Twitter tue son app de microvidéos Vine

0

Meurtre dans le monde high-tech : Twitter a décidé de mettre fin aux jours de Vine, l’app de vidéos courtes qu’il avait rachetée en 2012.

Fondée en 2012 et rachetée dans la foulée par Twitter pour 30 millions de dollars, l’entreprise ne lancera sa première app pour iOS qu’en janvier 2013. Elle a donc, aux yeux du public, toujours été associée au réseau social.

Devenue une véritable référence dans le domaine en seulement quelques années, Vine propose d’héberger des vidéos de seulement six secondes, qui tournent en boucle. Cette particularité fera sa force, les vidéastes redoublant d’originalité pour proposer des contenus amusants ou instructifs dans cette contrainte de temps. À l’instar de YouTube, la plateforme verra même émerger quelques créateurs connus.

La dure concurrence d’Instagram

Malgré le succès rencontré par Vine, Twitter a décidé d’y mettre fin. Dans une note de blog, l’entreprise annonce que l’app sera interrompue dans les mois à venir. Les Vine existants seront maintenus, et toujours accessibles sur le web (du moins dans un futur proche), mais il ne sera plus possible d’en créer de nouveaux.

Vine subit, en première ligne, les réductions de coûts imposés par la direction de Twitter. L’entreprise mère a annoncé qu’elle allait se séparer de 9 % de ses effectifs — soit approximativement 350 salariés. Désespérément à la recherche de rentabilité, Twitter a préféré sacrifier son app menacée par Instagram (Facebook), qui propose à son tour d’héberger de courtes vidéos de 15 secondes et rencontre un certain succès. Twitter entend se recentrer sur son réseau social éponyme, qui propose également depuis peu l’envoi de vidéos.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum