Pour Orange, les conséquences de Free Mobile ne sont pas terminées

44

Dans une lettre ouverte adressée aux salariés, que La Tribune a pu se procurer, la direction d’Orange indique que les effets de l’arrivée de Free Mobile ne sont pas terminés et qu’il faut s’attendre à de probables nouvelles baisses de prix…

Là où d’autres opérateurs, comme Virgin Mobile, affichent un optimisme de façade les poussant à dire que l’effet Free Mobile aura été de courte durée, Orange est plus pragmatique.

Dans son courrier, Stéphane Richard, PDG du groupe, rappelle que les résultats d’Orange au premier trimestre 2012 ont été « fortement marqués par l’arrivée du quatrième opérateur mobile en France, dont l’agressivité tarifaire tout autant que verbale, a été un choc ». Pour Orange, « cet impact était attendu ». L’opérateur remercie ses équipes, s’étant préparées à ce lancement « depuis 18 mois ».

Mais l’effet Free n’est probablement pas terminé, avertit Stéphane Richard dans sa lettre. « Les effets de l’arrivée du nouvel entrant restent toutefois en partie devant nous. Car au-delà de l’impact sur les parts de marché, les prix resteront durablement orientés à la baisse. Celle-ci va progressivement se répercuter sur l’ensemble de notre base dans les mois qui viennent, ce qui est sans doute une bonne nouvelle pour les consommateurs, mais va priver l’entreprise de ressources dont elle a besoin pour préparer sa croissance future. »

Enfin, à l’heure où des licenciements semblent devoir se profiler chez SFR, Orange renouvelle ses promesses à ses employés : il n’y aura pas de suppressions de poste dans le groupe, toujours traumatisé par la crise sociale marquée par une vague de suicides de 2008 à 2010. « En aucun cas le contrat social et l’emploi ne seront une variable d’ajustement », indique Stéphane Richard ; « nous allons nous adapter sans brutalité ».

Face à Free, Orange entend mettre en avant ses atouts : les réseaux, avec le déploiement de la 4G, la qualité du service ou encore l’innovation.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

44 commentaires

  1. Sans ironie, elle est où l’innovation chez Orange ? Je parle juste pour l'innovation sur le marché des particuliers : ADSL/fibre et le mobile ?
    Si elle n'est pas dans leurs box, pas dans leurs tarifs, elle est uniquement dans leurs services ?

  2. Je pense aussi comme le patron de l'agrume que Xavier Niel a encore des atouts en main et qu'il va bientôt nous annoncer une nouvelle baisse des abonnements ou nous rajouter une ou des options en plus comme une clé 3G pour le même prix. ;D
    Je sais, je rêve, mais si l'on se souviens bien, l'été dernier, les pronostiqueurs parlaient d'un illimité à moins de 30€ et ont voit bien qu'ils étaient loin de la vérité.
    Alors rêvons! 8)

  3. humour cynique des dirigeants : un suicide sur deux ne sera pas remplacé...
    par contre je trouve pu le lien de l'article ni de la photo faisant référence à cette phrase  ???

  4. L'innovation ? Ca va être difficile, on a tout ce qu'il faut à présent. un téléphone qui téléphone, envoie des sms et va sur le net, ne peut pas faire grand chose de plus(à part des des gadgets inutiles bien sur).

  5. Sans compter que le réseau cuivré appartient a FT (orange), et que niveau qualité réseau, il faudrait un peu d'entretien pour justifier le prix.
    Il ne faut pas oublier qu'ils louent ces lignes cuivrées, et les opérateurs devraient demander un pourcentage de qualité et/ou une différence faible entre l'affaiblissement et l'atténuation réelle, et changer la ligne quand celle ci commence à "pourrir".

  6. orange sont les plus intelligent, enfin pour réfléchir
    bien vu,car comme moi qui suis engagé chez eux jusqu’à octobre ils peuvent bien m'appeler avant si ils veulent mais 20% de remise sera pas suffisant!
    alors chez orange calculé bien les ristournes, car sinon bye bye

  7. Réagir sur le forum