Dégroupage impossible en Gironde

0

De nombreux Freenautes se plaignent régulièrement de l’inexactitude des prévisions de dégroupage proposées (à titre indicatif) par Free. Pourtant, dans de nombreux cas, les retards dûs aux imprévus sont inévitables…

En témoigne cet exemple de blocage en Gironde (33), plus précisément à Gujan-Mestras.

Le NRA présent sur la commune devait être dégroupé récemment par Free, faisant le bonheur des abonnés freenautes y étant raccordés. Une bonne affaire également pour Free, le NRA n’étant dégroupé par aucun autre fournisseur d’accès pour le moment.

Malheureusement, la situation est bloquée depuis quelques mois. En cause, l’impossibilité pour Free de déployer sa fibre jusqu’au NRA afin de proposer le dégroupage. Vous ne l’ignorez pas, pour proposer les services liés au dégroupage (débit, télévision…), la fibre optique est nécessaire…

8 kilomètres de fibre sont encore à tirer afin de pouvoir dégrouper le NRA. Cependant, la permission de voirie a été refusée à Free, la commune jugeant tout simplement inutile la réalisation d’un tel chantier… à ce jour, il n’existe donc pas d’infrastructure permettant à Free de faire passer sa fibre, bloquant ainsi la situation (sans remède possible sans l’autorisation nécessaire, hélas).

Si l’affaire n’est pas parfaitement claire, une chose l’est cependant ; les abonnés raccordés à GUJ33 (environ 10 000 lignes) n’ont pas accès au dégroupage chez un opérateur alternatif, quel qu’il soit. Les pouvoirs publics (mairie, région…) ne devraient-ils pas faire en sorte de débloquer cette épineuse situation ?

Si vous êtes abonné ADSL raccordé au NRA GUJ33, n’hésitez pas à contacter vos représentants locaux pour discuter (avec courtoisie) de ce problème ; car, on ne le rappellera jamais assez, le dégroupage est le principal facteur de développement numérique en France. N’hésitez pas à mettre l’accent sur les bénéfices du dégroupage, en termes de progrès, mais aussi de pouvoir d’achat et de concurrence. Vos témoignages sont également les bienvenus sur nos forums.

Si ce genre de cas particulier reste relativement rare, ce n’est pas un inédit… Il est parfois difficile de trouver un consensus entre les fournisseurs d’accès, qui restent soumis à des impératifs économiques, et les collectivités locales parfois frileuses vis-à-vis des nouvelles technologies ou mettant l’accent sur d’autres priorités. Parfois, il s’agit simplement d’une incompréhension face aux bénéfices évidents du dégroupage ; tout ceci, bien évidemment, au détriment des consommateurs de la région…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.