Des lenteurs sur YouTube chez SFR, en voie de résolution

33

Si Free est l’opérateur dont les abonnés souffrent le plus de ralentissements vers le site de vidéos YouTube, comme le confirme une récente enquête UFC-Que Choisir, les autres opérateurs ne sont pas à l’abri de problèmes similaires…

Ces derniers jours, c’est les utilisateurs de SFR qui ont vu la vitesse de chargement de leurs vidéos chuter drastiquement sur le site de Google. Ce week-end, un grand nombre d’abonnés SFR se sont plaints d’une dégradation immédiate et importante de la qualité de service, empêchant même de charger de simples vidéos en qualité 240p aux heures de pointe !

De quoi donner immédiatement un tout autre sens à une récente publicité de l’opérateur au carré rouge :

Interrogé, le service après-vente de SFR mettait en avant un problème temporaire, connu des services de l’opérateur autant que de Google, et en cours de résolution.

Faut-il le croire ? Il semblerait que la situation se soit nettement améliorée ces dernières heures. Sur le site spécialisé N9ws.com, un employé SFR officiant sous le pseudo de “Thierry_SFR” semble confirmer la résolution du problème : « il y avait un souci sur le peering, une action a été faite ce matin » explique-t-il laconiquement.

Comme toujours, on évitera de se prononcer définitivement sans attendre quelque temps. Les abonnés n’en auront le cœur net qu’en soirée, aux heures où la demande est la plus importante (dès 19h00 en général)…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

33 commentaires

  1. Bizarrement, la position de free, décriée par certains ici surtout avec le très (et justement) controversé blocage par défaut des pubs, semble prendre une ampleur nouvelle.
    J'en veut pour preuve le récent accord google/éditeurs de presse.
    Pourquoi tant de mutisme de la part des autres opérateurs et de certains de leurs abonnés ici ?

  2. Je trouve que vos articles manquent clairement d'objectivité...

    Ça vous arrache à ce point la gueule de dire que le concurrent, lorsque ça déconne, RÉAGIT, relativement vite et bien (à peine 48H, pour un service CLAIREMENT non essentiel, faut pas exagérer) ?

    C'est sûr, chez Free on préfère laisser les problèmes traîner et en faire pâtir les clients, qui comprennent et acceptent les pires problèmes puisque de toute façon c'est "Free"...  :o

    Je le sais, j'en suis parti à cause de certains problèmes inacceptables et que Free ignore. Ni plus ni moins. Puisque ça n'a rien de prioritaire pour eux ("satisfaction client" ? Inconnu au bataillon !) et que c'est couteux...

    Et je ne suis pas le seul.

  3. Nicss a écrit :

    Je trouve que vos articles manquent clairement d'objectivité...

    Ça vous arrache à ce point la gueule de dire que le concurrent, lorsque ça déconne, RÉAGIT, relativement vite et bien (à peine 48H, pour un service CLAIREMENT non essentiel, faut pas exagérer) ?

    C'est sûr, chez Free on préfère laisser les problèmes traîner et en faire pâtir les clients, qui comprennent et acceptent les pires problèmes puisque de toute façon c'est "Free"...  :o

    Je le sais, j'en suis parti à cause de certains problèmes inacceptables et que Free ignore. Ni plus ni moins. Puisque ça n'a rien de prioritaire pour eux ("satisfaction client" ? Inconnu au bataillon !) et que c'est couteux...

    Et je ne suis pas le seul.


    Effectivement ça manque d'objectivité car il aurait mieux valu attendre la résolution du problème avant que de crier victoire et de dire que, s'il à réagit en 48 h (SFR n'avait pas trop le choix non plus vu le nombre impressionnant de remontées clients mécontents) le problème va être réglé.
    parce que les problèmes de peering ou autres Qos ne se solutionnent qu'à coup d'€.
    Alors sauf à baisser leur froc devant google ou niquer la régie publicitaire google comme free je vois pas bien la sortie du tunnel sans bourse délier.

  4. Nicss a écrit :

    Je trouve que vos articles manquent clairement d'objectivité...

    Ça vous arrache à ce point la gueule de dire que le concurrent, lorsque ça déconne, RÉAGIT, relativement vite et bien (à peine 48H, pour un service CLAIREMENT non essentiel, faut pas exagérer) ?

    C'est sûr, chez Free on préfère laisser les problèmes traîner et en faire pâtir les clients, qui comprennent et acceptent les pires problèmes puisque de toute façon c'est "Free"...  :o

    Je le sais, j'en suis parti à cause de certains problèmes inacceptables et que Free ignore. Ni plus ni moins. Puisque ça n'a rien de prioritaire pour eux ("satisfaction client" ? Inconnu au bataillon !) et que c'est couteux...

    Et je ne suis pas le seul.


    Et tu t'es inscrit juste pour dire ça ? :D

  5. Sindri a écrit :

    Et tu t'es inscrit juste pour dire ça ? :D


    On n'est plus libre d'exprimer librement son avis sur ce site ? Qui plus est un avis dissonant ?

    Vu qu'en tant qu'invité tu ne peux pas réagir, il a bien fallut que je m'inscrive oui...

  6. Nicss a écrit :

    On n'est plus libre d'exprimer librement son avis sur ce site ? Qui plus est un avis dissonant ?

    Vu qu'en tant qu'invité tu ne peux pas réagir, il a bien fallut que je m'inscrive oui...


    je ne pense pas que Sindri raillait ta récente inscription mais plutôt ton commentaire partisan et volontairement provocateur envers la communauté free(news).
    Surtout pour un opérateur qui n'a jamais caché son inimité envers le trublion n'hésitant pas à "dénoncer" tels ou tels agissements et, notamment, sur le débit youtube pourri.
    Aujourd'hui c'est à leur tour d'y être confrontés.Point final et, comme tu l'as dit, pour un service non essentiel pour toi mais pas forcément pour les abonnés.

  7. squirrel a écrit :

    je ne pense pas que Sindri raillait ta récente inscription mais plutôt ton commentaire partisan et volontairement provocateur envers la communauté free(news).
    Surtout pour un opérateur qui n'a jamais caché son inimité envers le trublion n'hésitant pas à "dénoncer" tels ou tels agissements et, notamment, sur le débit youtube pourri.
    Aujourd'hui c'est à leur tour d'y être confrontés.Point final et, comme tu l'as dit, pour un service non essentiel pour toi mais pas forcément pour les abonnés.


    Les incidents ça arrive, c'était pas non plus la peine de sauter sur l'occasion dès le premier souci de débit sur YT :D

  8. squirrel a écrit :

    je ne pense pas que Sindri raillait ta récente inscription mais plutôt ton commentaire partisan et volontairement provocateur envers la communauté free(news).

    En effet, s'inscrire juste pour ça, c'est suspect  ;D

  9. Sindri a écrit :

    Et tu t'es inscrit juste pour dire ça ? :D


    Moi ce que je me suis dis c'est pourquoi une personne qui a décidé de quitter free parce qu'elle était mécontente (certainement pour de très bonnes raisons, je ne juge pas) continu de venir lire des articles sur un site où ne parle que de free (ou presque)?
     

  10. squirrel a écrit :


    Alors sauf à baisser leur froc devant google ou niquer la régie publicitaire google comme free je vois pas bien la sortie du tunnel sans bourse délier.


    Il n'y a pas que youtube hein ^^ il y a aussi certains service d'Apple , et peut être demain Facebook , méga , des sites de commerce en ligne, bref tout ce qui est intensément utilisé et / ou qui consomme.

  11. Réagir sur le forum