4G : Free, SFR et Bouygues font front commun contre Orange

0

L’Orange n’aura droit qu’à un quartier

SFR et Bouygues Telecom, ainsi que le nouvel entrant Free Mobile, s’associent pour alerter le gouvernement sur les modalités d’attribution des futures licences 4G de téléphonie mobile, extrêmement favorables à leur concurrent Orange selon eux.

Les trois opérateurs se joignent pour dénoncer le choix d’une vente des licences 4G aux enchères, qui profiterait alors logiquement au plus riche : Orange. L’opérateur historique pourrait profiter de son avantage financier pour s’emparer de la majorité des fréquences mises à disposition, et acquérir ainsi un avantage concurrentiel certain.

« Dans un scénario cauchemar, France Télécom mettrait le paquet et rachèterait la moitié des fréquences » explique une des sources interrogées par l’agence Reuters.

Ainsi, la crainte est perceptible du côté des trois opérateurs qui ne pourraient pas ressortir gagnants d’une confrontation financière directe avec le géant Orange.

Ceux-ci demandent à l’État de revoir les modalités d’attribution de ses licences, et d’instaurer un plafond d’achat empêchant un même groupe d’acquérir la majorité des fréquences à lui seul. Le gouvernement ne serait pas contre une telle idée, mais de peur de faire chuter le prix de vente des licences, il pourrait fixer des plafonds « trop hauts pour qu’ils soient réellement protecteurs » dixit Reuters…

Le trio a également proposé d’autres mesures en faveur d’une meilleure concurrence sur la 4G, notamment l’intégration d’une obligation de partage du réseau dans les licences vendues par l’État.

Source : Reuters

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.