Projet d’Orange pour le haut débit : l’Arcep pose ses conditions

20

Orange givrée

Orange envisage toujours de mettre sur pied son projet d’amélioration des débits en ADSL, malgré l’avis négatif de l’Autorité de la concurrence et la grogne généralisée des opérateurs alternatifs. Le régulateur des télécoms, l’Arcep, a donc posé ses conditions, dans un document que s’est procuré l’AFP…

Tout d’abord, afin d’éviter de freiner les investissements en faveur du FTTH, le projet ne devra pas être déployé « dans les zones où le déploiement de réseaux de fibre optique est prévu d’ici 3 à 5 ans ». L’Autorité rappelle que « le déploiement de la fibre optique jusqu’à l’abonné constitue la solution la plus pérenne sur la plus grande partie du territoire » en vue de proposer un meilleur débit aux abonnés.

Plus important encore, pour régler l’épineuse question de la concurrence équitable, le procédé ne devra pas non plus être mis en place « dans les zones dégroupées ou pour lesquelles un projet de dégroupage a été initié ». On sait que les opérateurs alternatifs s’étaient plaints de devoir investir de nouvelles sommes dans des zones déjà dégroupées afin de mettre en place de nouveaux équipements aux mêmes emplacements que ceux de France Telecom ; ce point solutionne donc le problème.

Dans l’ensemble, le nombre de zones concernées devra être particulièrement limité (loin des millions de lignes promises par FT) ; l’Autorité de la concurrence avait elle-même estimé que la mise en place de ces nouvelles infrastructures ne devrait se faire que dans « des situations exceptionnelles ». Le régulateur en prend acte. Et Orange ?

Source : Satellifax

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

20 commentaires

  1. Ce projet reste raisonnable et n'empêche pas d'avancer. Mais c'est dommage de brider les améliorations ! Si Orange veut installer les nouveaux NRA plus près et les gens auront une augmentation de débit pourquoi l'interdire ? Ces gens là iront chez Orange et alors ? Ce sera parce que Orange sera le meilleur. Ils pourront choisir un autre opérateur pour le prix ou pour les services proposés. Par exemple, avec Free, on aurait 2 mégabits et quand même un service de télévision bas débit alors qu'avec Orange on aurait 5 mégabits qui ne permettrait pas la télévision. Et puis les opérateurs alternatifs n'ont qu'à faire pareil. S'ils ne font pas, c'est qu'ils préfèrent perdre ces clients pour en gagner d'autres ailleurs. C'est de la concurrence ! Et que le meilleur gagne, même si c'est Orange.

  2. arpa463x a écrit :
    Si Orange veut installer les nouveaux NRA plus près et les gens auront une augmentation de débit pourquoi l'interdire ?
    Parce que ça va à l'encontre de ce pourquoi l'Arcep s'est battu depuis plus de 10 ans...

  3. arpa463x a écrit :
    Si Orange veut installer les nouveaux NRA plus près et les gens auront une augmentation de débit pourquoi l'interdire ?
    Le problème, c'est que ces modifications déplacent des lignes et que des dégroupés chez des FAI autres que Orange se retrouvent non dégroupés. C'est déjà arrivé il y a quelques temps d'où la levée de bouclier des FAI et la recommandation de l'ARCEP.

  4. Hippolyte a écrit :
    Si Orange veut installer les nouveaux NRA plus près et les gens auront une augmentation de débit pourquoi l'interdire ?
    Le problème, c'est que ces modifications déplacent des lignes et que des dégroupés chez des FAI autres que Orange se retrouvent non dégroupés. (...)
    et non dégroupables pendant un certain temps il me semble (2 ans il me semble avoir lu) parce que FT n'a d'obligation d'ouvrir ses nouveaux NRA qu'au bout de cette période (et ils ne vont évidemment pas le faire avant)

  5. yoann007 a écrit :
    Si Orange veut installer les nouveaux NRA plus près et les gens auront une augmentation de débit pourquoi l'interdire ?
    Parce que ça va à l'encontre de ce pourquoi l'Arcep s'est battu depuis plus de 10 ans...
    Oui mais les gens concernés se contrefichent de l'avis de l'Arcep, il faudrait peut-être que les parisiens prennent en compte l'avis des principaux intéressés : les clients qui sont aussi des contribuables. Mon village est en 512 pour les chanceux ou re-adsl pour les autres, il suffit de faire une votation pour voir.. Pour ma part j'habite en dehors j'ai un tout petit peu plus de débit mais je suis à 100% avec FT Sujet différent quoique : Quel est le fai qui va participer à cette expérimentation ( fibre optique aérienne ) ? http://www.ariase.com/fr/news/nra-zo-yssandon-dorsal-axione-correze-article-2275.html

  6. Epy a écrit :
    et non dégroupables pendant un certain temps il me semble (2 ans il me semble avoir lu) parce que FT n'a d'obligation d'ouvrir ses nouveaux NRA qu'au bout de cette période (et ils ne vont évidemment pas le faire avant)
    T'as une source pour ton affirmation moi j'en ai une (de source) Avantages et inconvénients : S’il est peu probable que le dégroupage s’étende aux NRA-ZO en raison de la faible rentabilité des zones concernées, les opérateurs alternatifs pourront tout de même proposer des offres concurrentes à celles de France Télécom, basées sur le bitstream ou l’ADSL nu. La population a ainsi accès à un premier niveau de diversité d’offres. http://www.ant.developpement-durable.gouv.fr/article.php3?id_article=264

  7. yoann007 a écrit :
    Si Orange veut installer les nouveaux NRA plus près et les gens auront une augmentation de débit pourquoi l'interdire ?
    Parce que ça va à l'encontre de ce pourquoi l'Arcep s'est battu depuis plus de 10 ans...
    Préserver le porte monnaie des opérateurs alternatifs ? :rolleyes:

  8. Dv_ a écrit :
    [quote=arpa463x]Si Orange veut installer les nouveaux NRA plus près et les gens auront une augmentation de débit pourquoi l'interdire ?
    Parce que ça va à l'encontre de ce pourquoi l'Arcep s'est battu depuis plus de 10 ans...
    Préserver le porte monnaie des opérateurs alternatifs ? :rolleyes: Garantir que l'opérateur historique ne bénéficiera pas d'avantages inaccessibles pour les alternatifs.

  9. Qu'est-ce qui serait inaccessible pour les alternatifs dans le cas présent ? Ils ne veulent pas avoir a dégrouper plus de NRA et donc investir plus dans l'ADSL, rien d'autre.

  10. Réagir sur le forum