Bouygues Telecom 1er sur les recrutements au T2 2010 ?

6

Selon des prévisions publiées ce jour par Le Figaro, Bouygues Telecom serait en tête des recrutements ADSL au deuxième trimestre 2010, avec plus de 80 000 abonnés estimés soit 35 % de parts de marché…

Le petit nouveau sur le marché du haut débit parvient à créer l’exploit en se hissant sur la plus haute marche du podium lors du second trimestre 2010, affirme Le Figaro. Avec un peu plus de 80 000 nouveaux clients, nets de résiliations, la Bbox séduit plus que les offres concurrentes…

Selon les estimations du journal, Bouygues devancerait ainsi de justesse SFR (un peu moins de 80 000 nouveaux abonnés), tandis qu’Orange devra se contenter de la troisième place avec 51 000 nouveaux abonnés. Le groupe Iliad, lui, arrive en queue de peloton avec 10 000 nouveaux clients nets (dont 37 000 chez Free et 27 000 perdus chez Alice).

Bouygues Telecom profiterait avant tout d’une longueur d’avance sur le terrain du quadruple play ; terrain sur lequel SFR l’a rejoint et Orange s’apprête à se lancer. « Cette première place sur le podium des recrutements risque d’être sans lendemain », en conclut le journal…

Source : Le Figaro économie

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

6 commentaires

  1. Le fait que le démarchage du service client Bouygues Télécom soit très pro-actif doit surement être l'un des facteurs de ces recrutements (pour ma part, je n'ai reçu que 2 appels en moins de 5 jours sur mon GSM BT pour me proposer de basculer vers leur offre ADSL)

  2. Cela devient très agressif, l'écart entre SFR et Free se creuse... Même si Free table sur un retour à la normal pour Alice, le recrutement chez Free est très bas comparé aux autres. Bouygues a ses chances de monter et de dépasser Free à la longue. Tout dépend de ce que Free a dans ses cartons, autres que des effets d'annonces.

  3. La sympathie et l'agressivité n'ont rien à voir dans cette tendance, qui existe pour Free depuis 2008 sans aucune tentative pour la contrer. Tout se passe comme si Iliad, perdu sur son nuage de pseudo excellence technique, considérait qu'aucun effort commercial n'est justifié puisque ses produits sont les meilleurs : ce n'est manifestement ni l'avis des clients de la concurrence qui y restent ni des freenautes qui s'en vont ! Notamment, le rapport qualité/prix de Free fait fuir ou dissuade tous ceux qui ont un abonnement GSM.

  4. Si Free se fait dépasser par BT à long terme ce sera essentiellement le fait du manque d'empathie pour Monsieur Niel de la part des abonnés Free mais aussi des autres abonnés qui n'ont que très peu de sympathie pour les dirigeants de ce Fai .

  5. Réagir sur le forum