eBay pourrait se retirer du marché chinois

0

Si Google a débuté les hostilités en menaçant de se retirer de la Chine en janvier dernier, elle pourrait bien se faire griller la politesse par eBay. En grandes difficultés sur le sol chinois, le géant de la vente en ligne envisagerait de le quitter dans le courant de l’année.

eBay affirme sa présence en Chine depuis 2006 grâce à une alliance avec le hongkongais TOM Group. Ensemble, ils créent EachNet ; ce site de vente en ligne devient rapidement l’eBay local, en lieu et place d’eBay.com.cn

Pourtant, comme on a déjà pu l’observer pour Google, le leader mondial ne trouve pas sa place en Chine. Distancé par son concurrent local Taobao, détenant plus de 80% de parts de marché, EachNet ne parvient pas à remonter la barre. Pire, le site finit par passer de la 2ème à la 3ème place, doublé par le nouveau venu PaiPai.

Les mauvais résultats affectent la solidité de l’alliance eBay/TOM Group. En octobre 2009, TOM finit par conclure une nouvelle alliance avec China Post (entreprise d’Etat), dont le rejeton, baptisé Ule China, n’est autre qu’un… site de vente !

eBay, en perte de vitesse et trahi par son propre allié, envisagerait de cesser ses efforts sur le marché chinois en mettant fin au projet EachNet et en quittant le pays dès 2010. Il est vrai qu’à moins d’un retournement de situation spectaculaire, les choses sont bien mal engagées pour le petit mal-aimé du e-commerce chinois…

Source : l’Atelier BNP-Paribas

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.