Net Avenir : gestion publicitaireNet Avenir : gestion publicitaire
Dossiers

Test : l’interface web du Freebox Server (images)

Avec la Freebox Révolution, la Freebox se dote (enfin !) d’un système de gestion accessible sur le réseau local de l’utilisateur, via une page web. Celui-ci permet de consulter des informations et de configurer de nombreux aspects du Freebox Server : courbes de connexion, NAS, explorateur de fichiers, seedbox HTTP/FTP/torrent...

Pour y accéder, une fois connecté au réseau Freebox, il vous suffit de taper l’adresse http://mafreebox.freebox.fr dans votre navigateur favori.

Une demande d’identification apparaît alors.

PNG - 72 ko
PNG - 36.5 ko
Lors de la première utilisation, vous devrez passer par la page « J’ai oublié mon mot de passe ». Un code à 6 caractères s’affichera sur le mini-écran de votre Freebox Server : recopiez-le, puis définissez votre propre mot de passe qui sera utilisé pour toutes les prochaines connexions.
PNG - 11.7 ko
Free a divisé son interface web en trois catégories repérables à leurs icônes. De gauche à droite : seedbox, explorateur, et configuration.

Configuration

Connexion internet

PNG - 113.5 ko
L’état de la connexion est affiché aux côtés de quelques graphiques détaillant l’utilisation récente
PNG - 61.5 ko
Un historique des connexions ADSL est disponible afin de repérer d’éventuelles pannes
PNG - 60.7 ko
Classique : l’état de la ligne est accessible. Mode de connexion, uptime, etc.
PNG - 59.2 ko
Plus avancé, le menu de configuration de la ligne ADSL vous permet d’activer ou de désactiver certains modes (ici en configuration par défaut)
PNG - 133.3 ko
Les caractéristiques de ligne sont là et désormais présentées sous forme de graphiques afin d’en voir l’évolution
PNG - 63.8 ko
Un autre menu avancé : l’historique de l’utilisation de la ligne...
PNG - 48.2 ko
L’état de connexion FTTH, pour les heureux abonnés fibrés

Réseau local

PNG - 70.6 ko
Baux dynamiques : vous permet de voir les machines connectées à votre Freebox
PNG - 37.9 ko
Si vous avez des machines compatibles avec le standard de diffusion UPnP AV (consoles de jeux par ex.), elles seront listées ici
PNG - 45.6 ko
L’état du wifi se résume à deux informations : "détecté" et "activé". Pour connaître le nom du réseau ou en changer les paramètres, direction Free.fr !

NAS

PNG - 59.5 ko
Petit résumé des disques durs reliés à la Freebox Server, incluant le disque interne fourni de 250 Go
PNG - 80.7 ko
Il est toujours possible d’accéder au disque dur de la Freebox par FTP, même si... (voir ci-dessous)
PNG - 89 ko
...le partage sur le réseau est nettement plus pratique (ici, configuration par défaut) : le disque dur de la Freebox apparaît automatiquement dans les disques réseau de votre système d’exploitation : Windows, Mac OS, Linux...)
PNG - 52.5 ko
Vous pouvez activer/désactiver à volonté le service de diffusion UPnP AV

Téléphone

PNG - 58.6 ko
Pour faire sonner votre téléphone, même plus besoin de passer par le menu de la télé !
PNG - 46.7 ko
Le journal d’appels permet de garder une trace de l’utilisation du téléphone

Divers

PNG - 60.8 ko
Tout est prévu ! La luminosité de l’afficheur de la Freebox est configurable par l’interface web.
PNG - 64.8 ko
Il est possible de connaître la version de firmware de sa Freebox et la redémarrer sans même avoir à bouger de son canapé ;-)
PNG - 62.1 ko
Vous pouvez télécharger des fichiers "vides" sur votre réseau local, pour tester la performance de votre wifi ou de votre CPL
PNG - 246.3 ko
La fin d’une polémique : les logiciels libres utilisés par la Freebox sont désormais listés, avec des liens vers leurs licences et leurs sources

Explorateur

PNG - 82.2 ko
L’explorateur permet de déplacer, copier ou supprimer des fichiers entre deux répertoires ou disques durs reliés à la Freebox.

Seedbox

PNG - 72.7 ko
Copiez l’adresse HTTP/FTP/Torrent d’un fichier, et le téléchargement débutera immédiatement sur votre Freebox !
PNG - 41.9 ko
Vous pouvez voir les téléchargements en cours. Lorsqu’un Torrent est terminé, la Freebox continue à le partager ("seeder") quelque temps.
PNG - 68.5 ko
Vous pouvez configurer l’usage de bande passante de la seedbox, mais aussi la quantité de seed à effectuer sur les fichiers torrent.

Les configurations absentes de ces screens (par exemple, la configuration routeur et wifi) continuent à se faire en ligne, de façon traditionnelle, via l’interface de gestion accessible sur Free.fr. Nous ne savons pas si Free a l’intention de changer ce comportement à l’avenir...

12.01.2011 15:01 - Dossiers - Yoann Ferret - 57 commentaires
Commentaires des lecteurs

ynos


Il y a 1381 j

Le fait est que le premier FAI en question l'a mis à disposition de ses abonnés suite à la demande des plus geeks d'entre eux (cf. l'historique et les déclarations de Niel, Boubozka et Assaf à l'époque sur le sujet). C'est une option qui est désactivée par défaut, et qui n'est à destination que des utilisateurs qui ont les connaissances techniques pour savoir ce qu'ils font.
Tant que ça restera désactivé par défaut, ce n'est pas un problème en soi de ne pas avoir un firewall intégré dans la box. C'est un peu comme la DMZ qui est hautement dangereuse si on l'active sans savoir ce que l'on fait ; la présence de l'option n'est pas pour autant un mal en soi.
Surtout, un firewall sur le routeur principal c'est bien, mais en termes de règles de base de sécurité ça ne doit pas empêcher de protéger chaque équipement de façon individuelle (concrètement, avoir un firewall sur chaque ordi). Sinon c'est la porte ouverte à toutes les fenêtres: il suffit qu'une seule machine du réseau privé qui soit compromise pour que tout le réseau tombe.

Roy202


Il y a 1381 j

Complètement d'accord ! Comme quoi, finalement, on pense la même chose. Si le FAI fait son job, l'IPv6 ne doit pas être un problème.
C'est dommage qu'avec la "V6", l'IP "V6" ne soit pas mieux bordé qu'en V5.

didier-93


Il y a 1381 j
Parmi ceux qui ont regardé les menus de la nouvelle box, pouvez-vous dire si il y a une fonction firewall (je n'ai pas vu dans les copies écran), proxy avec contrôle des sites genre parentale (pour inclure ou exclure des sites soit par mot clé soit directement par white liste ou black liste) et du NAT (Network Address Translation) /PAT (Port Address Translation).

Jean-Laurent


Il y a 1381 j

Je pense aussi au pékin moyen. Combien de personnes n'ont jamais activé le mode routeur sur leur Freebox et sont tout aussi vulnérables (voir bien plus car le scan des IP par DSLAM est bien plus rapide) qu'avec l'IPv6? Il 'suffit' que les opérateurs qui mettent en place l'IPv6 ajoutent un firewall très très basique, et le principal problème que tu reproches à l'IPv6 aura disparu! Je te concède que pour l'instant il y a un manque chez Free de ce côté là. Ce n'est pas l'architecture de l'IPv6 qui supprimme le NAT qui est dangereuse. C'est le fait que pour l'instant, le seul FAI qui a implémenté l'IPv6 à 'oublié' la première sécurité de base.

Roy202


Il y a 1381 j

... qui a un ordi sous windows, avec un firewall et un anti virus gratos de base et de nombreux autres dispos sur la toile en gratuiciels et qui le protège déjà très largement sans intervention supplémentaire.

Tu triches, tu devais pas répondre !