Munster, le câble pète les plombs

0

Qu’en est il des problèmes rencontrés par le réseau câblé de la vallée de Munster ?
Ce sujet avait déjà été abordé dans quelques articles.

Le quotidien les DNA dans l'édition de Colmar du 20 février y consacre une pleine page. Dans un article signé Philippe Vigneron et intitulé « Numéricâble aux abonnés absent » on y apprend avec une quantité de témoignages que les abonnés et les élus n’en peuvent plus.

Premièrement il faut savoir que ce réseau est exploité par Numéricâble et l’infrastucture appartient à TDF. En sachant ce qui se passe actuellement avec Noos et Numéricâble il est important de bien scinder les problèmes et ne pas tout mélanger.

Ensuite il faut préciser que ce réseau est vieillissant et de ce fait les pannes sont très fréquentes.
Après cela on peut remarquer la fermeture d’une agence (voir lien vers l’article en bas de page) qui permettait jusqu’à présent d’être assez réactif lorsqu’un problème survenait.
Puis enfin il existe des problèmes au niveau du service facturation de Numéricâble.

Le service facturation s'illustre dans cet exemple où le président du football club de Munster avait résilié l’abonnement du club-house et reçoit une lettre de condoléances complètement décalé lui disant ceci : « Vous faites part du décès de AS MUNSTER et de votre souhait de résilier son contrat d’abonnement.
Je tiens à vous présenter, au nom de NUMERICÂBLE, mes condoléances attristées ».

Il doit s’agir d’un robot traitant automatiquement le courrier, mais même dans cette hypothèse on voit que les choses ne tournent pas très rond surtout que cette lettre arrive ….trois ans après s’être désabonné.
Et il y a encore d’autres exemples de personnes qui reçoivent deux fois la même facture ou bien, ou bien… et les « ou bien » se multiplient dans cet article.

Le rachat du réseau par la CCVM (Communauté de Communes de la Vallée de Munster) avait été abordé dans un article précédent et le prix demandé par TDF est actuellement de 700 000 euros.
Ce prix paraît trop élevé pour les élus de la CCVM. Et même en rachetant le réseau la communauté de communes devrait encore supporté le contrat d’exploitation conclu avec Numéricâble jusqu’en …2019.

Et on garde le meilleur pour la fin…même dans le cas d’un rachat Numéricâble demanderait une participation pour poser de la fibre optique pour remettre le réseau à niveau pour du triple play. Dans le cas où le groupe Ypso se rendait acquéreur du réseau (Ypso détient Noos, Numéricâble et Est Vidéo) ce serait Est Vidéo qui assurerait la gestion du réseau ce qui ne semble pas enthousiasmer les élus de la CCVM.
D'ici là il se pourrait qu'entre les clients s'abonnant au triple play par adsl disponible depuis peu grâce à Alsace Connexia et les clients s'équipant de paraboles (surtout si les chaînes de la tnt arrivent dans peu de temps soit par voie hertzienne soit par satellite) ce réseau ne serve plus à personne et ceci est sans compter les clients qui refuseront de payer 28 euros à la place des 15 euros demandés actuellement.

Mais… (et ce sera le mot de la fin) l'arrivée de la fibre optique aurait un effet « bras de levier » bénéfique au niveau économique pour la vallée de Munster.
Regardez ce qui se fait dans la vallée de la Doller avec Roger Gaugler dans cet article.

Retrouvez les informations concernant le groupe Ypso ici

Et ces autres articles :

Entretien Freenews – Est Vidéocommunications

Munster privé de coupe du monde

Le réseau Numéricâble de Munster abonné aux pannes

Munster : Réseau à vendre

Partager

A propos de l'auteur

Rédacteur Alsace-Lorraine ; domotique

0 commentaire

    Réagir sur le forum