Bilan après la tempête Klaus pour le sud-ouest

6

Bilan des coupures des principaux réseaux (EDF, France Telecom … et des Dslam Free)

La tempête qui a ravagé plusieurs régions du grand sud-ouest le samedi 24 janvier aurait été plus violente que celle de décembre 1999 mais grâce aux alertes de Météo France et aux leçons tirées de la tempête de 1999 il semblerait que les dégâts soient moindres qu’en 1999, sauf en ce qui concerne la forêt des Landes qui a payé un très lourd tribut.

Concernant le réseau de Free on ne décomptait plus que 15 Dslam non joignables dans le Sud-ouest ce lundi 26 janvier à 12h.

La tempête a été baptisée « Klaus ».

Comme promis dans notre news Opérateurs en alerte rouge dans le quart Sud-Ouest du 24 janvier nous continuons à vous informer.

Dslam Free non joignables dans le Sud-ouest d’après l’état du réseau sur le site aduf.org (cliquez sur les flèches en bas à droite pour changer de date) :

Samedi 24 janvier à 18h : 51

Samedi 24 janvier à 23h30 : 34

Dimanche 25 janvier à 14h30 : 35

Lundi 26 janvier à 12h : plus que 15

Bilan au 26 janvier :

- 8 morts dûes aux émanations de groupes électrogènes, 29 personnes âgées hospitalisées pour la même raison et plusieurs blessés graves hospitalisés, dont 2 pompiers dimanche,

- 2/3 de la forêt des Landes ravagée selon les premières estimations,

- de nombreuses portions de routes secondaires restent impraticables,

- l’adduction d’eau endommagée un peu partout en raison des pannes d’électricité dans les stations de pompage,

- 680.000 foyers privés d’électricité lundi matin à 6h30 selon ERDF qui évoque un délai d’une semaine pour 90% des foyers, à l’exception des Landes, le département le plus touché par les intempéries, 200.000 foyers étaient privés de téléphone fixe

- 300.000 foyers privés de téléphone fixe dimanche soir malgré 1.000 techniciens mobilisés pour réparer les « dégâts considérables » sur le réseau France Télécom ; plus que 200.000 foyers en fin de matinée,

- réseau mobile Orange : ce lundi matin 17% de relais du réseau mobile serait hors service,

- réseau mobile SFR : ce lundi 26 janvier « un tiers des clients affectés ont été rétablis depuis hier, mais 400.000 sont encore privés de service » et près de 15.000 clients sont touchés par l’interruption du trafic ADSL ; 600 personnes sont mobilisées en vue d’un retour à la normale « le plus rapidement possible ».

Mobilisation exceptionnelle des pouvoirs publics qui avance le chiffre global de 10 000 personnels mobilisés :

- gendarmes et pompiers,

- 300 hommes de l’armée de terre et de l’air dimanche avec pour « mission prioritaire le rétablissement des lignes électriques » et de dégager les axes routiers, 700 hommes devaient les rejoindre ce lundi,

- 12 hélicoptères de l’armée de l’air qui doit déployer des stations de traitement de l’eau dans le Gers et les Pyrénées-Atlantiques,

- agents de lignes à haute tension (RTE) et du réseau électrique (ERDF),

- personnel de la SNCF et de France Telecom,

- 1000 autres agents étaient attendus ce lundi plus des renforts de Grande-Bretagne, d’Allemagne et du Portugal…

L’état de catastrophe naturelle devrait être déclaré « le plus rapidement possible et probablement dans les quinze jours » a annoncé lundi la ministre de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie.

Partager

A propos de l'auteur

Ingénieur en informatique anciennes technologies (développement puis méthodes et qualité). Depuis 2003 : développement et administration de sites webs et assistance aux utilisateurs.

6 commentaires

  1. Photo prise il y a quelques minutes à Audenge (Bassin d'Arcachon) En non dégroupé Free fonctionne car le NRA est alimenté par un groupe électrogène depuis hier soir sinon pas d'électricité sur cette partie de la ville.

  2. salut , petite boutade : ça c'est un castor revenu de chez le dentiste qui a confondu pin et poteau ! lol en tout cas bravo pour la qualité de la photo et bon courage a vous , vous avez toute notre solidarité

  3. Merci. Oui ça à bien soufflé, une autre photo, l'humour du panneau est involontaire, c'est du pris sur le vif. Attention le poteau posté avant ne c'est pas cassé par le vent mais par les arbres qui sont tombés sur la ligne et leur poids à brisé le haut du poteau. Les services municipaux ont tout dégagé mais personne pour réparer la ligne, l'ERDF est sur d'autres secteurs plus urgents. Ils ont beaucoup de travail en ce moment.

  4. Réagir sur le forum