Net Avenir : gestion publicitaireNet Avenir : gestion publicitaire
Freebox TV

Fin annoncée pour Canal+ 3D

La mode du relief tombe à plat

Canal+ a décidé de mettre fin à la déclinaison 3D de sa chaîne, Canal+ 3D, compte tenu du peu de programmes disponibles à la diffusion ainsi que du manque d’équipements compatibles chez les téléspectateurs...

La 3D ne parvient pas à convaincre et Canal+ 3D en tire les conclusions : la chaîne, qui avait choisi d’être disponible sur Freebox mais uniquement pour les abonnés à la fibre optique, fermera ses portes le 24 janvier 2012.

Officiellement, la direction de Canal+ se réserve la possibilité de relancer la chaîne en 3D plus tard, lorsque la 3D sera plus confortablement installée dans les foyers.

À l’été 2010, les chaînes de télévision et fournisseurs d’accès rivalisaient, à coups de services et d’annonces, pour proposer la meilleure offre 3D du marché. C’est à cette époque que Canal+ a lancé son canal 3D événementiel, à l’occasion de la Coupe du monde de football. Au mois de février 2011, la chaîne annonçait la reprise de son canal, laissé en jachère, promettant au moins « un film et un match de football en 3D par mois »...

Moins d’un an après, la mode de la 3D a laissé place à la déception et les consommateurs semblent toujours aussi peu convaincus. Le mouvement de repli, déjà amorcé dans les salles obscures, se confirmera-t-il auprès des chaînes de télévision ?

Source : Planete-CSAT

27.12.2011 13:19 - Freebox TV - Yoann Ferret - 7 commentaires
Commentaires des lecteurs

polux69JP


Il y a 975 j
Ce qui est lamentable c'est que canal+ a volontairement limité l'accès à ceux qui ont la fibre alors que des films en 3D sont accessible en ADSL avec Free et cela fonctionne très bien...cherchez l'erreur ! encore un coup de pub pour rien !

tnz


Il y a 976 j
La prochaine vraie évolution sera l'holographie (en relief 3D), CàD sans écran un peu comme Minority report et la salle de commande dans Avatar.
Là, comme cela a été dit plus haut, on a que du relief par jeu stéréoscopique dénommé abusivement 3D un peu comme les forfait illimité des mobiles :D

psykoko


Il y a 976 j
Pfff, la 3D, ça fait 50 ans que nous annonce que c'est le renouveau du cinéma ! Années 50, gros volume de film 3d. Année 1980, idem, gros volume de film 3d. Et années 2010, idem.
Je peux vous parier que dans 30 ans, il y aura un gros retour des films 3D :)
Et puis, honnêtement, qu'est ce que ça apporte la 3D à un film ? Si le film est bon, bien raconté, bien filmé et bien joué, l'immersion est déjà totale... Le reste, c'est sous estimé le spectateur et sa capacité à imaginer et à se transporter dans le film.
Au lieu de se concentrer sur un scénario, des émotions, on se concentre sur des technologies. Exemple concret : Avatar. Très beau, mais une coquille vide au final...
Et je suis d'accord avec shyrokie, commençons par encoder correctement les films, ne serait ce sur un support DVD, avant de vendre de la 3D !!!

laulau7113


Il y a 976 j
GATTACA si je faisais réference au betamax c’était pour parler du flop marketing.
Après que celui-ci fut de meilleure qualité que la VHS ???
Certains évoquent même ceci :
"que sa capacité d'enregistrement de 4 heures, la VHS permettait d'enregistrer le SuperBowl en intégralité sans changer de cassette. Ce qui aux États-Unis a été un élément crucial."

GATTACA


Il y a 976 j

A cette différence, c'est que le bétamax était de bien meilleure qualité que la VHS.
Pour en revenir à la "3D", déjà le terme 3D est usurpé pour ce qui est de cette technologie. Il serait plus exacte de parler de relief que de 3D.
Ensuite, la principal raison du désengouement pour la "3D" vient du coût et de la qualité technique des programme proposé.
La majorité des films proposés en "3D" n'ont pas été tourné en "3D" (3D native). La "3D" est réalisée en post production. De suite, l'effet "3D" retombe bien vite.
Ensuite le coût : Outre le prix du téléviseur il faut rajouter le prix des lunettes. à 100 € la paire, la séance revient vite un luxe. Surtout si on fait une soirée avec des amies. Ou alors, il faut que ça reste cantonné à un plaisir solitaire.
A cela rajoutons que beaucoup de spectateurs se plaignent de maux de tête à la vision d'un film en "3D", plus l'inconfort que doivent subir les porteurs de lunettes pour en profiter....
Au final, il ne reste plus grand monde pour vouloir adopter cette technologie à domicile...