Orange et T-Mobile UK joignent leurs forces

4

Au Royaume-Uni, la firme T-Mobile, filiale de Deutsche Telekom en difficulté, a accepté de fusionner avec Orange. Le résultat prendra la forme d’une joint-venture détenue à 50-50 par chacune des deux firmes.

Les difficultés financières de T-Mobile sont telles qu’Orange se permet le tour de force de ne rien débourser pour cette opération. Pour T-Mobile c’est surtout un moyen d’endiguer les pertes qui menaient jusqu’alors l’opérateur à une fin certaine. Certains analystes perçoivent donc tout de même la manœuvre comme risquée pour Orange/France Telecom, déjà fortement endettée par ailleurs.

Si les deux marques subsisteront dans un premier temps (18 mois), il est probable que T-Mobile s’efface ensuite au profit d’Orange. En effet, la nouvelle entité deviendrait ainsi le premier opérateur mobile du pays, là où les seuls abonnés d’Orange ne lui permettaient que de décrocher la troisième place (derrière O2 et Vodafone).

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

4 commentaires

  1. La conclusion qu'on peut tirer est qu'il n'y avait peut-être pas la place pour 4 opérateurs mobiles au Royaume-Uni. L'avenir nous dira si il y a la place en France...

  2. lepoulpe a écrit :
    La conclusion qu'on peut tirer est qu'il n'y avait peut-être pas la place pour 4 opérateurs mobiles au Royaume-Uni. L'avenir nous dira si il y a la place en France...
    Il y en avait 5 ! Ils sont désormais 4.

  3. yoann007 a écrit :
    La conclusion qu'on peut tirer est qu'il n'y avait peut-être pas la place pour 4 opérateurs mobiles au Royaume-Uni. L'avenir nous dira si il y a la place en France...
    Il y en avait 5 ! Ils sont désormais 4.
    Effectivement, j'avais oublié Three !

  4. Je me demande si l'exclusivité de l' I-Phone sur un autre operateur (en GB le I-phone n'est pas dispo ni via T-Mobile ni via Orange) n'aurait pas un peu contribué aux problemes de T-Mobile et Orange la bas.

  5. Réagir sur le forum