Bouygues chercherait à sortir de l’accord de mutualisation avec SFR

14

Conclu fin janvier, l’accord de mutualisation des réseaux mobiles de Bouygues Telecom et SFR pourrait se transformer en véritable pétard mouillé.

Après que Numericable ait remporté le rachat de SFR, la donne a sensiblement changé. Il semblerait que Martin Bouygues ne veuille rien avoir à faire avec le futur ensemble SFR-Numericable… Selon Les Échos, il étudierait les moyens de sortir de l’accord de mutualisation avec SFR, et envisagerait également d’arrêter de louer la fibre optique de Numericable (utilisée pour ses offres Bbox Fibre, en particulier).

En envisageant de faire cavalier seul, Bouygues Telecom se fragiliserait d’autant plus. D’où les rumeurs insistantes d’un rapprochement avec Free. Hier, Le Parisien affirmait que les deux sociétés étaient déjà en discussions et proches d’une transaction ; mais selon les Échos, la réalité serait plus compliquée. Le scénario d’un rapprochement à égalité entre Free et Bouygues Telecom (à raison de 35% chacun) aurait d’ores et déjà été rejeté par Xavier Niel, qui cherche à garder le contrôle de sa société. Affaire à suivre…

Source : Les Échos

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

14 commentaires

  1. envisagerait également d’arrêter de louer la fibre optique de Numericable (utilisée pour ses offres Bbox Fibre, en particulier).


    Grrrr :( Chez qui je vais aller si ça se produit ?  >:( Qu'ils attendent au moins l'arrivée d'une vente privée chez Numericable !


  2.   le mieux c'est d'arreter de jouer les COUCOU et d'investir vraiment dans son propre réseaux
    XN est un bon joueur de POKER mais il y a aussi de mauvaises donnes alors, la 4G pour l'instant,
    c'est L'ARLÉSIENNE  8) 8) 8)

  3. MDR. Et si Numericable ne voulait plus avoir de relation non plus avec Bouygues et qu'il arrêtait la location du réseau Numericable et plus tard SFR en fixe...?

    Si c est pas se tirer une balle dans le pied...

  4. Il fallait bien se douter de cette décision vis à vis de Sfr et numéricable. Il reste encore Orange  ;D .

    Quand à la position de xN le réseau mobile Free est faible par rapport aux autres, mais vu la conjoncture actuelle, pourquoi se presser sur une chose (réseau mobile Bouygues) qu'il aura tôt ou tard sans forcer.

  5. Amis un jour, ennemi le lendemain, amis de nouveau, fachés de nouveau...
    A la fois partenaires et concurrents, ils commencent à me gonfler les opérateurs.

  6. petitnicolas a écrit :

    Amis un jour, ennemi le lendemain, amis de nouveau, fachés de nouveau...
    A la fois partenaires et concurrents, ils commencent à me gonfler les opérateurs.


    Sans faire de politique, c'est comme les ministres à l'assemblée générale qui se bouffent la gueule et puis une fois la séance finie vont se désaltérer ensemble. Beaucoup de cinéma dans l'affaire, il faut savoir différencier le vrai du faux.

  7. sebastien a écrit :

    Il fallait bien se douter de cette décision vis à vis de Sfr et numéricable. Il reste encore Orange  ;D .

    Quand à la position de xN le réseau mobile Free est faible par rapport aux autres, mais vu la conjoncture actuelle, pourquoi se presser sur une chose (réseau mobile Bouygues) qu'il aura tôt ou tard sans forcer.


    Parce qu'il a des obligations à respecter et que si jamais son pari (en tout cas le pari que tu sous-entends) n'est pas gagnant il va se retrouver grave le bec dans l'eau.  :)

  8. tictac492 a écrit :

    Grrrr :( Chez qui je vais aller si ça se produit ?  >:( Qu'ils attendent au moins l'arrivée d'une vente privée chez Numericable !

    Le seul succès indiscutable de Bouygues depuis 5 ans est largement dû au réseau câblé ou fibré de Numericable. Même si MB a annoncé une mystérieuse offre FTTH très bientôt, il faudra quelques années avant de migrer donc Bouygues est coincé. Free n'étant plus dans la FTTH, la vente fantasme serait un suicide commercial.

  9. Réagir sur le forum