SFR : Vivendi opte pour une séparation télécoms/médias

2

Après des mois d’hésitation et de guerres intestines sur la conduite à adopter, la conseil de surveillance du groupe Vivendi a finalement opté, mercredi, pour une séparation de ses actifs : l’opérateur SFR serait ainsi écarté du reste du groupe.

Souhaitant se recentrer sur les médias, Vivendi conservera ses principaux actifs, soit Universal Music Group et Canal+. Maroc Telecom et Activision sont en passe d’être vendus, et l’opérateur brésilien GVT sera probablement cédé plus tard ; reste donc SFR, pour lequel le groupe propose une scission.

L’opérateur au carré rouge bénéficierait donc d’une autonomie accrue et, surtout, d’une capitalisation boursière propre, séparée des actifs médias de Vivendi. Reste à savoir si une telle opération serait réellement bénéfique pour SFR, qui souffre déjà de la concurrence accrue du marché des mobiles depuis début 2012…

Vivendi ayant décidé d’accélérer le pas, le vote définitif de cette scission pourrait avoir lieu dès l’Assemblée générale de 2014.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

2 commentaires

  1. Réagir sur le forum