Avec la télévision du futur, le spectateur deviendra cadreur

11

Enfin une bonne raison de déployer le FTTH

La technologie de diffusion d’événements sportifs en direct pourrait bientôt évoluer vers un système totalement interactif, permettant aux spectateurs de se déplacer directement au cœur de l’action : choix de l’angle de vue, zoom, rotations… deviendraient alors possible en temps réel.

Ce projet de diffusion, baptisé “Fascinate”, est actuellement à l’état de prototype. Sur le même modèle que certaines vidéos interactives à 360°, qu’il est déjà possible de voir (notamment sur iPhone ou iPad), le spectateur pourrait choisir lui-même, en direct, de zoomer sur l’action, de pivoter la caméra, d’aller jeter un coup d’œil sur l’arbitre ou de se balader dans les tribunes…

Un tel procédé permettrait également, grâce à un mode de recadrage automatique, de s’adapter automatiquement à toute taille d’écran, de la télévision 16/9 à la tablette tactile 4/3, jusqu’aux formats plus exotiques comme les téléphones mobiles à écran vertical, sans oublier les écrans large de cinéma 2.39:1.


Actuellement expérimenté par un groupement d’industriels (incluant des équipes de Technicolor, Alcatel-Lucent, la BBC, le Fraunhofer Institute…), le procédé utilise des caméras 3D (telles l’Omnicam, intégrant 6 caméras HD et une lentille omnidirectionnelle permettant le rendu d’un panoramique à 180°) dont les multiples images doivent ensuite être reconstituées, logiciellement. En raison de la grande puissance de calcul demandée, cette opération n’est pas encore possible en temps réel ; les équipes de Technicolor et de Fraunhofer travaillent actuellement à la réalisation d’une machine et d’un algorithme capables de réaliser cette prouesse…

Tout cela est bien joli, mais quand verra-t-on cette technologie débarquer dans nos salons ? Sans doute pas avant 2015-2016, préviennent les industriels. D’autres barrières techniques sont en effet à prévoir : pour recevoir un tel programme en direct , le projet Fascinate réclame à l’heure actuelle un débit colossal de 3,73 Gbit/s. Si celui-ci peut très certainement être optimisé, il n’en demeure pas moins que nos bonnes vieilles réceptions ADSL/câble/satellite seront bien impuissantes pour de tels usages. L’utilisation de réseaux de fibre optique semble indispensable…

Source : Les Échos

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

11 commentaires

  1. Je ne comprend pas pourquoi il faut 3,73 Gbit/s? il doivent envoyer toute l'image, alors qu'il suffirait de renvoyer juste ce que peut afficher le périphérique connecté.

  2. arobasseb a écrit :
    Je ne comprend pas pourquoi il faut 3,73 Gbit/s? il doivent envoyer toute l'image, alors qu'il suffirait de renvoyer juste ce que peut afficher le périphérique connecté.
    C'est ce qu'ils font actuellement : allume ta télé ;) Là on parle justement d'une technologie qui permet de choisir à tout moment ce que l'on souhaite voir, d'où le débit conséquent requis.

  3. Avec un système a la "Onlive" (calcul sur le serveur) ça passera sur nos connexions adsl actuelles sans problème. un article sur le createur d'Onlive : http://www.macgeneration.com/unes/voir/129862/onlive-viole-la-loi-de-shannon Le principe de cette TV est vraiment intéressant !!

  4. bunam a écrit :
    Avec un système a la "Onlive" (calcul sur le serveur) ça passera sur nos connexions adsl actuelles sans problème.
    Aucune machine n'est capable de calculer ça pour des millions d'utilisateurs différents en simultané... Déjà qu'on se heurte à des problèmes de puissance de calcul pour le traitement de l'information de base (le traitement des caméras 3D pour envoi vers le réseau), imagine si on devait mettre à disposition un serveur/encodeur par télévision connectée à distance sur le service ?!

  5. yoann007 a écrit :
    Avec un système a la "Onlive" (calcul sur le serveur) ça passera sur nos connexions adsl actuelles sans problème.
    Aucune machine n'est capable de calculer ça pour des millions d'utilisateurs différents en simultané... Déjà qu'on se heurte à des problèmes de puissance de calcul pour le traitement de l'information de base (le traitement des caméras 3D pour envoi vers le réseau), imagine si on devait mettre à disposition un serveur/encodeur par télévision connectée à distance sur le service ?!
    Bah en fait la machine serveur le calcule qu'une seule fois à 360° et après il suffirai de n'envoyer que la partie de l'image choisie et du coup on revient sur ce que disait Bunam. Dans tous les cas on verra bien.

  6. arobasseb a écrit :
    [quote=bunam]Avec un système a la "Onlive" (calcul sur le serveur) ça passera sur nos connexions adsl actuelles sans problème.
    Aucune machine n'est capable de calculer ça pour des millions d'utilisateurs différents en simultané... Déjà qu'on se heurte à des problèmes de puissance de calcul pour le traitement de l'information de base (le traitement des caméras 3D pour envoi vers le réseau), imagine si on devait mettre à disposition un serveur/encodeur par télévision connectée à distance sur le service ?!
    Bah en fait la machine serveur le calcule qu'une seule fois à 360° et après il suffirai de n'envoyer que la partie de l'image choisie et du coup on revient sur ce que disait Bunam. Dans tous les cas on verra bien. Non, c'est une incohérence. Soit le flux entier à 180° est envoyé (avec le débit que cela nécessite, donc), soit une partie cadrée réajustée et encodée au format TV habituel. Mais dans le deuxième cas, ça implique une quantité de serveurs proportionnelle au nombre de spectateurs. Et ça ne tiendrait pas dans une infrastructure de type TV par ADSL...

  7. Sans faire de la pub : c'est se que fait onlive, il met a dispo. « un gros PC » pour chaque joueur, seul le flux d'image déjà calculé est envoyé sur le réseau. À terme je pense même qu'on ne pourra pas se payer ce type de PC/Console chez sois

  8. bunam a écrit :
    Avec un système a la "Onlive" (calcul sur le serveur) ça passera sur nos connexions adsl actuelles sans problème. un article sur le createur d'Onlive : http://www.macgeneration.com/unes/voir/129862/onlive-viole-la-loi-de-shannon Le principe de cette TV est vraiment intéressant !!
    Pour le moment les performances graphique d' Onlive sont plutot en dessous d'une console de salon et loin derriere un pc . La resolution est bloqué a 720p et demande un débit de 5mb garanti , l'anti alliasing très mal géré etc Onlive permet d'eviter au pc d'utiliser une puissance de calcul surdimensioné pour décoder les polygones , calculer le rendu , l'affichage des textures l'eclairage etc , l'affichage d'un jeu video n'a rien a voir avec l'image issue d'une caméra , c'est d'ailleurs pour ca que la 3D passe sur 90% des jeux , mais pas sur un film si celui ci n'a pas été tourné en 3D. Dans l'exemple que cite l'article l"idée serait grossièrement d'envoyer une image d une résolution de disons au hasard 19200 X 3060 afin que l'utilisateur puisse selectionner instantanément la partie de l'image qu il veut voir ( chaque partie correspondant a une caméra differente ) et pour ca Onlive n'apporte aucune solution. http://onlivefans.com/showthread.php?3481-OnLive-Resolution-and-graphics

  9. bunam a écrit :
    Sans faire de la pub : c'est se que fait onlive, il met a dispo. « un gros PC » pour chaque joueur, seul le flux d'image déjà calculé est envoyé sur le réseau. À terme je pense même qu'on ne pourra pas se payer ce type de PC/Console chez sois
    Non, on n'est pas en train de parler d'un système similaire à Onlive. Ca n'a d'ailleurs rien à voir. La comparaison ne tient pas...

  10. Pour moi le principe est le même : on demande à un serveur de faire le calcul. Pour onlive on lui donne des indications avec les claviers / souris / joystick par rapport a une situation de jeux. On peut faire un parallèle avec ce qui sera demandé au système de TV on demandera via les claviers / souris / joystick le cadrage, le zoom, le point de vue désiré, le serveur extraira l'image a la taille de la résolution de la TV (ou les 2 images pour la 3D) et streamera vers le client. Je comprends que le calcul de la chose peut être important, mais je pense qu'on n’aura pas cette techno à la maison. En fait je ne dis pas que le système présenté ici fonctionne comme cela, mais qu'une solution à la onlive pourrait faire sauter pas mal de problème au concepteur et rendre viable le transit sur de l'ADSL. Il existe d'autres projets équivalents à onlive en cours de développement.

  11. Réagir sur le forum