Google+ s’offre un démarrage en trombe

44

A fistful of users

Un mois après son lancement fin juin 2011, le réseau social Google+ revendique déjà un parc de plus de 25 millions de visiteurs. Un joli score, atteint malgré la présence d’un système d’invitations mis en place pour réguler les arrivées des premiers utilisateurs…

Si les derniers services lancés par Google ne s’étaient pas franchement manifestés par un grand succès (Google Wave, Google Buzz…), il semblerait que la firme californienne ait enfin trouvé la bonne recette pour un réseau social d’envergure.

Selon l’institut Comscore, relayé par Le Figaro, le site Google+ aurait atteint 25 millions de visiteurs en un mois (dont 25% en provenance des USA… et quelques 500 000 petits frenchies) ; un chiffre de fréquentation « jamais vu » pour un lancement. L’étude ajoute que le site est actuellement en progression constante, avec près d’1 million d’utilisateurs supplémentaires chaque jour.

Loin de restreindre l’appétit des internautes, le système d’invitations mis en place à l’entrée aura au contraire généré un engouement pour le nouveau service : le bouche-à-oreilles se sera chargé d’assurer la promotion de Google+, à l’instar de ce qui avait déjà fait le succès de Gmail à son lancement.

Le véritable défi de Google+, face au leader Facebook et à ses 750 millions d’utilisateurs, sera désormais de tenir sur la durée, une fois passé l’effet de nouveauté et de découverte…

Pour cela, Google compte bien faire usage de sa force de frappe marketing et de son large parc d’utilisateurs au profit de Google+, notamment avec le bouton +1, concurrent direct du bouton “J’aime” de Facebook.

Le lancement du nouveau réseau social s’est également accompagné d’une refonte graphique généralisée de la plupart de ses services (y compris son incontournable moteur de recherche), mettant en avant le compte Google+ de l’utilisateur et son système de notifications dans une barre supérieure noire…

PNG - 10.9 ko
Votre compte Google+ et ses notifications vous suivent sur tous les services web Google

Source : Le Figaro

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

44 commentaires

  1. Le système des cercles est nettement mieux pensé que les "amis" de facebook espèce de fourre-tout duquel on a du mal à se dépêtrer (les messages de la tante d'amis d'enfance m'intéressant assez moyennement). Pouvoir clairement et surtout facilement décider qui est un copain, un ami de la famille une relation pro ou tout cela à la fois est l'argument qui m'a fait ouvrir un compte. La vidéoconférence en groupe en est un autre... Pour le reste, il faudra voir si Google+ dépasse le simple (Google) buzz et remplacera à terme un facebook vieillissant.

  2. nodirt a écrit :
    sauf que Google+ est déjà en train de s'essouffler...
    source?
    Source source source...c'est écrit partout! Et ça se comprend très bien, car passé l'effet de buzz est passé ou presque. Et tiens une source parmi d'autres: http://www.20minutes.fr/article/764990/google-tueur-facebook-deja-plomb-aile @Djcobrax: Certes Facebook est vieillissant mais il a les reins solides! ;-)

  3. Pouvoir clairement et surtout facilement décider qui est un copain, un ami de la famille une relation pro ou tout cela à la fois est l'argument qui m'a fait ouvrir un compte.
    Comme dirait Google Plus: +1 ;) J'ajouterai également qu'on évite la pollution de son flux par d'innombrables trucs et autres machins promotionnels dont on se fout totalement ("Tante Lucie a atteint le niveau 7 du n-ième clone de jawbreaker" .... suuuuper).

  4. euh, votre tante Lucie, vous n'avez qu'à la dégager! Comme ça plus de problèmes... Plus sérieusement, on peut très facilement bloqué ce genre d'annonces dans FB, donc je vois pas ce qui vous chagrine?

  5. Un détail certes, mais qui a son importance (enfin pour moi), les photos que je prends avec mon smartphone Android son instantanément envoyées et stockées (en privé) dans mon espace. Pratique pour récupérer et/ou publier ensuite ladite photo depuis l'ordi ou n'importe quoi d'autre qui a un navigateur. Pour le reste: absolument rien me chagrine: je préfère G+ pour ce que je perçois comme un penchant plus sobre et 'pro', tu aimes Facebook ; je pense qu'il n'y a pas mort d'homme et que chacun pourra vivre avec ;)

  6. ne pas oublier que le système d'invitations et en lui-même une source de ralentissement.Je lis encore beaucoup de ci de là que des gens n'arrivent pas à trouver des invitations alors qu'il m'a fallu 30 secondes...

  7. loudwig a écrit :
    [quote=loudwig]sauf que Google+ est déjà en train de s'essouffler...
    source?
    Source source source...c'est écrit partout! J'aime m'en tenir aux faits et "ce qui est écrit partout" c'est qu'actuellement le site progresse d'1 million de visiteurs sup' par jour. Ce qui est amusant, c'est d'utiliser un article de 20minutes à base de "on dit" et de "semblerait-il" plutôt que des statistiques viables...

  8. De toute manière, le mur d'actualité de Facebook est paramétrable : on peut zapper les actus des amis ou des applications (jeux, horoscopes, etc) qu'on ne veut pas voir sur son mur. Et, sur Facebook, on peut créer des listes d'amis, qu'on peut aussi publier sur son profil si on veut. Ce que je n'aime pas sur Facebook, ce sont plutôt les évolutions sans préavis et la promotion constante : pétitions en tout genre, ou votes par clic, ou les photos de famille de Tante Lucie, etc

  9. Réagir sur le forum