Bouygues Telecom investit dans la fibre optique

2

Selon les informations rapportées par Les Echos, Bouygues Telecom aurait pris la décision de déployer son propre réseau de fibre optique à Paris, investissant dans l’opération « plusieurs dizaines de millions d’euros ». Sans que cela soit annoncé, les travaux auraient même déjà débuté…

Fort du succès de son forfait ADSL (largement boostée par Ideo, la seule véritable offre quadruple-play du marché), Bouygues Telecom ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et déploie donc sa fibre optique en propre, à l’instar de Free, SFR et Orange.

L’opérateur ne souhaite vraisemblablement pas louer les services d’un autre à long terme (bien qu’il ait contracté un partenariat avec Numericable pour sa première offre à très haut débit), et fait savoir son désaccord profond avec les règles mises en place par l’Arcep en zones très denses, notamment en ce qui concerne l’accès aux immeubles (un seul opérateur par immeuble, qui partage les coûts avec les autres opérateurs intéressés…). Martin Bouygues estime que cette décision « semble favoriser la position de l’opérateur dominant » et la juge « techniquement inutile ».

Bouygues annoncé travailler main dans la main « avec l’Arcep pour que le processus de déploiement de la fibre soit plus efficace et véritablement concurrentiel ». Cependant (toujours selon Les Echos), le discours serait tout autre en coulisses, puisque l’opérateur aurait menacé l’Arcep de saisir le Conseil d’Etat dans les tous prochains jours s’il ne trouvait pas satisfaction…

A défaut de mieux, Bouygues recherche enfin des partenaires pour construire un réseau mutualisé sur toute la France, et ce malgré l’existence d’un accord de mutualisation déjà mis en place entre Orange et SFR (et probablement bientôt Free) auquel il pourrait probablement se joindre…

Source : Les Echos (via BboxNews)

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

2 commentaires

  1. Je serais étonné que les copropriétés donnent accès à leurs parties communes (que ce soit pour l'installation ou la maintenance du réseau de l'immeuble) à tous les opérateurs du marché (ne serait-ce que pour raisons de sécurité, esthétisme, contrôle du travail effectué, etc...). Ainsi, sauf erreur, avec le "système" Bouygues, il faudrait que chaque copropriétaire donne une autorisation individuelle pour son propre appartement : non seulement ça n'est pas très pratique mais celles qui voyaient dans le réseau fibré (dont l'installation et la maintenance sont gratuites) un moyen de se débarrasser du cout du Service Antenne de leur câble-opérateur pourraient envisager d'interdire l'accès aux parties communes à ce type de réseau privé. A suivre...

  2. salut c'est l'éternel débat : 1) mono fibre, ou ... 2) multi-fibre nous ce qu'on voit : c'est qu'elle avance à pas d'escargot "leur Fibre (en) Générale", depuis 3 ans ils auraient pu couvrir un territoire PLUS important, on pensait que c'était "tranché", une fois pour toute, mais Bouyg... remet ça sur la table, c'est reparti...on n'en sortira, donc, jamais ?

  3. Réagir sur le forum