Net Avenir : gestion publicitaireNet Avenir : gestion publicitaire
Telephonie

Le prix des appels fixes vers les mobiles est-il abusif ?

Malgré la baisse régulière des coûts de terminaisons d’appel vers les mobiles, les tarifs pratiqués par les opérateurs de téléphonie fixe (y compris sur les offres triple play) demeurent toujours aussi élevés. Pour certains consommateurs, cette situation ne peut plus durer...

L’Arcep (Autorité de régulation des télécoms) impose, depuis 2005 et de manière régulière, une baisse des coûts facturés par les opérateurs mobiles à l’opérateur appelant (ce qu’on appelle les terminaisons d’appel), afin de contribuer à faire baisser le coût général des communications vers les mobiles en France.

Pourtant, force est de constater que ces baisses ne sont pas répercutées par les opérateurs de téléphonie fixe, qui continuent à facturer ces appels au prix fort à leurs clients. Là où les coûts de TA ont baissé de près de deux tiers depuis 2005, ils n’ont pratiquement pas bougé... ou bien, ils deviennent de plus en plus complexes à calculer.

Par exemple, les derniers tarifs téléphoniques en date chez Free établissent une charge d’établissement entre 21 et 29 centimes d’euros par appel (selon l’opérateur joint), puis un tarif à la minute allant de 0,05 €/minute (en heures creuses vers Orange et SFR) à 0,28 €/minute (en heures pleines vers Bouygues Telecom) !

« Les tarifs évoluent très peu malgré les baisses de la terminaison d’appel (TA). Les opérateurs s’arrangent pour rendre obscure la lecture des TA dans le tarif de détail et le régulateur n’a pas pour mission de vérifier l’application de ces baisses de gros dans le tarif de détail. Conséquence, il est très difficile de prouver cette non répercussion qui pourtant existe bel et bien », avait d’ailleurs récemment expliqué Edouard Barreiro, spécialiste des NTIC pour l’UFC-Que choisir.

Au final, même s’il vous est facturé (en moyenne) 25 centimes la minute, l’appel vers un mobile ne coûterait guère plus cher que 5 centimes la minute à votre opérateur fixe. La facture serait donc 400% plus chère que le coût réel de l’appel !

L’association Consolib a, de son côté, mis en place un site Internet intitulé ArnaqueFixeMobile où elle estime que les opérateurs fixes ont empoché, de la sorte, une marge brute de près d’1,2 milliard d’euros sur l’année 2009, dont 943 millions pour France Telecom/Orange, 123 millions pour Iliad (Free+Alice) et 124 millions pour SFR. Un chiffre qui donne le tournis, puisqu’il revient à un coût d’approximativement 4 € TTC par mois et par abonné...

PNG - 68.6 ko
Calcul des marges des opérateurs fixes sur les appels vers mobiles, utilisant les chiffres fournis par l’Arcep

Le site a mis en place une pétition en ligne, visant à « faire pression sur les autorités en charge de la régulation, de la concurrence, de la protection des consommateurs et les hommes politiques et qu’ils se saisissent de ce problème pour faire cesser ce scandale ». Un calculateur permet en outre d’estimer le préjudice personnel subi, en fonction de sa consommation téléphonique mensuelle et de son opérateur fixe...

Via ZDnet

06.05.2010 16:16 - Telephonie - Yoann Ferret - 17 commentaires
Commentaires des lecteurs

eurocard


Il y a 1622 j
C'est L'ACERP même qui est une farce. C'est organisme sans aucune légitimité populaire, composé essentiellement de membres apparentés au privé dans le secteur des technologie et de la communication, s'impose d'imposer aux opérateurs des baissent lorsqu'elles sont devenues confidentiellement indispensables et donc couvre, crédibilise des tarifs prohibitifs et abusif pendant des années. C'est de l'arnaque pour moutons de pannurges. Et ça marche ! Bravo !

Vroom


Il y a 1626 j

Si on ne connaît qu'Orange, c'est sûr que c'est cher. ;)
Je n'ai pas testé Leclerc Mobile mais je suis passé de mobicarte à Simyo : 10€ pour 3 mois de crédit.
Les opérateurs mobiles disent que les prix baissent alors qu'au début de mobicarte, la carte de rechargement coutait 70F (10,67€) pour 2 mois de validité, soit 35F/mois
Maintenant, c'est 25€ (164F) ...

alainlfanfree


Il y a 1629 j

Heureusement il y a un début de concurrence avec les opérateurs mobiles virtuels.
Avec Leclerc Mobile par exemple, on peut s'en tirer pour 1,5 € / mois avec leur formule prépayée. Et les recharges démarrent à 5 € pour une validité d'un an.
C'est sûre que ça constraste fortement avec les offres prépayées du trio historique !
Oui ; Leclerc Mobile à 1,5 € / mois j'ai adopté c'est le meilleur rapport qualité/prix quand on veut bénéficier des avantages d'un tel mobile et qu'on l'utilise seulement quand c'est nécessaire.
Alain

freedim


Il y a 1629 j
Ben perso, je préfère que ces 4 € soient payés par ceux qui appellent des mobiles avec leur fixe, plutôt qu'un lissage des tarifs qui provoquerait une augmentation de mon abonnement (parce que je n'imagine pas les actionnaires tolérer une baisse de revenus)...

EowynCarter


Il y a 1629 j
J'ai eu l'impression que le probléme était que les opérateur ce facturent entre eux des tarifs de dingue pour aller d'un réseau a l'autre.
Et au final qui paie ? Ben, nous....