8.0a, elle est disponible sous Windows et Gnu/Linux (nombreuses distributions).
    Euh, je ne sais pas si c'est moi qui ai mal compris mais GNUnet est dispo pour TOUTES les distributions gnu/linux.
    Libellule a écrit :
    Sans doute l'un des meilleurs p2p du point de vue de la sécurité des échanges; mais un logiciel à ne pas mettre entre toutes les mains. Par exemple : - la méthode de publication des fichiers est plus ennuyante que celle utilisée par eMule ou Bittorrent. - la méthode de recherche des fichiers nécessitent encore d'être améliorée afin de trouver plus facilement des fichiers par leur nom. (les développeurs taffent se ce point en ce moment). Ainsi, avant une utilisation grand public, je pense qu'il faudra encore attendre les prochaines versions majeures 0.9 voire 1.0 Ceci étant dit, GNUnet est stable et l'échange de fichiers fonctionne bien.
    Je pense au contraire que plus il sera utilisé, plus le développement sera rapide. Par contre même si le projet est libre, je ne suis pas fan du nom adopté, si le réseau est utilisé pour transmettre des fichiers pirates on risque de voir apparaitre des formulations du type : Projet GNU / GPL / libre = Pirates.

  3. j'avais vu juste, car 1 mois avant je disais ceci ...

    armand.sadi a écrit :
    salut 1) ils veulent limiter Internet 2) les internautes développeront une alternative (cryptage) pour continuer à s'échanger de la musique 3) et les terroristes, pédophiles, criminels en tout genres , en profiterons AUSSI "les gentils" (d'un point de vu humanitaire) auront trouvés le moyen d'être anonyme, et ... "les méchants" ont profiterons AUSSI ils feront d'une pierre, 2 coups ils devraient Y réfléchir...plutôt que de vouloir faire plaisir aux Majors A TOUT PRIX ( risqué !!! ):/

  4. Les mecs, je vous rappelle quand même que bloquer le net sous prétexte de nous protéger de la pédophilie (sous entendu, pour pas que nos enfants en voit) est vraiment un mensonge simplement destiné à nous faire tout avaler. Perso je surfe beaucoup, et je ne suis JAMAIS tombé sur une photo pédophile. Pour la simple et bonne raison que ces réseaux sont prudents et ont été les premiers, (comme les terroristes) à protéger leurs données. Donc ce n'est pas en interdisant à utiliser des techniques déjà dépassées pour ces personnes, que la police française va nous protéger. T'inquiète, Oussama n'utilisait pas emule...

  5. Je n'aime vraiment pas l'expression "résistant à la censure". Cela signifie pour moi explicitement que l'on souhaite enfreindre les lois. Partir dès le départ de ce constat ne permettra que de s'attirer les foudres des autorités. Et ce qui est vraiment inquiétant, comme l'a fait remarqué SpiNeAkeR, c'est que le nom gnunet implique beaucoup le projet GNU. Si gnunet devient un exemple de répression, la réputation de gnu, initiateur de la philosophie du libre sera très entachée. Jusqu'à présent, les pirates détournaient des logiciels que leurs auteurs décrivaient comme un "logiciel permettant de partager des fichiers légaux" (emule, bittorrent...). Maintenant, on résiste à la censure. Attention à l'escalade...

  6. roychris a écrit :
    Je n'aime vraiment pas l'expression "résistant à la censure". Cela signifie pour moi explicitement que l'on souhaite enfreindre les lois. Partir dès le départ de ce constat ne permettra que de s'attirer les foudres des autorités.
    Je me demande ce que pensent les milliers de chinois emprisonnés pour ne pas avoir respectés certaines lois chinoises plus que douteuses...

  7. Libellule a écrit :
    Je n'aime vraiment pas l'expression "résistant à la censure". Cela signifie pour moi explicitement que l'on souhaite enfreindre les lois. Partir dès le départ de ce constat ne permettra que de s'attirer les foudres des autorités.
    Je me demande ce que pensent les milliers de chinois emprisonnés pour ne pas avoir respectés certaines lois chinoises plus que douteuses...
    Parceque tu penses que gnunet servira pour la liberté des gens ? Je pensais plutot qu'il servirait à regarder le dernier film à la mode qui n'est pas encore sorti en salle. Faut arrêter l'hypocrisie et comparer ce qui est comparable. De plus, ce logiciel est bien en soit, mais c'est le coté affiché de "résistance" que je déplore.

  8. Clodyne a écrit :
    Sauf erreur de ma part, à priori, pas disponible pour les Mac… qu'on oublie encore une fois ! :( :(
    En effet c'est une erreur, il suffit de compiler : http://developer.apple.com/tools/gcc_overview.html Mais ça n'a aucun intérêt, car si on achète un mac c'est que l'on n'est pas sensible aux notions de liberté.

  9. Réagir sur le forum