Amazon Prime : ou comment le géant du e-commerce pipe les dés du marché de la retransmission sportive avec Roland-Garros selon Delphine Ernotte

0

Et la pilule passe mal pour la Présidente de France Télévisions, qui a indiqué de manière véhémente, est révoltée par la programmation du quart de final devant se jouer entre Rafael Nadal et Novak Djokovic, le soir, afin d’en confier la retransmission à Prime Video.

Cette décision n’est pas un cas isolé puisqu’un certain nombre de matchs football de Ligue 1 ou 2 ont, cette année, fait l’objet de programmations erratiques, en raison de la distribution de la diffusion entre Canal+ et Prime Video, acquéreur de 80% des droits après la déroute de Telefoot.

Cette situation d’ores et déjà critiquable sur le plan de la concurrence, est aux yeux de Delphine Ernotte, particulièrement inacceptable, qui n’a pas manqué de le faire savoir, alors que France Télévisions aurait du proposer cette programmation dans l’après-midi.

« Cette décision de la Fédération française de tennis me choque profondément, a-t-elle indiqué au FigaroC’est un bien mauvais coup porté à notre partenariat, alors que nous participons depuis des années à exposer et populariser le tournoi auprès de tous les Français. »

« Je trouve extrêmement choquant de privilégier un acteur américain comme Amazon au détriment du service public, surtout sur un événement financé en tout ou partie par de l’argent public» poursuit-elle.

Car en effet, et c’est là la problématique, si Amazon ne demande pas le paiement d’une redevance afin de visionner le match diffusé à cette heure tardive, il requiert de s’inscrire sur la plateforme d’e-commerce, ce qui forcément entraîne un recueil de données au détriment de l’utilisateur.

« La diffusion en gratuit par Amazon est un leurre : il ne sert qu’à générer de l’abonnement et de la data, conclut Delphine Ernotte. Et c’est une vraie rupture d’égalité alors que tous les Français n’ont pas accès à l’Internet haut débit. Cet événement pose une nouvelle fois la question de la privatisation du sport au détriment de ceux qui n’en ont pas les moyens. »

Source Le Figaro.

Share.

About Author

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Comments are closed.