Net Avenir : gestion publicitaireNet Avenir : gestion publicitaire
Iliad

Iliad formule une offre pour le rachat de T-Mobile US

Abracadabra !

Pour la première fois de son existence, le groupe Iliad (maison-mère de Free) montre une volonté de s’étendre au-delà du territoire hexagonal. Ce jeudi, il confirme dans un communiqué avoir soumis une offre pour le rachat de T-Mobile US.

Confirmant des rumeurs parues dans la presse peu avant, le groupe indique avoir soumis une offre à l’opérateur américain, qu’il propose de racheter à hauteur de 56,6%, moyennant 15 milliards de dollars en cash.

L’opérateur français justifie cette opération que l’on aurait pu croire sortie du chapeau par l’intérêt du marché américain et la position que T-Mobile y occupe, qualifiée de "similaire à celui d’Iliad en France [...] à de nombreux égards". Il précise également que le financement, garanti par plusieurs banques internationales, serait assuré par un montage combinant dette, 2 milliards d’euros de fonds propres et une participation personnelle de Xavier Niel, qui semble cette fois décidé à s’attaquer à plus gros que Monaco Telecom !

Contrairement à la fusion de SFR, il semble cette fois évident que ce rachat ne poserait pas de problème concurrentiel. Mais il pourrait poser un problème financier, Iliad pesant 16 milliards de dollars en bourse, contre 25 pour sa cible ! Une situation qui n’a pas trop gêné Altice, maison mère de Numéricable...

Reste à savoir si cette offre sera acceptée : Iliad n’a pas encore reçu de réponse à ce sujet, et son offre reste sensiblement inférieure à la valorisation proposée par Sprint, qui valorise l’opérateur à 50 milliards contre environ 27 pour Iliad ; mais l’offre concurrente pourrait ici aussi poser des problèmes concurrentiels...

Pour consulter le communiqué de presse d’Iliad, c’est par ici

Commentaires des lecteurs

Philtlse


Il y a 72 j
Avant de passer aux marchés étrangers et de disperser ; M. Niel ferait bien de s'intéresser à un réseau Free qui tienne la route.
Il récupèrerait pas mal de clients de la concurrence qui reviendraient... et le Cash qui va avec.
Il vaudrait mieux s'intéresser aux clients à 19.99 (ou 15.99) avec un réseau efficace. Ce client est en prise directe avec la concurrence tandis que celui à 2.00 (ou 0.00) ne rapporte pas vraiment grand chose si ce n'est de la notoriété.
Et c'est avec du Cash (ou des actions) qu'on rachète les concurrents...
Donc :
1/ Réseau Free en propre de qualité,
2/ Plus d'abonnés français sur l'offre à 19.99 et un peu de hors forfait,
3/ Plus de Cash,
4/ On voit l'étranger...
Ou alors on achète la concurrence française (avec les accords) mais là - à ma connaissance - c'est un peu loupé...

sebastien


Il y a 74 j

juvin a écrit :

Bonjour,
Je ne voudrais pas dériver mais "sujet initiale " et à " l'étrangé " ça fait mal !!!

Oui je viens de m'apercevoir des fautes d'orthographes, je n'ai à mon avis pas relu avant de valider, mais si je regarde les 100 messages postés, je ne suis pas persuadé que je ne vais pas trouver de fautes d'orthographe ou de grammaire.

Thibault Vlacich


Il y a 74 j

piscoud a écrit :

On ne dérive en rien c'est un constat sur notre région

Il fait pas très beau ces derniers temps hein ?
Non je ne dérive pas, c'est un constat sur notre région.

sebastien


Il y a 74 j

piscoud a écrit :

On ne dérive en rien c'est un constat sur notre région

Tu parles de la fibre optique pour internet, ce qui est du hors sujet par rapport au rachat de T-Mobile.

piscoud


Il y a 74 j
Bonjour,
Se développer à l'étranger c'est bien
Il faut reconnaitre que free et je le dis c'est un bon fournisseurs d'accès et mobile
perso V6 et free mobile.
Mais dans l'hexagone il ne faut pas que l'on soit les oubliés.