4G : Orange s’étonne des résultats de l’étude de l’UFC-Que Choisir

0

Mardi, l’UFC-Que Choisir annonçait le dépôt d’une plainte contre Orange et SFR, basée sur le taux de couverture 4G réel jugé inférieur aux annonces des deux opérateurs dans la capitale.

L’opérateur historique, Orange, a rapidement réagi à cette annonce. Dans un communiqué, le groupe s’étonne des conclusions tirées par l’association et tient à rétablir plusieurs éléments.

Sur le taux de couverture, « l’UFC Que Choisir fait un amalgame entre le lancement de la 4G dans les 20 arrondissements de Paris et la couverture à 100% de la zone », indique Orange. L’opérateur réaffirme son engagement de « transparence » et s’affirme tout particulièrement étonné par les résultats mesurés par l’UFC-Que Choisir « pour la zone Sud-Ouest de Paris, qui dispose d’un nombre de sites 4G identique aux autres arrondissements ».

Également accusée par l’association d’entretenir le flou sur le débit maximum théorique proposé, Orange confirme être « à ce jour le seul à pouvoir proposer jusqu’à 150 Mbit/s grâce à la largeur de bande de 20 MHz sur la fréquence de 2,6 GHz qui lui a été allouée ». En outre, contrairement à ce qu’affirme l’UFC, la 4G d’Orange en 2,6 GHz n’est pas déployée que dans les grandes villes.

Enfin, sur une prétendue confusion entretenue entre le H+ et le très haut débit mobile, Orange se veut clair et affirme faire « systématiquement apparaître la distinction entre les 2 réseaux H+ et 4G qu’elle a déployés et les débits qui y sont associés » dans ses communications.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum